Titre : In The Absence Of Truth Année : 2006
Collection : 22 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 15.4/20 (24 avis dont 23 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé In The Absence Of Truth aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

[email protected] 15.5 / 20 Le 04/02/2013 à 20H12

Un peu trop mou mais toujours aussi magique..

kaya 18.5 / 20 Le 16/12/2011 à 15H15

Un brin de folie supplémentaire aurait suffit pour en faire un album parfait. Le son est massif, les constructions d'une intelligence émotionnelle exceptionnelle. Rien dans cet album n'est à jeter. Dès le départ je me suis senti transporter avec Dulcinea ou encore garden of light. Le plus intense d'ISIS se trouve là ! Le plus c'est qu'après des années d'écoutes je prend encore du plaisir (ce qui m'arrive tellement rarement) preuve qu'on tient là un album exceptionnel !

burning frost 16.5 / 20 Le 09/08/2009 à 19H01

Aérien mais quand même très relié à la terre, quel paradoxe! (écoutez "Dulcinea" pour vous en convaincre). Très bon.

doodoo 17 / 20 Le 12/12/2008 à 17H50

je n'aurais qu'un mot à dire sublime,je ne m'en lasse pas et je me l'écoute presque tout les jours.sont quand même fort ces ricains
ps:mes oreilles sont bien prope

guigro 12 / 20 Le 10/10/2008 à 02H17

Album vraiment pourrave. Surproduit, chansons linéaires et resucées des deux précédents. Seule dulcinea sonne, bien qu'encore une fois il y est la même en bien mieux sur panopticon (in fiction par exemple). Bref grosse déception, et le fait que la note de la chronique soit au dessus e celle de panopticon prouve bien qu'il faugt se décrasser les oreilles avant d'écouter un disque, parce que ca peut amener à écrire n'importe nawak.

julius Prümus 9 / 20 Le 04/09/2008 à 15H46

Boursouflé d'orgueil et de complaisance. Tous les plans sont réchauffés et resservis jusqu'à l'écoeurement. Aaron Turner "expérimente" un chant clair des plus ennuyeux et on dirait que le batteur s'est payé des cours aprés "Panopticon", et qu'il se sent obligé d'en faire des tonnes...Non vraiment ça sonne creux et je ne vois rien d'ambitieux, ni d'osé là-dedans. ça ne prend même pas d'envergure sur scène. On a là cinq manches à balai faussement envoûtés qui profitent d'un gros son et d'un bon jeu de lumière...
Un triste essoufflement du genre.

P.S.: on en parle rarement ici, mais "The Ritual Fires Of Abandonment" de Minsk (2007) est un véritable tour de force, d'une profondeur insondable...

//psychotic// 18 / 20 Le 18/07/2008 à 00H05

Un album non pas a ecouter mais a vivre !Isis est un groupe que personne ne doit passer a coté !!

Le chant de cet album est tout simplement grandiose malgré que ce soit tjs le meme style de chant mais on lecoute toujours avec autant d'exitation !!

Pour moi, le meilleur album d'isis qui restera mon album du moment encore pendant longtemps !!!

Nels 20 / 20 Le 15/05/2008 à 02H54

Le meilleur album de ISIS.

Streetsoldier36 16 / 20 Le 23/11/2007 à 21H23

Je le trouve très bon moi, au même niveau que ses prédécesseurs. Et surtout Dulcinea est un des meilleurs morceaux d'Isis, pas de doute.

letatar 13 / 20 Le 08/07/2007 à 17H35

A sa sortie j'ai voulu aimer cet album et le placer au même niveau que ses prédécesseurs, je me suis même forcé à y arriver. Mais maintenant que je le réécoute, y'a pas à tortiller: je le trouve bien moyen. D'une part trop de structures et sonorités semblables d'un titre à l'autre. D'autre part, et là c'est plus embêtant, on touche souvent à l'insipide, au fade, au trop lisse; et ce aussi bien dans les nombreux plans calmes que dans les rares moments massifs. Pas réceptif sur ce coup-là, je ne ressens quasiment rien à l'écoute.
Alors on est loin de la catastrophe, mais ça reste quand même très décevant.

Florentino 17 / 20 Le 31/05/2007 à 21H45

Bonne surprise que ce "In The Absence Of Truth", je m'attendais à un son un peu plus lourd, mais ça reste une musique intense et dans ce genre je le préfère à "Panopticon".
Avec cet album, Isis évolue (dans le bon sens du terme) sans reproduire "Panopticon" ou bien revenir aux sources ("Celestial")
On peux dire que les ambiances sur cet album sont plus détendues.
Dernière chose, la production est impeccable.

R.C.B. 13 / 20 Le 20/03/2007 à 14H35

J'ai tendance à penser qu'Isis a atteint son apogée avec Oceanic et que depuis ils cherchent à s'adoucir, à se rendre potentiellement plus accessible en accentuant le côté Post Rock. Cet album illustre bien mon propos dans la mesure où les plages calmes se succèdent au détriment du mur de guitares auxquel on a traditonellement droit. Et concernant ce mur de guitares je le trouve moins impressionant, moins "violent", moins prenant.
Mais ça reste un album bien sympathique, à tester en live en mai!!

pec 10 / 20 Le 20/03/2007 à 13H20

MachoBlues a tout a fait raison : cet album est assez décevant et le plagiat quelque peu intéressé de Tool (qui sont devenus de bons bourgeois ...) n'apporte rien.

chis 19 / 20 Le 16/02/2007 à 03H21

grand fan d isis devant l éternel je trouve que c le meilleur

Holy MachO))) 10 / 20 Le 30/01/2007 à 11H24

Pour moi un gros echec, les parties ambiancées sont ratées, le son manque énormément de lourdeur dans les parties du type et de surcroit les mélodies et ambiances sont ratées, elles manquent d'harmnonie. L'allbum suit la trace d'un panopticon raté aussi, mais en encore pire car le son ne suit pas. Et la rythmique genre toolienne on s'en serait passé je crois.

traxy bunt 16 / 20 Le 27/11/2006 à 19H41

une superbe évolution, de mieux en mieux

Fragone 14 / 20 Le 09/11/2006 à 15H04

Difficile d'avoir un avis tranché avec cette dernière fournée. On attendait une suite de Panopticon, on a droit à un album ultra ambitieux qui semble monter en puissance dans un premier temps, mais qui par la suite développe un hermétisme dans lequel on se noie progressivement. De plus, Isis me semble légèrement moins inspiré dans ses harmonies que par le passé.

KoKoSunSurFBoY 18 / 20 Le 07/11/2006 à 21H08

Isis ne perd pas la main et son tempo.C'est un bon album planant.Ce n'est pas un album decevant,mais un album qui a su trouvé une nouvelle originalité,tout en restannt(depuis toujours)dans son style,mais en en changeant qq bases!Depuis le dernier album,le début est assez mystérieux,on attend un moment perturbateur ... mais finalement on y retrouve un mélodie et une voix assez planante.Mais au final,Isis joue avec cet "espace",cette "liberté",quelque chose déficile à délimiter ... par exemple les pochettes de Océan,Panopticon,In the Absenth of Truth a su trouver cette chose qui n'est pas délimitée,rien qu'en regardant les pochettes !

Et c'est avec plaisir qu'on y retrouve cette sensation dans l'album :)

Zgru 18 / 20 Le 04/11/2006 à 14H37

Très bon Isis, plus équilibré que les précedents opus. Une preuve de maturité ? Peut être... Ce qui est sure en revanche, c'est l'apaisement de l'ensemble, surtout en ce qui concerne la voix. Le combo fait plus de place à ses élans post-core voir plus rock sous certains aspects. Isis ne ce révolutionne pas vraiment mais se complexifie (batterie, basse) tout en devenant plus abordable (chant et guitares). Je sais ça à l'air très confus comme ça mais...
C'est pour moi une des plus belles surprises depuis "The Eye Of Every Storm" de Neurosis.

Craipo 18 / 20 Le 03/11/2006 à 02H44

Ce n'est pas un très (très) bon album. C'est probablement un des grands albums de 2006 tout simplement.
Hypnotique et complètement addictif, d'une lourdeur sans fond exprimée par des vocalises et des riffs pourtant souvent planants.... finalement enfoncés par une batterie tantôt percutante tantôt sourde et rageuse et une basse monumentale, déchiquetés par un chant sachant se faire profondément violent. Comme d'habitude diront certains, mais en fait non. Il y a le truc cette fois.Un truc comme j'en avais rarement rencontré. Un truc qui fait qu'une fois cet album lancé tout semble s'arrêter autour.

L'album est à la fois plus accessible (chant notamment) et totalement inssaisissable. Il m'est d'ailleurs pour cette raison impossible de m'en lasser.

Un point négatif: cet album a une fin.

Senti 13 / 20 Le 01/11/2006 à 13H12

Isis a pondu un album enigmatique, très (trop ?) ambitieux qui a donc énormement de mal à convaincre durant les premiers instants. On s'y perd, on s'impatiente, on se questionne sans trop pouvoir se laisser porter. Quoi qu'il en soit, cet album démontre qu'Isis a décidé d'avancer et de briser un peu les bases sur lesquelles le groupe s'était installé. L'aspect aérien et mélodique est largement développé à défaut de la lourdeur des efforts précédents mais la musique reste monolithique. Reste à briser l'épaisse couche de glace et découvrir ce qui se cache derrière, plus profondement. In the Absence of Truth possède un "je ne sais quoi" d'inquietant et de perturbant qui laisse entrevoir bcp de choses.

Julgood 19 / 20 Le 01/11/2006 à 13H10

Grosse claque sur cette album!
Difficile à cerner mais si bon!
Les passages aerien sont magnifiques (la voix de Turner va dans ce sens) qui terminent souvent sur des parties apocalyptiques! La batteries et la basse sont plus en avant que sur les autres albums ce qui nest pas pour déplaire!
A ecouter et reecouter afin de capter toutes les subtilités!

systool 17 / 20 Le 31/10/2006 à 13H45

Un excellent album d'ISIS... pour moi, plus abouti que Panopticon et plus agréable à écouter que Oceanic (je sens que je vais me faire des amis...)

Un des points forts de l'album est sans doute la voix de Aaron Turner, bien plus mélodieuse qu'auparavant, de même que la qualité des instrumentations, notamment le clavier de "Holy Tears" et les sonorités moyen-orientales de "Firdous E Bareen"...

Le concept de l'album, basé sur la notion de "vérité" est également intéressant et explicité par des références telles que Don Quichotte, Hassan-i-Sabbah ou l'excellent roman "House of Leaves" de Mark Z. Danielewski

Bref, du tout bon.

SysTooL

ma chronique ici pour ceux que ça intéresse :

http://systool.over-blog.com/article-4329139.html