logo Intraveineuse

Biographie

Intraveineuse

Intraveineuse est un duo Parisien de Metal gothique, avec des influences Post-Punk et Doom Metal. Leur premier ep, Chronicles Of An Inevitable Outcome, sort en avril 2021 et est une longue pièce de trente minutes ou se dévoilent les influences du duo ainsi que des ambiances romantiques et urbaines.

Chronique

Chronicles Of An Inevitable Outcome ( 2021 )

Chronicles Of An Inevitable Outcome est sans doute le disque le plus Emo et le plus Metal que tu pourras écouter cette année. Ou les deux à la fois. Comme ça s’est dit et l'on peut passer à la suite.

Intraveineuse est blindé de références. Les plus évidentes vous sauteront aux oreilles ne serait-ce qu’après quelques secondes d'écoute. C'est Type O Negative, c'est Hangman's Chair. L’évidence est là, si tu connais, comme le nez en plein milieu de la figure. Difficile de nier le truc, tout nous y fait penser : dans le son, dans la reverb, dans les parties de guitare qui évoqueront les deux groupes. A travers les styles abordés on peut parler de Gothic Metal, de Doom et de Post-Punk et quelque part on commence à dégager une certaine singularité du duo parisien. Chronicles Of An Inevitable Outcome est divisé en trois mouvements, mais s’enchaîne comme trente minutes qu’on écoute d’affilé. Le truc c’est que sur chaque pattern que le groupe joue, on devine les influences. Elles vont des groupes précités à Yob ou Crowbar (vers 15mn), à Amesoeurs dans le même laps de temps, de références Doom à la Subrosa dans une musique lourde et sensible et aux mélodies ténues, ainsi que des côtés Post-Rock / Metal qu’on pourrait affilier à Year Of No Light. A travers tout ça, tu sais déjà comment sonne Intraveineuse, même si cela semble disparate, l’essentiel est capté, même à travers trois mouvements qui sont séparés en trois "pistes".

Mais au final à quoi bon. Parce que ce Chronicles Of An Inevitable Outcome est une belle réussite et ce duo d’Intraveineuse est capable de renverser ce qu’on disait précédemment. Tu entendras du Type O Negative, du Hangman’s Chair, c’est sûr, mais ils ont ce truc en plus car il y a ce quelque chose derrière le projet avec une vraie sensibilité. Love // Despair comme ils disent. Ce qui marque dans le duo, c’est son sens des mélodies : celle au piano façon gothico-doom vers 7mn45 par exemple, avant que ne s’agrémente la guitare par-dessus, ou bien celle vers 10mn tellement romantique. Elle pourrait être sur un album d’Alcest que ça ne choquerait personne. Il faut également citer les arpèges à 23mn45 qui sont d’une pure beauté et d’un feeling emo à se rouler par terre en pleurant. On ne va pas toutes les faires, mais sachez que les riffs ont également une part importante dans cet ep avec des passages à la fois très lourds et atmosphérique vers 9mn30, comme, encore une fois, ce qu’arrive à faire Hangman’s Chair ou bien à 15mn avec des guitares d’une puissance tellurique. Les éléments Post-Punk / Goth (vers 11mn30) sonnent également de manière admirable, alors que la mélodie funeste vers 29mn qui se mue en quelque chose de très Amesoeurs avec son enchainement de pavé Doom qui conclue le disque d’une très belle manière.

J’imagine que vous l’avez compris, et dans tous les cas ça vous le verrez si vous écoutez quelques minutes d’Intraveineuse, cet ep est blindé de références. Ce n’est pas grave, car l’ambiance est superbement maitrisée, le duo mélange pas mal d’inspirations, et surtout, surtout, c’est très très bien écrit. Tu ne seras peut-être pas surpris, parce qu’on n’y trouve aucune structure de fou expérimentale / progressive, mais c’est un duo qui sait écrire des titres, provoquer une émotion et malgré tout tenir un ep de 30 minutes dans un style complètement instrumental, sans jamais qu’il y ait quelque chose à jeter ou qu’on s’ennuie. Et je préfère dix fois ça, à 50mn de Doom avec trois / quatre bonnes idées et le reste en remplissage. Chronicles Of An Inevitable Outcome est à écouter dans les rues la nuit en rentrant d’une soirée d‘ivresse (quand ça sera possible) ou à se rouler en boule sous la table basse de ton salon. En tout cas, c'est une très belle découverte de ce début d'année 2021.

Intraveineuse

Style : Gothic Metal / Post Punk
Tags : -
Origine : France
Bandcamp :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :