Albums du moment
Pochette Street Heat
Pochette Necroceros Pochette Vivre Encore
Chroniques
Pochette Ultrapop
Pochette Tonic Immobility
Pochette animus
Pochette W Śnialni
Pochette I Pochette Silent Running

Titre : Winter's Gate Année : 2016
Nombre de titres : 1
Acheter : logo amazon
Labels : Avalon , Century Media Records , Mazzar Records
Collection : 3 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 17.25/20 (6 avis dont 4 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Winter's Gate aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Bonk 19.5 / 20 Le 06/10/2019 à 13H08

Sublime. Insomnium à travers sa nouvelle, nous transporte dans un voyage sonore aux portes de l'hiver même, celles de l'islande. L'album nous fait ressentir cette traversée tumultueuse et l'emprise des terres glacées islandaises. Au fur et à mesure que les notes conductrices de l'album se distillent, celui-ci gagne en intensité pour un final des plus enivrants. Un beau voyage à l'insomnium.

Groover 19 / 20 Le 22/04/2017 à 12H33

Excellent album, toutes les musiques sont parfaitement réussies.
Aprés Dark Tranquillity,In Flames, Amorphis... Voici une nouvelle vague de très bons groupes de MeloDeath comme Mors Principum Est, Wolfheart, Be'lakor et bien sur Insomnium.

DeathMat 15 / 20 Le 06/01/2017 à 18H56

Bon album, mais qui doit forcément être écouté en une seule fois

V.N.A. 18 / 20 Le 05/01/2017 à 21H55

Avant d'être un album, Winter's Gate est une nouvelle écrite par le chanteur/bassiste Niilo Sevänen ayant remporté un prix en Finlande, autour de laquelle le groupe a construit son album.
La nouvelle, aux allures de conte nordique, nous raconte l'histoire d'hommes partis piller les côtes irlandaises et découvrant une île qui dissimule quelques secrets ; je ne vais pas tout raconter, l'histoire mérite d'être lue, d'autant qu'elle est disponible avec la galette dans trois langues différentes (Finlandais, Anglais et Allemand, et pas besoin d'être bilingue, un niveau scolaire suffit pour comprendre l'essentiel de la version anglaise), du moins c'est le cas dans la version earbook de l'album et je crois que c'est le cas aussi pour la version standard (le confort de lecture en moins).
Quant à l'album en lui-même, il est constitué d'une unique piste de 40 minutes organisée en cinq parties (six en comptant le final), qui aurait pu être découpée en morceaux séparés mais qui aurait alors perdu en cohésion. Car oui, l'ensemble est parfaitement cohérent sans être redondant. Musicalement, on navigue en terrain connu, Insomnium n'a pas changé sa recette mais l'a juste adaptée à ce format, parvenant à introduire des variations selon le point de vue adopté. L'exercice est très réussi.
Maintenant, on peut aussi tout à fait apprécier ce concept album sans lire l'histoire, mais je pense qu'on y perd quelque chose.