logo Incarnated

Biographie

Incarnated

Incarnated est un trio polonais formé en 1992. Le groupe commence par jouer du brutal death à la polonaise, technique et rentre-dedans. Ils sortiront plusieurs splits (dont un avec Dead Infection) et démos avant de sortir leur premier album en 2000. Désormais rejoints par un ex-Squash Bowels, Incarnated donne dans le goregrind et sort en 2006 son nouvel album dans cette veine.

Chronique

16 / 20
1 commentaire (15/20).

Pleasure Of Consumption ( 2006 )

00h00. La morgue de Metalorgie City est presque vide. Une odeur fétide de cadavre pourrissant, envahi par les vers et suintant de pus plane et laisse rêveur... Les portes s'ouvrent soudainement, et voient surgir le Dr Bactéries. L'air fatigué et usé par une dure nuit de remise en état de journaliste musical démembré par un hacker, le Dr Bactéries pousse un brancard qui laisse couler quelques goutelettes de sang, certainement les dernières restant dans le corps sans vie. En effet, le drap le recouvrant a tourné de son bleu médical à totalement rouge, signe d'un carnage certain. Soupirant, le docteur entre dans la salle d'autopsie, repaire du légiste Dr Jay, en pleine autopsie d'un cadavre décapité... Entendant le brancard grincer, Jay lève la tête.
"Salut Jay, lança Bact, j'ai encore du gros pour toi.
- C'est quoi cette fois ?
- Du polonais, ça vient de SelfMadeGod Records, comme Antigama.
- Victime ?
- Pleasure Of Consumption. Le tueur c'estIncarnated.
- Ah oui ! Y'a un ancien Squash Bowels dedans. C'est le nouveau ça ? Brutal death hein ?
- Ouais, et c'est pas beau à voir."
Le Dr Bactos soulève le drap recouvrant le cadavre. Il frissonne à la vue du Dr Jay, qui semble esquisser un petit sourire à la vue du corps totalement déchiré et plié de part en part, comme un origami passé à la moulinette.
"Wow, du travail de boucher ! Voyons ça... hum, rien à voir avec les méfaits précédents. Vu l'état de la nuque, on a plus affaire à du simple brutal death. A en juger par l'état du corps, on a droit ici à un goregrind à la Polonaise. Vois comme les plaies sont infectées... ça ressemble fortement à Dead Infection, pour les côtés groove un peu fou et les passages un peu lourds et oppressants. Tiens, il a les testicules explosées... ça sent fortement le Squash Bowels, notamment les parties blasts, et surtout, le son de guitare. Il a visiblement encaissé ce son de guitare caverneux qu'on retrouve sur No Mercy, gras et puissant, si particulier. Un peu plus étouffé que l'original quand même."
Le Dr Jay saisit un scalpel et le plante violemment dans ce qui reste de la gorge. Il l'ouvre en deux et examine attentivement.
"Vu la gorge, il y a de la voix pitchée, ramenant directement aux deux gros de la scène goregrind polonaise déjà cités, on crierait presque au plagiat... Quand même, on voit des restes de voix normales, juste gutturales.Mais mais mais... j'avais pas vu que la tête avait tourné sur 360 degrés. Ah, c'est donc ça, LA grosse différence ! Incarnated, au milieu de son dégoulinant goregrind, a visiblement pris une bonne rasade de death à la polonaise dans la plus pure lignée des Vader et autres Lost Soul. Dead House, Blood sign, autant d'hymnes passant la nuque à la moulinette. Les doigts sont écorchés... hum, il y a aussi des solos, un peu bouillie dans la lignée de Vader justement. Aussi quelques ralentissements et double-pédalages inhabituels au genre..."
Le Dr Jay extirpe la cage thoracique de la carcasse mutilée. Le Dr Bactéries a un petit mouvement de recul au moment où les viscères tombent du brancard. Mais il se rapproche quand même, un peu... fasciné.
"Comme tu peux le voir ici Bact, il y a aussi des petites harmonisations de guitare à la Carcass période Necroticism. Et puis... on dirait que tu as remarqué, c'est du travail de boucher, mais ça reste écoutable par rapport à certains autres groupes du même style, Pologne oblige. Déjà, grâce au son, assez distinct mais gore tout de même, et puis les compos sont accrocheuses quand elles ne tendent pas trop vers le goregrind Squash Bowels-ien."
Le Dr Jay fourre la main dans le ventre du cadavre. Il en sort quelques tuyaux faisant offices d'intestins, et quelques tripes légèrement abîmées. Il esquisse une petite moue de dégout.
"Rah, y'a des défauts quand même. Vu ce tuyau, on peut dire que le son de batterie est bien trop synthétique, presque boîte à rythme, un son plus organique aurait été mieux adapté. Et ce finish, ces trois derniers morceaux, c'est du travail d'amateur, déjà fait et refait, c'est dommage de finir sur une mauvaise note, ça se voit que ça vient de ses anciens travaux (une démo), à ce Incarnated... Et puis... comme toujours, même si le travail est très bien fait, ça reste du déjà vu, peu original mais c'est tellement bien haché qu'on ne peut qu'être admiratif. Un travail impressionant, vraiment. Décidément ils sont bons chez SelfMadeGod, des vrais rois de l'équarissage, même les Boucheries André sont moins fournis en viande froide...
- Euh... oui bon. Je peux le ramener, t'as fini ?
- Non, laisse-le moi, ce cadavre a une richesse qui ne se découvre pas au premier examen. Le côté brutal death de la chose ne se révèle pas tout de suite, tant le côté goregrind est présent. Laisse-le moi encore, je vais m'amuser avec...
- Ok, bon je file, faut que je dispute l'examen d'un Cult Of Luna avec les autres toubibs. Euh... nettoie après la fin de ton examen hein ?
- Ouais, ouais, mais y'a tellement de tripes avec ce disque que ça va être dur. Enfin, je termine d'abord avec le décapité là, je finirais ensuite.
- Ok, bon allez, bonne nuit."
Le Dr Bact sort de la morgue, l'estomac retourné. Tant de boucherie l'a un peu dégouté. Mais pourtant, il lui reste l'envie de revenir, et d'essayer d'examiner lui-même le cadavre démembré... Ce que d'autres feront sûrement.

A écouter : En mangeant des tripes de porc.
Incarnated

Style : Brutal death metal
Tags :
Origine : Pologne
Site Officiel : incarnated.org
Amateurs : 1 amateur Facebook :