Samedi 27 août 2016

Après The End hier qui n'a pas beaucoup convaincu, In Flames propose un nouvel extrait de Battles avec The Truth. Vous en pensez quoi ?

Vendredi 26 août 2016

In Flames reviendra le 11 novembre avec un nouvel album, Battles (Eleven Seven Music / Nuclear Blast Records). Voici la pochette. En attendant, le groupe suédois nous en offre un premier extrait, The End, qui s'écoute .

Jeudi 07 juillet 2016

Le Wacken va sortir un Blu-Ray/CD/DVD de son édition, Wacken 2015 – 26 Years Louder Than Hell, pour le 26 aout. La tracklist sera constituée de lives de : Judas Priest, In Flames, Cradle Of Filth, Death Angel et de nombreux autres. Tous les détails sur la tracklist et sur les différentes éditions dans la suite.

Lundi 04 juillet 2016

In Flames a dévoilé un teaser de Sounds From The Heart Of Gothenburg, leur prochain live Blu-ray/DVD attendu pour cette fin d'année. On y retrouvera leurs concerts des 6 et 7 novembre 2014 donné à Göteborg.

Vendredi 17 juin 2016

In Flames a annoncé son retour sur le label Nuclear Blast.

Samedi 02 avril 2016

Anders Fridén, le chanteur d’In Flames a annoncé sur son compte Instagram que le groupe a quasiment terminé l’enregistrement de leur futur album. Une sortie cette année n’est pas impossible. 

Jeudi 24 mars 2016

In Flames est actuellement en studio pour un nouvel album.

Mercredi 23 mars 2016

Le successeur de Siren Charms semble en route : In Flames est en studio.

Samedi 27 février 2016

Mystic Prophecy (Heavy Metal allemand) sortira leur nouvel opus War Brigade le 18 mars via Massacre Records. L'album a été produit au Prophecy&Music Factory Studios par le chanteur du groupe Roberto Dimitri Liapakis et mixé en Suède au Studio Fredman par Fredrik Nordström (Hammerfall, In Flames, Arch Enemy...). Le clip du morceau Metal Brigade est à visionner dans la suite.

Jeudi 21 janvier 2016

On ne voudrait pas vous faire de la peine mais voilà une liste d'album qui va fêter ses 20 ans en 2016 :
- Marilyn MansonAntichrist Superstar
- KornLife Is Peachy
- SepulturaRoots
- Noir Désir666.667 Club
- Rage Against The MachineEvil Empire
- MetallicaLoad
- ToolAenima
- PanteraThe Great Southern Trendkill
- Type O NegativeOctober Rust
- In FlamesThe Jester Race
- OpethMorningrise
- Alice In ChainsUnplugged
- LofoforaPeuh!
- NeurosisThrough Silver in Blood
- Dimmu BorgirStormblast
- EyehategodDopesick
- MoonspellIrreligious
- MillencolinLife On A Plate
- NoFxHeavy petting zoo
- Lagwagon - Hoss
Si ça vous branche de venir noter ces albums vous pouvez trouver ici le top lecteurs pour 1996.

Dimanche 17 janvier 2016

The Resistance, le supergroupe avec des membres (anciens et actuels) de The Haunted et In Flames, vient de lâcher le titre "Death Blow".

Lundi 14 décembre 2015

Les suédois de The Resistance, composé d'anciens de The Haunted (Marco Aro), d'In Flames (Glenn Ljungström), ou de Grave (Chris Barkensjö) ont annoncé la sortie de leur Coup De Grâce pour le 22 janvier. Du son est à découvrir dans la suite.

Dimanche 08 novembre 2015

Daniel Svenson, batteur de In Flames, quitte le groupe après 17 ans. Il va se consacrer à sa famille (3 filles quand même) et au lancement d'une brasserie.

Lundi 05 octobre 2015

On vous a fait une sélection de concerts dans l'agenda de NousProd pour les mois à venir et ça se regarde dans la suite. Au programme, en vrac (et non exhaustif) : Slayer, Anthrax, Kvelertak, In Flames, Ghost, Paradise Lost, Eagles Of Death Metal, Clutch, Sabaton, Cradle Of Filth, Children Of Bodom, Bring Me The Horizon, Bullet For My Valentine, Refused, Run The Jewels, Uncle Acid And The Deadbeats (concours ici)...

Jeudi 23 juillet 2015

In Flames aurait battu le records du nombre de slam lors d'un concert au Graspop Metal Meeting, plus de 1600 slammeurs pendant leur concert. Bon je ne sais pas qui tient les comptes mais la vidéo montre quand même une belle horde de slammeurs.

Mardi 14 juillet 2015

Le Comité Des Reprises était présent au Hellfest le mois dernier et à cette occasion a réalisé une reprise du classique Highway To Hell d'AC/DC avec, entre autres, Brian "Head" Welch (Korn), Joel o'Keeffe (Airbourne), Ryan Roxie (Alice Cooper), Jason Hook (Five Finger Death Punch), Björn Gelotte (In Flames), Max Cavalera (Soulfly, Cavalera Conspiracy...) et Butcher Babies. Le résultat se regarde dans la suite.

Vendredi 10 juillet 2015

Durant la première moitié de saison au 106 à Rouen (76), vous pourrez retrouver entre autres : The Notwist -  24/09. Sophie Hunger - 03/10. Mobb Deep - 17/10. Aaron - 21/10. Ensiferum - 25/10. In Flames - 13/11. Puis plus tard Kataklysm + Septicflesh + Aborted - 07/02.
Pour la programmation complète et la billetterie, RDV sur le site de la salle. On vous reparle de certains de ces concerts prochainement.

Jeudi 09 juillet 2015

Des dates pour In Flames en France en novembre :
- 12/11 : Lille (Le Splendid), préventes
- 13/11 : Rouen (Le 106)
- 14/11 : Nancy (L'autre Canal), préventes
- 17/11 : Genève (Suisse) à L'usine

Lundi 22 juin 2015

Hellfest 2015 :
- Photos (groupes et public) et pour aller voir les précedents : Vendredi, Samedi (photos par Florian Denis et Bacteries)
- Report : Vendredi, Samedi (par Pentacle, Grumlee, Lelag, Bacteries) et dimanche :

Dernier jour du Hellfest, les corps fatiguent et le soleil continue de taper sur Clisson. Aujourd’hui au programme : retour aux années collège / lycée pour les trentenaires avec Limp Bizkit, Korn, Snot.

"Bonjour, on va vous jouer 6 chansons d'affilée". 5 minutes plus tard "on va maintenant vous faire 8 chansons d'affilée" : Efficacité maximale pour Iron Reagan avec 20 titres en 30 minutes, dont une reprise de Skull For Maggots de Cannibal Corpse en fin de set. Les lève-tôt n'ont pas été déçu par le crossover des gars de Richmond. "Que ceux qui sont encore bourrés de la veille lèvent la main ?".

Le petit déjeuner digéré, il est grand temps de se diriger vers la Temple pour assister à une des meilleures prestations de black du week end. Les bordelais, griffes en avant, Lovecraft en arrière plan, nous racontent, à force de riffs et de coups de butoir, les meilleurs passages des Montagnes Hallucinées (HP Lovecraft), tirés de leur dernier album (Teliki-Li). On sent, en quelques minutes, toute la violence et la folie que représentent cette thématique très particulière pour The Great Old Ones. Les titres sont maîtrisés de bout en bout, les temps morts sont inexistants, et l’atmosphère est tout simplement bluffante. Bravo.

Une fois Lovecraft assimilé, on se dirige vers l’Altar où l’on attend de pied ferme les français de S.U.P qui, sans chichis, sans artifices aucun (pas de logo, jeu de lumière minimaliste), nous gratifient d’une setlist efficace, ultra carrée, et même si la foule n’est pas venue très nombreuse, on ne peut qu’applaudir la prestation des nordistes. Mention spéciale à cette cover de Paradise Lost, en conclusion de cette grosse demi heure de death avant gardiste assez réussie.

Red Fang, ou le stoner hype dans toute sa splendeur. Qu’on aime ou pas, les ricains réussissent à captiver l’audience, complètement hystérique sur des titres comme Blood Like Cream ou Prehistoik Dog. On peut à la limite regretter qu’on fasse jouer ce groupe sur la main stage, car le son est clairement taillé pour une scène de moindre envergure, mais on ne peut pas leur retirer leur performance vraiment impressionante.

Depuis que Jimmy Bower et sa bande (Eyehategod) se sont mis à la Volvic on assiste, pour le plus grand bonheur des fans, à des prestations de qualité de la part des louisianais. C’est bien simple, une heure de fessée en continu, une heure de sludge du bayou complètement fou, et une heure de pure violence maîtrisée de A à Z. On ne voit pas le temps passer, le final cradingue arrive très vite, et on repart comblé, ce groupe étant tellement rare dans nos contrées. La volvic, ça vous change un groupe...

Russian Circles, c’est la pause Post-Rock instrumentale du fest, le moment pour s’évader même si le trio sait faire ronronner les amplis. Si le concert commence avec une fosse clairesemée, l’affluence de la Valley se rempli petit à petit et à la réaction du public en fin de set est unanime, le groupe aura acquis de nombreuses personnes à sa cause. Captivant d’un bout à l’autre, même si l’on aurait souhaité plus qu’un morceau de Memorial.

Dans le genre Black Metal symphonique Carach Angren est sans doute le groupe du genre à suivre actuellement. La chance est de notre côté, le son est très bon et laisse une bonne place aux orchestrations dont l’habituel trio est épaulé d’un clavériste sur le live. Le frontman est quant à lui impeccable dans dans son rôle de hurleur à la prestation théâtrale. On s’aperçoit quand même que les anciens titres sont supérieurs à ceux de This Is No Fairytale, leur dernière création, et il est dommage que The Funerary Dirge Of A Violonist soit oublié de la setlist, mais c’était une bonne prestation.

Snot explose la jauge de la Warzone qui était difficile d'accès. Le groupe nous interprète la moitié de l'album Get Some, dont Deadfall spécialement dédicacé à la (viva fuckin') France. Le groupe reprend Hit The Light de Metallica avant de terminer sur un poignant Absent en hommage à Lynn Strait.

Weedeater, ça tape pile dans le cliché du Sludge : lourd, lent et gras. Sauf que leur set est porté par un batteur ottarie complètement fou, par son épais et brûlant comme la braise et des riffs taille gros camion qui en mettent plein la tronche. Donc très bon.

Avec les deux guitaristes de Heathen dans ses rangs, il n'y avait pas de doute à se faire quant à l'efficacité d'Exodus et la taille du nuage de poussière devant la Mainstage II en est la preuve. Steve Souza demande aux personnes dans les premiers rangs de prendre soin les uns des autres dans le pit "si quelqu'un tombe, on le ramasse". Une petite intro de Slayer pour moquer l'absence de Gary Holt, puis le groupe met le public chaos avec Blacklist, sous un cagnard d'enfer. Clin d'oeil sympa : Lee Altus qui porte un tshirt du groupe Arcania,qui avait ouvert pour eux à Paris.

Grave Pleasures (ex-Beastmilk) souffre d'un son crade et un poil trop fort, ainsi que d'un manque de notoriété patent suite à ce changement de nom, puisque la Temple n'est même pas à moitie remplie. Mais le public présent est bien réceptif aux mélodies de guitares qu'il serait difficile de ne pas trouver entrainantes.

Morgoth c’est assez délicat à juger. C’est vrai que leur son old school sale et graisseux fait qu’on s’y sent bien dès le départ, grâce à la voix d’outre tombe de Marc Grewe. Mais les titres du dernier album ne tiennent franchement pas la mesure comparativement à ceux de Cursed. Par contre ça sera constamment la guerre dans les premiers rangs, de quoi s’en donner à coeur joie pour se mettre sur la tronche dans la bonne humeur.

Après Body Count hier, nouvelle erreur de placement avec Alestorm sous la Temple : Le pagan metal fait recette depuis une décennie et leur pirate metal n'est pas en reste. La Temple déborde donc de public devant et sur les côtés, alors que 15 minutes avant le circle pit de Nuclear Assault devant la mainstage devait compter 7 clampins. Dommage. Mais le public est chaud, des requins gonflables virevoltent au dessus des têtes. Les synthés sonnent fort et sont même mis en avant par rapport à la batterie et la guitare, ce qui permet de pleinement profiter des mélodies pouet-poueto-kitsch de Chris Bowes et ses matelots. “On est pas là pour jouer de la musique, on est pas là pour mettre des patates dans le cul de vos femmes, on est là pour BOIRE VOS BIERES ! Sûrement la plus grosse fiesta du week-end. Ahoy !!!

Life Of Agony sous la Temple a déjà une saveur de Warzone, avec leur Hardcore protéiforme. Avec leur approche parfois Stoner, Goth ou Doom, le quatuor a manifestement tout pour lui pour ne pas rentrer dans les cases. Ce qui est d’autant plus appréciable c’est que la chanteuse Mina est hyper positive, bouge partout, prend les pancartes du public, balance des bouteilles d’eau dans la fosse et vient chanter pendant plusieurs titres à la barière. Beaucoup d’énergie positive, de rythmiques qui font bouger le public et un concert épatant.

George Fisher (front man de Cannibal Corpse) s’entraîne au headbang rotatif, tous les matins en se rasant, depuis qu’il a 11 ans. ça se voit. Cou de taureau, dégaîne de serial qui abuse sur les burgers, lui et sa bande mettront le feu à une Altar extatique devant tant de violence gratuite. La bûche death de la journée qu’il ne fallait pas manquer.

Pour toute personne qui n'était pas allergique au symphonique, il y avait possibilité de prendre l'apéro avec Epica aux alentours de 20h00. Qu'on aime ou pas, on ne peut que saluer l'impressionnante performance vocale de Simone qui réussit à presque sonner mieux que sur CD. Par contre on déplorera l'usage de bandes pour les choeurs. Un petit interlude calme avant d'attaquer la dernière salve de concert.

Limp Bizkit débarque sur scène avec mollah Fred Durst tout de blanc vêtu. Wes Borland a opté pour une tenue chamarrée, un beau dégueulis de couleurs et ce dernier donna l'impression de se faire chier à la gratte, lançant des riffs de Metallica ou Megadeth dès qu'il en avait l'occasion. Il faut dire que le son atomique de la basse phagocytait quelque peu sa prestation. My Generation, Rollin', My Way... Le public envoie quelques secousses sismiques dans le sol. Suit une reprise facile mais très efficace de Killing In The Name, avec un solo bidouillage des plus approximatifs. Le final sera à l'image du concert, en roue libre avec un Take A Look Around qui se termine sur Stayin' Alive. Motherfucker !

Ha pour une surprise, c’est une bonne surprise. Pas vraiment attendus au tournant pour la plupart, belle découverte pour beaucoup, les suisses de Samael vont mettre le feu à la Temple, avec des titres percutants, entre électro metal, indus et black. La setlist est incroyable, l’atmosphère électrique à souhait, et le public en liesse. Ovni de la Temple, les helvètes vont réussir, en une heure, à convertir une foule curieuse en une foule adepte, prête à répandre la bonne parole autour d’eux. Grand moment musical de la journée.

Vu l'évolution récente prise par le groupe, cela relevait presque de l'hérésie de programmer In Flames juste avant Korn. Mais ils avaient quand même quelques morceaux bourrins et/ou rapides (Take This Life). Cependant ça parlait un peu trop entre les chansons ce qui cassait le rythme, entre deux énormes circle-pits.

Mon dieu. Le premier album de Korn dans son intégralité, en mode sauvagerie façon 90’s, voilà bien le plus beau cadeau que le combo de Bakersfield pouvait faire au Hellfest. A l’ancienne, sans fioritures ni salopperies dubstep, la bande à Jonathan Davis rajeunit plus de quarante mille personnes dès les premiers riffs de Blind. Back to basics, leur credo le temps d’un concert, qu’on aimerait voir appliqué un peu plus souvent. Le set est intense, efficace et pour la plupart des grands enfants du Hellfest réunis en session extraordinaire c’est la fête, et rien ne pourrait gâcher ce grand moment. Le coup de coeur du week end ? 

Pour conclure cette dixième édition, la prestation de Nightwish était correcte, mais entaché par un son beaucoup trop fort sur la batterie et une setlist bien trop axée sur les derniers albums. Il est dommage que le groupe ne prenne même pas la peine de jouer certains vieux morceaux. Par contre Floor Jansen assure vraiment comme remplaçante d’Annette, autant vocalement qu’au niveau du charisme. Un concert sympa pour les nouveaux fans ou ceux qui connaissent bien leurs dernières productions, mais pour les autres décevante.

Top 3 : 
Grum Lee : Alestorm, Limp Bizkit, Iron Reagan, Cradle Of FilthAnnie Cordy et les tambours du bronx
Pentacle : Life Of Agony, Korn, Grave Pleasures
LeLag : Korn, Samael, The Great Old Ones
Nonohate : Russian Circles, Limp Bizkit, Superjoint Ritual
Bacteries : Life Of Agony, Weedeater, Korn

Mardi 09 juin 2015

Comme chaque année, la semaine qui suit le weekend du Rock Am Ring apporte toujours son lot de concerts en Pro Shot. Ceux de Foo Fighters, Slipknot, Parkway Drive, The Prodigy, Lamb Of God, Slash, In Flames, Papa Roach, et Marilyn Manson sont à visionner dans la suite.

Lundi 06 avril 2015

Le Greenfield Festival d'Interlaken (11 au 13 juin) dévoile une grande partie de son affiche. Slipknot, Motörhead, In Flames, Parkway Drive, Lamb of God ou encore Godsmack seront de la partie. Affiche ici.

Jeudi 19 février 2015

In Flames a mis en image Paralyzed (via des enregistrements de live).

Samedi 06 décembre 2014

La vidéo du live donné par In Flames à Köln en octobre dernier est disponible en intégralité sur WDR.

Lundi 17 novembre 2014

Slipknot, Motörhead, Godsmack, Lamb Of God, In Flames, Millencolin, Asking Alexandria, Darkest Hour ou encore Skinny Lister, sont les premiers noms de l'affiche du Greenfield Festival d'Interlaken en Suisse (11-13 juin).

Vendredi 24 octobre 2014

Mikael Åkerfeldt  (Opeth) tue dans l’œuf la rumeur selon laquelle il collaborerait avec Bill Kelliher (Mastodon) et Björn Gelotte (In Flames).

Vendredi 10 octobre 2014

Sans plus de détails que cela pour l'instant, sachez que Of Mice&Men est en studio aux côtés du producteur David Bendeth (Bring Me the Horizon, In Flames...).

Les concerts de In Flames, AnathemaAccept et Triggerfinger prévu à La Laiterie (Strasbourg) sont annulés, la salle devant faire des travaux de mise en sécurité.Vous pouvez vous faire rembourser là où vous avez achetez vos billets.

Jeudi 04 septembre 2014

Chronique In FlamesSiren Charms : "Entre espoirs et craintes, chaque nouvelle sortie des vieux briscards suédois est attendue de pied ferme puis décortiquée dans le moindre détail. [...]"

Le nouvel album s'écoute par ailleurs en intégralité par là et sort le 9 septembre chez Epic Records.

Lundi 01 septembre 2014

30 secondes de chacun des titres de Siren Charms, le nouveau In Flames, sont en écoute par là-bas. Le disque sort officiellement le 5 septembre.

Samedi 16 août 2014

"Through Oblivion" de In Flames se dévoile via un clip en commentaires.

Mercredi 13 août 2014

C'est Papa Roach, Wovenwar (ex-As I Lay Dying) et While She Sleeps qui accompagneront In Flames sur la prochaine tournée Européenne avec quelques dates Françaises au programme :
- le 10 octobre au Rocher de Palmer de Cenon (33)
- le 11 octobre à la Coopérative de Mai de Clermont Ferrand (63)
- le 12 octobre au Bataclan de Paris (75)
- le 14 octobre à la Laiterie de Strasbourg (67)

Lundi 04 août 2014

Le Wacken Open Air à peine fini voilà l'annonce des premiers noms pour 2015 : Trans Siberian Orchestra et Savatage (show unique pour les deux), Running Wild, In FlamesIn ExtemoU.D.O (avec un orchestre), Sabaton, Amorphis (concert spécial Tales From The Thousand Lakes), Death Angel, PowerwolfEnsiferum, Cannibal Corpse, Sepultura et Thyrfing.
En attendant, vous pouvez visionner les concerts de l'édition 2014 en Pro-Shot, avec Emperor, Carcass, Motörhead, Amon Amarth, Children Of Bodom et Devin Townsend.

Mardi 08 juillet 2014

Les clips du lundi, mais le mardi :
- Sufjan Stevens > "Year of the Tiger" (sur la réédition de Enjoy Your Rabbit)
- Eluveitie > "King" (sur Origins, sortie le 5 août)
- In Flames > "Rusted Nail" (ici sur Siren Charms, sortie en septembre)

Mercredi 18 juin 2014

Wovenwar accompagnera In Flames pour ses dates françaises (et européennes) à l'automne prochain.

Mardi 17 juin 2014

"Through Oblivion", nouveau titre d'In Flames, s'écoute dans la suite. Il est extrait de Siren Charms prévu pour le 5 septembre.

Lundi 09 juin 2014

In Flames a dévoilé "Rusted Nail", le premier extrait de leur nouvel album - Siren Charms, attendu pour le 9 septembre.

Jeudi 01 mai 2014

In Flames sera en France (ou proche) pour plusieurs dates en octobre, les préventes débutent le 6 mai :
- 03/10 : Zurich (Komplex)
- 04/10 : Lausane (Les Docks)
- 08/10 : Barcelone (Razzamatazz)
- 10/10 : Bordeaux (Le Rocher de Palmer)
- 11/10 : Clermont Ferrand (La Coopérative de Mai), préventes
- 12/10 : Paris (Le Bataclan), préventes
- 14/10 : Strasbourg (La Laiterie), préventes
- 15/10 : Bruxelles (Ab Hall)

Mardi 29 avril 2014

Sirens Charms d'In Flames sortira précisément le 5 septembre chez Epic Records. La tracklist a été dévoilé.

Vendredi 18 avril 2014

Le prochain In Flames, prévu en septembre, a désormais un artwork.

Samedi 12 avril 2014

Siren Charms, le prochain In Flames, sera disponible en septembre.

Mercredi 12 mars 2014

Deathstars sortira The Perfect Cult le 13 juin chez Nuclear Blast Records. Celui-ci a été mixé par Stefan Glaumann (Rammstein, Within Temptation) et Roberto Laghi (Entombed, In Flames). Le mastering a été effectué par Svante Forsbäck (Volbeat, Rammstein). Pochette et tracklist sont à découvrir sur leur page.

Mercredi 08 janvier 2014

Le nouvel album d'In Flames est terminé et devrait sortir sous peu.

Jeudi 05 décembre 2013

Le Greenfield Festival (en Suisse, du 12 au 14 juin) a annoncé ses premiers noms : Iron Maiden, In Flames, In Extremo, Trivium, Emmure, Defeater, Dropkick Murphys, We Came As Romans, Miss May I, Bring Me The Horizon, ...

Jeudi 31 octobre 2013

In Flames est entré en studio, un nouvel album est à prévoir pour la première moitié de 2014.

Samedi 21 septembre 2013

"Sounds of Playground Fading" est le nouveau titre dévoilé en sons et images par In Flames. Le clip se découvre dans les commentaires.

Lundi 29 juillet 2013

David Vincent, le bassiste de Morbid Angel, Niclas Engelin, guitariste de In Flames, et le batteur Magnus Andreasson ont monté un nouveau projet, Nero5468, pour lequel le site internet vient d'être lancé.

Samedi 20 juillet 2013

Time For Energy a sorti une reprise d'In Flames, Et ça se passe sur bandcamp.

Jeudi 06 juin 2013

Lors du Sonisphere il y aura des dédicaces, le programme est à voir ici. Sont prévus (entre autres) : In Flames, Dagoba, Airbourne, Dragonforce, Children Of Bodom, Stone Sour, Amon Amarth, ...

Vendredi 31 mai 2013

Le clip d'In Flames pour la chanson "Ropes" se regarde sur la page des commentaires.

Samedi 16 mars 2013

The Resistance (avec d'anciens The HauntedGrave et In Flames) sortira son premier album Scars le 10 Mai.