logo I Treni All'Alba

Biographie

I Treni All'Alba

I Treni All'Alba est composé de deux multi-guitaristes (Daniele Pierini et Paolo Carlotto), d'un claviériste (Sabino Pace) et d'un batteur / percussioniste (Felice Sciscioli) issus de formations italiennes telles que Bellicosi, Encore Fou, Rudimenti ou Sparkle. Né en 2002, et après deux disques promo en 2003 et 2005, un premier album sort chez Smartz records en 2008 intitulé Folk Destroyers, rencontre de la Folk du Punk et du Rock-Progressif.
I Treni All'Alba a tourné depuis six ans de carrière avec Primal Scream, Dead Elephant et Ladytron entre autre.

Chronique

14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Folk Destroyers ( 2008 )

Venant de différents horizons et notamment d'illustres anciens groupes de la scène Punk/Hardcore italienne (Bellicosi, Encore Fou), les membres de I Treni All'Alba rassemblent leurs idées dans un premier jet intitulé Folk Destroyers.

Folk Destroyers porte en fait bien son nom puisque I Treni All'Alba jongle avec les notes, les fait rebondir dans tous les coins et s'amuse à désorienter l'auditeur au point de ne plus trop savoir à quel genre musical l'on a à faire. Les transalpins se posent le défi de réunir pêle-mêle, Rock-Progressif, Folk et Punk. Le Punk essentiellement dans la nervosité des rythmiques ce qui n'est pas étonnant quand on connait le passé des gars, la Folk pour ses arpèges et ses mélodies acoustiques qui évoquent à la fois la musique tzigane et le Flamenco, ainsi que le Rock-Progressif pour ses structures évolutives, partant un peu dans tous les sens, en référence à la scène prog' italienne si particulière (Le Orme, Hostsönaten...). Ce curieux mélange donne un disque fou-fou où l'on a parfois l'impression de se retrouver à la fois dans un cabaret avec piano bar ("4:29" *) puis tout de suite après au beau milieu d'un carnaval (fin de "3:05").

I Treni All'Alba ne joue qu'en instrumental. Sa musique est extrêmement riche, (on est souvent pas loin de l'improvisation d'ailleurs) puisant ses inspirations dans plusieurs genres musicaux en apparence éloignés et largement dense pour ne pas enrober et gonfler les compositions d'un chant qui risquerait de les surcharger inutilement. Folk Destroyers est technique, mais pas d'une complexité à passionner le geek guitariste passant huit heures par jour sur son instrument, plutôt d'une virtuosité diluée, sobre, d'une fluidité qui anime les morceaux où un plan s'enchaine logiquement avec le suivant sans que l'on ressente la mise en valeur d'une pure démonstration technique.
En outre, même si le combo italien enchaine ses idées avec facilité, il en demeure toujours une maitrise instrumentale ne sonnant jamais rébarbative, grâce à plusieurs éléments qui composent leur musique. D'une part parce qu'il faut souligner l'importance de la dynamique et de la rythmique accordée à l'album qui offre des titres sautillants aux notes de pianos galopantes ("3:46") ou des titres rapides et efficaces (l'ouverture "2:09"); d'autre part du fait que I Treni All'Alba s'oriente dans des sphères progressives ("5:21") plus élaborées dans leurs structures avec de façon générale une musique riche en instruments (flûtes, piano, orgue, violon...).

Folk Destroyers est un premier essai fort réussi, maitrisé d'un bout à l'autre, cohérent dans son concept original (comprendre, sans faute de goût) mais éparpillé dans sa musique (ce qui est une bonne chose). Un disque qui est à conseiller pour ceux qui recherchent de la Folk qui bouge et s'éloigne du cliché trois accords joués sur une guitare acoustique aux mélodies douçâtres.

* Chaque morceau est intitulé selon sa durée.

A écouter : l'ensemble
I Treni All'Alba

Style : Folk / Punk / Rock Progressif
Tags : - - -
Origine : Italie
Site Officiel : itreniallalba.com
Myspace :
Amateurs : 1 amateur Facebook :