Biographie

I Am John Baudelaire

I Am John Baudelaire est un groupe originaire de Paris, et dont la première sortie se révèle être un EP Je suis John en décembre 2018. Le disque est rapidement par un second, Précisons les Faits, qui sort en deux temps : une face A fin 2019 et une face B début 2020.

Chronique

Précisons les faits Face A ( 2019 )

John Baudelaire aurait pu être ce mix entre John Wayne et Charles Baudelaire, un peu à la manière de Marilyn Manson, la passion pour l’outrancier en moins. Il faut croire que leur sobre Je Suis John avait donné envie aux musiciens de poursuivre l’aventure, grand bien leur en fasse, mais en sortant cette fois un Précisons les Faits en deux temps.

Se réclamant par moment du Post-Rock (« Chaque jour tu regardais passer le train, jusqu’à ce jour ») et à d’autres instants du Hardcore / Screamo (« Tu ne seras pas notre linceul »), le groupe aime étirer ses titres (entre six et sept minutes) via une longue montée en puissance (le jeu de cordes sur « Chaque jour tu regardais passer le train, jusqu’à ce jour » qui fera le lien avec un GYBE! en plus condensé sur son intro). S’il permet aux instruments de s’entrechoquer sur « Tu ne seras pas notre linceul », le disque amène aussi un chant parfois proche de feu-Gameness, mais dont les instruments auraient ingéré à haute dose Gantz.

S’il est un point qui me perturbe à chaque écoute, c’est bien le chant. Non pas qu’il manque de force ou de sincérité, mais certains (courts) passages montrent un chant hurlé peut être moins maitrisé, raclant au fond des gorges avec une effet qui casse toute la montée en puissance réalisée auparavant. Il est fort dommage que cet aspect du groupe entache, à mon sens, Précisons les Faits, car l’opus offre plusieurs arguments qui devraient motiver l’écoute.

Donc, entre PostRock, Post-Hardcore et Screamo, I Am John Baudelaire offre quasiment 15 minutes de sons dont on retiendra certaines subtilités. Si le chant me semble par moment à la limite de la rupture (« Chaque jour tu regardais passer le train, jusqu’à ce jour »), l’opus s’approprie sans soucis les bases des différents genres. Au vu de cette face A, j’attends avec intérêt le second partie du disque prévue pour 2020.

I Am John Baudelaire

Style : Screamo / Post
Tags : - -
Origine : France
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :