logo Human Fate

Biographie

Human Fate

Human Fate se forme en janvier 2007 par Nicolas Kiehl (Chant / Guitare) et Léo Noble (Chant / Guitare / Basse) dans le but d'allier Metal et musique du monde sur le thème général de la destinée humaine. Le premier volet, Part 1, sort en ce début d'année 2009 où plusieurs musiciens d'environs différents participent à la création du disque. Human Fate recherche toujours toutes personnes désireuses de participer à l'enregistrement du second volume qui devrait se faire à la rentrée de cette année.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (18.5/20).

Part 1 ( 2009 )

Part 1, le commencement, le début de toutes choses et la mise au monde d'un premier effort pour le duo Human Fate. Pas vraiment Metal, pas vraiment musique du monde, Part 1 a le cul entre deux chaises à la croisée des genres, mais n'est pour autant pas bancal comme l'on pourrait le supposer.

Part 1 est la création d'un monde, celui de Nicolas Kiehl et Léo Noble où s'entremêlent la douceur des sonorités tribales et orientales et la rage du Metal. Deux mondes qui semblent s'affronter et qui pourtant cohabitent sur ce disque de façon intelligente. Côté musique du monde on retrouve tous les instruments propice au dépaysement : didgeridoo sur Outro, percussions tribales sur In Fate We Trust... alors que pour le Metal on évolue entre pièces extrêmes (Death, Soul, Society) et d'autres passages plus mélodieux (Seed Of Creation). Les morceaux sont de plus largement inspirés où les mélodies à la flûte et celles d'ud côtoient un chant alterné en arabe / anglais (White Pollen) avec des parties Metal accrocheuses, mais surtout plus brutales et violentes (Seed Of Creation). La difficulté était donc de rapprocher deux genres que tout oppose, mais surtout d'assembler chaque pièce pour que l'engrenage fonctionne avec habilité. Entre férocité et quiétude, Human Fate incite au voyage, au delà des frontières pour se retrouver dans les chauds déserts du Moyen-Orient ou les jungles luxuriantes d'Afrique. Frontières physiques oui, mais aussi musicales puisque le groupe ne s'arrête pas aux barrières stylistiques.

Alors l'on pense parfois à Ill Nino pour les percussions tribales ou Soulfly pour ces ambiances orientales, mais là où ces groupes incorporent ce type d'éléments sur une base Metal, Human Fate surprend et mixe entièrement les deux. Bien sûr pour un premier essai tout n'est pas parfait et quelques petites choses pourraient être retouchées pour la suite de Part 1, comme un chant Death parfois redondant et un accent anglais qui peut être amélioré. Signalons tout de même que Nicolas et Léo font intervenir bon nombre d'invités sur la plupart des titres de l'album au chant comme aux instruments, enrichissant d'autant plus la musique du duo.

Part 1 est un disque largement réussi donc, à mettre entre les mains de ceux qui trouvent que Soulfly s'empâte depuis plusieurs années. Avec une personnalité fortement ancrée et des influences allant de Ravi Shankar à Gojira nul doute que cet album devrait plaire à l'amateur de Metal recherchant une musique qui ne s'embarrasse pas des codes, aussi sombre que vivifiante et surtout de qualité.

L'album est en écoute intégrale sur leur myspace.

A écouter : Unify Mainkind, White Pollen, In Fate We Trust
Human Fate

Style : Metal Tribal
Tags :
Origine : France
Facebook :
Myspace :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :