Biographie

How To Beat A Dead Horse

How To Beat A Dead Horse est un groupe de screamo américain qui monta sur les planches en 2002, puis après une démo et un split, disparu en 2004.

Chronique

13.5 / 20
0 commentaire

4 Songs Demo 7" ( 2003 )

How To Beat A Dead Horse s'est éteint en 2004, après 2 ans d'une frêle et timide existence. Cette démo est presque le condensé de la fragile flamme de vie qui anima How To Beat A Dead Horse, à travers un split et quelques titres épars. Obscur groupe américain quasiment inconnu dans notre contrée et dont quelques notes ont pu frôler de discrets auditeurs, How To Beat A Dead Horse lâche ici 8 titres de screamo énervé, dont la fragilité se cache sous une carapace de fureur.

Dès les premières notes de "Storybook Ending", on devine que How To Beat A Dead Horse souffre. Certains moqueurs diront du fait de leur nom, d'autres se pencheront sur la musique et seront pris aux tripes par un chant salvateur. Mais là où on sent que How To Beat A Dead Horse s'est lâché, c'est sur des morceaux comme "Line And Latitude" ou "Liars Make Great Actors". Les riffs s'accélèrent, les battements du cœur prennent de l'ampleur, le chant s'envole. De nombreux noms viennent à l'esprit, puis disparaissent. How To Beat A Dead Horse s'inspire, s'approprie, mélange pour mieux se délester de ces sentiments indélicats. Quelques breaks cassent le rythme et même s'ils sont le plus souvent prévisibles, ils n'en restent pas moins efficaces. "When Doctors Need Their Own Medicine", "White Mice" ou "This Fine Print", des titres qui piétinent le screamo langoureux où la fragilité est mise à nu.  How To Beat A Dead Horse sera plus proche d’un Kaospilot que d’un Loma Prieta, ralentira le tempo pour s’envoler lorsque ce sera nécessaire, ne s’aventurera jamais dans le domaine de la violence d’Orchid sans pour autant se recroqueviller comme Suis La Lune.

Même si les morceaux semblent construits d'une manière similaire, How To Beat A Dead Horse marque son auditeur, se focalisant sur sa force et non sa diversité. Un point qui en éloignera beaucoup, habitués aux changements de rythmes, aux mélodies à se rouler en boule et pleurer, mais ici How To Beat A Dead Horse cherche à faire hurler et les quelques gouttes qui couleront seront de frustration, tant l'existence du groupe aura été brève.

How To Beat A Dead Horse ne rejoindra sans doute pas le panthéon des groupes légendaires du Screamo, mais on y reviendra avec grand plaisir. Cette démo possède de nombreux atouts et distille sa fougue sur 8 titres entraînants. Le corps reste là, allongé et vide de toute énergie, les oreilles se ferment, How To Beat A Dead Horse disparaît déjà dans le lointain.

A écouter : Line And Latitude - When Doctors Need Their Own Medicine
How To Beat A Dead Horse

Style : Screamo
Tags :
Origine : USA
Myspace :
Amateurs : 1 amateur Facebook :