Chroniques
Pochette misère
Pochette There Existed an Addiction to Blood
Pochette Eternal Forward Motion
Pochette Only Self Pochette Epos

logo Hot Cross

Biographie

Hot Cross

Groupe phare l'excellent label Level-Plane, Hot Cross se présente comme un Dream Team emo hardcore US se composant du chanteur de feu Saetia et de membres de Off Minor, feu Joshua Fit For Battle, feu You And I et Neil Perry.
Très prolifique, le groupe confirme la légitimité de son propos avec A New Set Of Lungs, premier EP qui fait l'unanimité auprès du public via des morceaux à la fois efficaces et alambiqués. Cryonics, premier album, poursuit sur la même excellente lancée et place Hot Cross parmi les incontournables du genre. En, 2004 Fair Trades And Farewells marque un tournant par une complexification des morceaux et une rage moins palpable. En 2007, Risk Revival vient conclure l'aventure Hot Cross.

Fair Trades And Farewells ( 2004 )

Dure épreuve que de faire suite aux excellents A New Set Of Lungs et Cryonics, c'est pourtant ce que Fair Trades And Farewell, nouvel EP très attendu du "All-Star Band Emo Hardcore" qu'est Hot Cross, va (et doit)tenter d'entreprendre.

Hot Cross misent ici sur la complexification des morceaux et la folie de structures déroutantes à défaut d'une efficacité sans doute moins discernable que sur leurs précédents efforts. L'aspect screamo tempétueux est donc laissé sur la touche et le remplaçant à plutôt une bonne tête post emo / hardcore, quitte à décevoir les inconditionnels des premiers disques, qui pourront tout de même se consoler sur les quelques parties à même d'arracher les tympans. Le chant (définitivement proche de Saetia) a également subi un lifting adoucissant, les cris se veulent moins présents et les compositions sont systématiquement habitées par un chant clair de bonne facture ("Consonants"). A côté de cela, Hot Cross use toujours de back vocals efficaces qui viennent soutenir leur pendant punk hardcore. Dans le genre, on citera plus particulièrement le début détonant et imparable du redoutable "Throw Collars To The Wind".
Le jeu de guitare, riche et très caractéristique, était un atout majeur de Hot Cross, la chose est ici poussée à son paroxysme. Une première guitare lance des riffs acérés tandis que l'autre, mélodique, s'envole dans des soli aigus au tempo soutenu. Le phénomène fait partie intégrante du jeu de Hot Cross et on le retrouve sur l'intégralité des morceaux. "Better A Corpse Than A Nun", via ses passages épileptiques, montre à quel point la chose a été exploitée au maximum (trop ?).

Difficile d'émettre un avis impartial sur ce Fair Trades And Farewells, toutefois il est certain que le léger, mais perceptible, changement de cap opéré de conviendra pas à tout le monde et plus particulièrement aux fans de la première heure. Si les morceaux paraissent moins accrocheurs et percutants qu'auparavant, on ressent cependant un réel désir de communiquer une énergie spontanée, sincère et positive. N’est-ce pas là le principal ?

A écouter : Better A Corpse Than A Nun, Throw Collars To The Wind
17 / 20
1 commentaire (17/20).
logo amazon

Cryonics ( 2003 )

2 ans après un EP mémorable et un split avec Light The Fuse & Run tout aussi bon, la dream team de Hot Cross s'attaque à un premier album fortement attendu par un large public que le groupe à su fédérer en partie grâce à des prestations scéniques électriques et survoltées.

Point de surprise au niveau du style abordé, nous sommes toujours en présence d'un emo hardcore bondissant respirant la "nouvelle ecole" à la You & I et toute la clique. Toutefois Hot Cross ne s'est pas reposé sur des acquis techniques ou la renommée de ses membres, Cryonics s'aventure bien au delà de leurs précédentes productions. Le travail d'écriture et de composition se fait ressentir jusqu'aux dernières secondes de chaque morceau,  et ce, sans porter atteinte à la spontanéité et la sincérité, valeurs chères à Hot Cross.

Les soli de guitare, imparables marques de fabrique de Hot Cross, se révèlent toujours aussi présents et inspirés. Ces derniers sont autant de vagues mélodiques qui nous submergent d’émotions diverses et bien senties. Les brusques changements de rythmes enveloppés dans des tornades de guitares noisy mettent en avant une energie sauvage également portée par une voix écorchée souvent poussée dans ses retranchements. On citera dans cette optiques le fabuleux "A Tale For The Ages" qui témoigne du sang neuf apporté par le quintet à une scène qui en a bien besoin. En ce sens, le groupe ne laisse pas ses notes mourir au bout d'une minute de son mais sait parfaitement redynamiser les morceaux en leur redonnant de l'intérêt. Pour cela, Hot Cross utilise une multitude d'artifices comme des back vocals judicieusement placés, des soli renversants, des breaks tranchants, et surtout une écriture très libre qui fait très rarement reposer les morceaux sur un squelette redondant à base de couplets / refrains.

Pour les amateurs des cultes Shotmaker comme des défunts mais héroïques allemands de Yage, Cryonics sera le genre d'album qui pénétrera l'esprit pour ne plus en ressortir. 10 morceaux ravageurs et travaillés plus excellents les uns qui les autres qui permettent de respirer une grande bouffée d'air pur chargée en énergie. De là a dire que Cryonics est sans doute un des meilleurs albums hardcore new school il n'y a qu'un pas. Indispensable.

A écouter : Patience and Prudence, A tale for the ages, Fortune teller