Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Pochette The Cabinet of Numinous Song

logo Hitch

Biographie

Hitch

Hitch est un trio Belge fondé en 1994 qui tire son nom du road movie "The Hitcher".  En 2001, le groupe change de bassiste et engendre un deuxième album : Monolith sur Divot Records (US) et Delboy Records (Europe), qui donne une ouverture internationale au groupe. Hitch en profite pour aller faire grincer les cordes outre Atlantique. Le trio sort en 2006, "We are Electric", qui affirme leur indie rock nerveux dans la lignée de Milemarker et Fugazi. Prochainement, un split avec leurs compatriotes de Amen Ra devrait voir le jour.

Chronique

17 / 20
2 commentaires (13.5/20).
logo album du moment

We are electric ( 2006 )

Cela fait une douzaine d'années que les belges de Hitch arpentent à leur manière les terrains les plus éthérés et les chemins les plus sinueux de l'indie rock aux relents post-hardcore. Pourtant, le trio est quasiment inconnu au sein de l'hexagone. Il faut bien avouer que la chose est assez incompréhensible, car Hitch a vraiment tout pour plaire. Exilé en Croatie pour l'enregistrement de We are Electric, Hitch ne déroge pas à sa règle de bonne conduite et nous balance 11 titres tendus, bondissants et inspirés qui feraient presque revivre les partitions d'un Milemarker couplé à Fugazi.

Sur ce dernier album, le trio fait preuve d'une maturité exemplaire en réussissant à maintenir la barre très haute durant la totalité des morceaux : ni temps mort, ni fioriture pour un résultat haut en couleurs et en émotions. Dans leur simplicité apparente, les compositions ne tombent jamais à plat et captivent à chaque instant car elles possèdent chacune "la note" salvatrice qui fait frémir. Les lignes de guitares assassines et incisives sont tout bonnement époustouflantes dans tous les domaines. Les parties galopantes ("Pull your Weight"), rampantes ("Last Man Standing"), bondissantes ("Nothing to Regret"), progressives ("Radiation Winter Part II") et j'en passe mettent chacune la larme à l'oeil tant elles sonnent justes et paraissent l'évidence même.

Le rock de Hitch est humble, minimaliste dans la construction mais gigantesque dans la composition. Les morceaux ne sont pourtant pas du tout hermétique et s'apprivoisent quasi immédiatement tant ils parlent d'eux mêmes. La section rythmique irréprochable possède l'art de la répétition et contribue à l'aspect entêtant de l'ensemble au même titre que les vocalises "fugaziennes", sans artifice, mais terriblement efficaces.
D'une violence contenue vers une hypnose sous-jacente en passant par une nervosité rampante, Hitch progresse aisément la tête haute sur toutes les pentes.

Bref, même si Hitch n'en est pas à ses débuts, on aimera dire que We are Electric est une révélation qui n'a rien a envier aux productions de chez Dischord. Hitch,c'est un peu comme une troupe d'acrobates qui réalise les cabrioles les plus extraordinaires avec une telle aisance que la performance passe pour la chose la plus simple au monde. Définitivement la grande classe.

Télécharger Myspace.

A écouter : Last Man Standing, Nothing to Regret, Radiation Winter Part II