logo Heresy

Biographie

Heresy

John March - chant
Reevsy - guitare
Kalv Piper - basse
Steve Charlesworth - batterie

Heresy naît à Nottingham en 1985 sur les cendres de Plasmid, combo dans lequel officiait Reevsy et Kalv, respectivement guitariste/chanteur et bassiste. Très rapidement, le groupe recrute Steve (batterie), cousin de Reevsy, et enregistre la même année son premier ep, Never Healed, sur le label qui portera plus tard le nom d'Earache. Le succès est total, 3000 exemplaires étant vendus. S'ensuit un split en compagnie de Concrete Sox, dont le batteur John March intègrera progressivement Heresy, cette arrivée permettant à Reevsy de se consacrer uniquement à la guitare. Provisoirement. En effet, peu après, Reevsy est remplacé par Mitch d'Unseen Terror.
Sous cette formation, le groupe part sur les routes en compagnie de Concrete Sox, Ripcord, Stupids et BGK.
Les chaises musicales reprennent peu après. Mitch jette l'éponge et Heresy recrute Baz, guitariste de Ripcord avec qui est enregistré Face Up To It, premier et unique album. Bien que plus largement distribué que ses prédécesseurs (l'édition japonaise est dotée d'un flexi comprenant des covers de Siege et deYouth of Today), Heresy apparaît peu satisfait de cette production. Le groupe le sera davantage du ep suivant, Whose Generation, mais le ver est déjà dans le fruit.
A la veille d'enregistrer une Peel Session, le combo de Nottingham se sépare de Earache et continue l'aventure en autoproduction pendant 18 mois. Heresy splitte en décembre 1988.