Biographie

Headphone

Headphone, derrière ce pseudonyme quasiment inconnu de la scène française, se cache Charles H. Garabed et Jean-Michel Pires, provenant d'autres formations telles que BedThe Married Monk ou encore Bosco. Ce duo combine plage électronique, percussion de boîte à rythme, nappes de synthétiseur et vibrations acoustiques, pour obtenir une musique expérimentale, aux frontières liant Public Image LimitedAlice ColtraneDiabologumJohn Barry ou autre Boymerang. Leur univers intrumental et atmosphérique, une sorte de fusion entre electro intimiste (emotronic) et post-rock minimaliste les conduit à sortir un premier effort presque inaperçu, Work In Porgress 1998 – 200- qui voit le jour en 2003. S'en suit alors Live In Progress 2004, qui sort en 2005 sous le micro-label Carbon Cat Records. Ce n'est qu'en 2006, qu'il faut attendre sous le label Natural et Ici d'Ailleurs leur premier véritable album. En effet, avec comme acolytes Nicolas Courret (EiffelEC), Marc Sens (Yann TiersenKaspar Brötzman) Manuel Bienvenu, Loriseanberg (Berg Sans Nipple), Etienne Jaumet (Married Monk, Zombie Zombie) et Vincent Ferrand (BedGlass Onion), Headphone explore encore de nouveaux terrains avec Two Stories High, une sorte d'ode musicale faisant éloge de bande son à des chef d'oeuvres du cinéma que sont pour influence John Carpenter pour n'en citer qu'un. Huit titres hétérogènes où la volupté effervescente de leur post-rock noisy industriel ne font qu'un. Ont signé le mixage de leur patte le duo originel sur Parachutes, Ordem E Progresso et l'outro Riot Ending. Quant à Benoît Rault (metteur en son chez Ben's Symphonic Orchestra et Morning Star) il a arrangé Radioshack et EK Copy. Le remixage d'un morceau antérieur, Sublime Parade Reworked (Sublime Parade de Work In Porgress 1998 – 200-) a été effectué par James Delleck (qui officie dans des fomations hip hop comme L'Atelier et Gravité Zéro) tandis que Arnaud Rivière (activiste underground chez Bobby Moo) s'est chargé de Spin Boldak. La musique d'Headphone n'est donc pas une musique à prendre à la légère, c'est une musique qu'il faut caresser, ressentir, mais qui est avant tout, adressé à un public particulier, et c'est certainement pour cela qu'Headphone n'a pas encore réussi à creuser son identité dans ce vaste monde de l'electronique/post-rock minimaliste.

Headphone

Style : Electro Post-Rock Emotronic
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 1 amateur Facebook :