Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

Titre : The Sickness Within Année : 2005
Nombre de titres : 11
Acheter : logo amazon
Collection : 5 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 16.64/20 (7 avis dont 6 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

chimairesk 16.5 / 20 Le 27/08/2008 à 12H29

Hatesphere / Sickness within

Difficile d’être objectif lors d’une critique d’un album de Hatesphere, puisque je suis un grand admirateur de ce groupe.
Je vais cependant m’efforcer d’aller droit au but.

Sickness within fait suite à l’album ballet of the brute parut en 2004.

Les Danois reviennent ici en force avec un album d’une qualité nettement supérieure à son prédécesseur : autant du point de vue de la production (signée tue madsen encore une fois) que du point de vue des compositions( plus travaillées et efficaces).
La voix de jacob bedhal est elle aussi mieu maitrisée. Alternant par petites touches chant clairs et hurlés sans tomber dans le chant mielleux.

C’est sur white fever que l’album lache sa premièrese furie commençant par une mélodie étouffée rapellant du slayer à l’époque de south of heaven. (d’ailleurs Les parties de batterie puissantes et insncisives ne sont pas san rappeler le jeu de dave lombardo). Un riff trash/death s’en suit. La Voix éraillée de jacob vien ponctuer a merveille ce coup de massue. Certaines intonations rappelleront parfois celle que prend mark hunter dans chimaira. La song se termine par un solo mélodique parfaitement maitrisé, qui s’integre bien.

Suit Fallen shall rise in the river of blood . Ici encore une fois les riffs sont travaillés ; avec l’alternement de lourdeur et de mélodie. Dans un esprit trash/death.
Reaper of life commence avec un riff sacadé (on pense directement du chimaira) et un passage mélodique rappelant encore une fois lépoque south of heaven de slayer. Un titre accrocheur taillé pour le live. Cela tombe plutôt bien puisque hatesphere est un groupe réputé pour la qualité de leurs shows.

On passe à sickness within et la… c’est encore une grosse baffe en pleine tronche. Avec certainement un des meilleur riff du groupe à ce jour (avis personnel bien entendu). C’est ausi la chanson la plus épurée de l’album, mais aussi celle qui représente la capacité des danois à composer de véritables petites bombes atomiques.
Martelage de caisse claire, ponctuée d’une double grosse caisse puis chant et riff de guitare viennent annoncer le début de

murderous intent concentré de violence, toujours dans un esprit trash/death. La patte de hatesphere est toujours présente ! un excellent titre faisant parti des meilleurs de cet album. (le meilleur ??)

The coming of chaos conserve toujours la vitesse non effrénée des 2 chanson précédentes. Un poil plus plus énervée ; cette song est une fois de plus taillée pour le live. Les riffs sont toujours aussi efficaces. Il n’y a aucun compromis de fait. Ici, c’est destruceur !!! le pont pourrai faire penser a du pantera/metallica de la meilleure époque, suivant d’un solo magnifique. Enorme. Probablement un des morceaux les plus travaillés.

Bleed to death va a l’essentiel en commençant un riff sifflant et un martelage de fut sur un riff plutôt trashos. Puis le chant agressif de jacob vien se poser sur une syncope de batterie entre caisse claire et grosse caisse. On sent que le morceau annonce quelquechose d’énorme. La suite vient confirmer le talent d’écriture du groupe. Les compos sont cohérentes. Bien que cette song soit peut être un peu trop chargée a mon gout.

Heaven is ready to fall annonce de part sa mélodie de départ, un titre tout en puissance. Le chant est bien placé , une ambiance électrique s’en dégage. Le refrain apporte un coté dantesque avec un passage en chant clair. Vraiment original. « no one escapes my flaming fury » eh oui !! ce tite en est vraipent une furie. Le pont vien annoncer une outro ponctuée par des violons, pour reprendre sur le titre de la chanson « heaven is ready to fall » . énormissime.

Seeds of shame démare sur un martelage de batterie ou vien se coller un riff mid tempo. Les guitares sont plus rock que jamais. La voix est alternée entre du death et du trash. Un bon titre.

Chamber master, ou le morceau le plus rapide de l’album, un défouloir pour ses musiciens. Un refrain plutôt lourd ponctué par du chant clair, et des solis. C’est plutôt réussit ! légèrement en dessous du reste tout de même.

Marked by darkness vient clôturer cet album. Avec un riff rappelant encore une fois slayer ; incroyablement effiace. Le chant est éraillé et puissant. « légions of death lead by me , I the master in command « jacob fait parti incontestablement de ces chanteur de métal charismatiques au possible. puis les guitares sifflantes (à la dimebag Darell/ kerry king) viennent grossir un outro taillé sur mesure pour le live..

Au final Hatesphere nous livre un de leur meilleur album (le meilleur ?), véritablement inspiré (et non pas vulgairement copié) en grande majorité par slayer . la qualité et la cohérence du cd font de hatesphere un groupe à part.. C’est puissant, c’est violent.
Certes hatesphere n’est pas le groupe le plus original qui soit. Cependant leur musique reste plus originale que celle de trivium ou autres groupes de metalcore.
A écouter sans modération.

letatar 17 / 20 Le 11/10/2007 à 18H49

Un peu moins bien dosé question durée et variété des morceaux par rapport à son successeur. Pour autant ça reste un putain de bon CD, avec des purs moments (j'adore quand la voix et/ou les riffs se font plus death gras)!
Malgré une production plutôt "moderne" je trouve qu'ils tombent jamais dans le calibré, contrairement à pas mal de groupes notamment américains, et ça fait plaisir !

nicolassly 18 / 20 Le 31/12/2006 à 06H23

Ah ce petit "The fallen shall rise...", à écouter au petit déj avant d'aller croquer tout cru le collègue qui pète les cou..... au bureau. Je me sens comme une pucelle à un concert de Patrick Bruel, humide. Ils se bonnifient de disque en disque.

dricdric 17 / 20 Le 25/07/2006 à 22H15

Un style trash/death comme j'adore !! On s'ennuie jamais sur cet album, les riffs sont énormes, les tempos sont variés... Depuis que je les ai vu au Hellfest, je suis fan.

sound_machine 16 / 20 Le 04/05/2006 à 14H58

Un pur album comme je les aime, avec des bijoux tels que: The fallen shall rise in a river of blood et Murderous intent!

lazarus 15 / 20 Le 26/03/2006 à 13H05

cet album est vraiment bien fait.
ya quelque moment melodique mais perso il me donen mal a la tete