logo Harms Way

Biographie

Harms Way

Harms Way se forme en 2003 en Suède et prolonge la tradition du Stoner dans les contrées nordiques. Trois ans plus tard le quatuor sort un premier album : Oxytocin.

Chronique

Oxytocin ( 2006 )

Harms Way prolonge une énième fois le genre dont Black Sabbath a accouché il y a de cela déjà bien des années, genre par la suite dopé aux amphétamines par Kyuss. On retrouve donc Sabbath pour la principale influence (eh oui, on ne peut pas y couper) et Kyuss pour l'agressivité qu'ils ont apportée avec Sons of Kyuss.

Question riffs on est bien servi avec toujours ces enchaînements terribles de notes propre au genre, ce groove quasi-omniprésent servi par une basse aux influences biens marquées par GZR et qui n'hésite pas à s'illustrer en même temps que la gratte. Le tout est bien soutenu par une batterie qui ne se contente pas de taper le tempo.
La plupart des chansons de Oxytocin sont longues et propices à des passages instrumentaux soient posés (High Becomes Low, Move Your Face, 9 Out of 10) soient bien énervés, faisant ainsi directement référence à Kyuss (Tsunami, Prime Time). Il y a du boulot donc pour casser la routine, mais certains passages tirent trop en longueur puisque Harms Way semble aimer répéter ses riffs, à l'excès.
Niveau chant ça pêche également vu que c'est très variable, entre un bon Punk Garage des 60's et le miéleux sur quelques envolées lyriques pas forcément bien placées.

Le son de ce premier effort est dans l'ensemble soigné, avec un bon rendu des différents instruments. La seule chose qui coince en fait c'est le son très « British Pop » des guitares lorsqu'elles montent parfois dans les aigus. Les notes ne sont pas fluides et ne collent pas avec le genre. Heureusement cela n'arrive que peu, le reste du temps les soli ont un son rappelant celui de Iommi sur les premiers Sabbath, du tout bon en somme.

Si Harms Way ne parvient pas à se distinguer clairement de la masse comme The Sword ou Astrosoniq, cet Oxytocin se laisse bien écouté. La voix parfois trop fluette et la longueur de certains passages viennent un peu ternir le tableau mais n'occultent tout de même pas l'effort fourni sur l'ensemble car il y a de bonnes idées.



A télécharger : Move Your Face

A écouter : As Time Goes By, High Becomes Low, Prime Time et Hocus Pocus
Harms Way

Style : Stoner Rock
Tags :
Origine : Suède
Site Officiel : harmsway.se
Amateurs : 1 amateur Facebook :