Découverte
Pochette Moozoonsii

logo Hällas

Biographie

Hällas

Né en Suède en 2011 autour de Tommy Alexandersson (Basse / Chant), Alexander Moraitis (Guitare), Marcus Pettersson (Guitare), Kasper Eriksson (Batterie) et Nicklas Malmqvist (Claviers), Hällas a mis quelques années à faire parler de lui, mais un premier ep éponyme paru en 2015 a mis la puce à l'oreille à certains fans de Hard Rock, de Rock Psychédélique et de Rock Progressif, pas mécontents de tomber sur une formation qui arrive avec brio à mêler ces trois genres. En 2017, Excerpts From A Future Past confirme le grand talent des Suédois et les place en première ligne d'une vague rétro attirant de plus en plus de nouveaux groupes. Début 2020, ils enchaînent avec la sortie de Conundrum.

17 / 20
2 commentaires (17.25/20).
logo amazon

Conundrum ( 2020 )

Hällas était encore une fois attendu au tournant après la grande réussite Excerpts From A Future Past. Un album qui avait marqué la vague du revival Hard Rock / Prog / Psyché de toute sa classe, propulsant les Suédois au rang de chefs de file d’une scène (je pense spontanément, dans des registres pas forcément similaires, à des groupes comme Wytch Hazel ou Tanith) qui a le mérite, à défaut de réinventer la roue, de proposer une vision inspirée d’une époque glorieuse à de nombreux égards.

Ayant d’ores et déjà fait la preuve de sa maîtrise technique et de son talent d’écriture, Hällas met sans grande surprise sur Conundrum l’accent sur les ambiances. Avec une place toujours plus importante accordée aux claviers, les Scandinaves lorgnent, plus encore que sur leur disque précédent, vers les années 80 (Beyond Night And Day). Le groupe fait preuve sur la durée du disque d’une relative sobriété, oubliant quelque peu les parties de guitare étriquées pour des riffs et des rythmiques plus simples, mais pas moins efficaces. C’est la grande force de Hällas, chacun de leurs morceaux reste marquant, aucun ne donne une impression de redite.

Cette "simplicité" n’empêche pas la musique du groupe de garder sa dimension épique, comme lors des trois minutes échevelées de Tear Of A Traitor. L’approche légèrement moins progressive ne signifie pas non plus que les Suédois ont mis sous le tapis leur amour pour Genesis ou Yes (Blinded By The Emerald Mist, Labyrinth Of Distant Echoes). Cependant, les deux tubes imparables Strider et Carry On montrent assez clairement la voie sur laquelle Hällas a décidé de s’engager, celle d’un Hard Rock protéiforme refusant de se laisser définir par sa simple qualité technique et n’hésitant pas à opter pour le "less is more", étirant certains morceaux pour laisser le temps aux mélodies de faire leur oeuvre, sans en rajouter.

Si Hällas donne des indices assez clairs de ce que le groupe pourrait nous offrir dans les années qui viennent, il convient de rester prudent. Les présages robotiques d’un Fading Hero final plein de surprises sont-ils des signes d’une évolution encore plus marquée à venir, ou juste une fausse piste destinée à nous cacher que nous nous trouvons en fait dans une boucle temporelle destinée à se répéter infiniment ? La réponse ne devrait pas trop tarder à nous être livrée…

PS : pour en savoir plus sur la façon dont a été conçu et enregistré Conundrum, rendez-vous par ici.

17.5 / 20
2 commentaires (18.75/20).
logo amazon

Excerpts from a Future Past ( 2017 )

Plus ambitieux, plus efficace, plus abouti. Le passage des Suédois de Hällas au long format après un EP particulièrement prometteur est une réussite totale. Oui, commencer cette chronique par sa conclusion n’est peut-être pas la chose la plus pertinente à faire pour avoir une chance que vous poursuiviez votre lecture. Pourtant, Excerpts From A Future Past ne laisse à aucun moment une quelconque place au doute et demande à ce que l’on vante ses mérites sans plus tarder. Vous voulez du Hard Rock, vous en avez. Vous demandez du Rock Progressif, tendez les mains. Vous êtes friand de psychédélisme flirtant avec le mauvais goût sans jamais y céder, ne bougez pas, vous êtes au bon endroit.

Hällas confirme avant toute chose son talent de composition, faisant avaler les 42 minutes de l’album en une seule cuillère et vous caressant ensuite doucement l’estomac pour s’assurer que la digestion se passe comme il faut. C’en est à certains moments écœurant de facilité. Ce talent d’écriture, on l’a ou on ne l’a pas, c’est aussi simple que cela. Faisant une nouvelle fois honneur à un artwork somptueux, Hällas donne donc une leçon mariant chevauchées épiques (The Astral Seer, Repentance) et odes enflammées à des villes fantasmées (The Golden City Of Semyra), tout en glissant au milieu un tube imparable, Star Rider, tous claviers dehors. Des claviers qui prennent d’ailleurs de plus en plus de place dans la musique du groupe, quittant par moments les années 70 pour gambader du côté de la décennie suivante.

Telles deux pièces montées au mariage de Genesis et d’Emerson, Lake And Palmer, Shadow Of The Templar et Illusion Sky concluent l’affaire avec brio, permettant aux Scandinaves d’enfoncer le clou, si besoin était. Jouissifs, ces deux morceaux illustrent à merveille la puissance de feu d’une formation qui évite cependant à merveille l’écueil du "trop" qui menace souvent les groupes de ce créneau. Subtilité et intelligence sont au programme du grand Shadow Of The Templar, tandis qu’Illusion Sky la joue plus décontractée avant de reprendre les premières notes de l’album pour un final poignant où la voix de Tommy Alexandersson nous touche d’encore plus près.

Excerpts From A Future Past est un pur moment de joie, assouvissant autant nos besoins de mélodies que ceux d’ambiances prenantes. L’album accompli d’un groupe qui monte encore et toujours tout en gardant une fraîcheur étonnante. Pourvu que ça dure…

Hällas ( 2015 )

Si l’on vous dit que l’on va vous parler d’un groupe suédois jouant sans vergogne la carte du revival Hard-Rock/Psyché/Prog, votre premier réflexe sera certainement de vous couvrir les oreilles en criant "la la la la la" pour échapper à une énième info sur Ghost et les tribulations du pape Tobias Forge. Rassurez-vous, il s’agit cette fois-ci d’une formation dont vous avez très certainement entendu parler ces derniers temps et qui fait son bonhomme de chemin d’une façon moins tape-à-l’oeil que le souverain pontifiant et ses goules. 

Si Hällas n’a pas la grandiloquence de son voisin, sa musique n’en est pour autant pas moins aventureuse et inspirée, comme le démontrait déjà en 2015 ce premier EP dans lequel tout ce qui fait le charme de la musique des Scandinaves est présent. Un chant nasillard immédiatement reconnaissable, des guitares qui s’harmonisent et s’entremêlent, un batteur qui a le bon goût de ne pas trop en faire, une basse cotonneuse, des claviers psychédéliques à souhait et surtout, surtout, des compositions d’une efficacité redoutable. Le visuel, la quête, les ennemis et créatures mystérieuses qui nous attendent sur le chemin… Tout semblait pourtant couru d’avance et c’est avec une sensation de déjà vu que l’on se lançait à l’assaut de ces quatre titres qui allaient pourtant, dès les premières secondes, s’avérer être d’une fraîcheur revigorante.

Hällas a compris que les riffs, sans qu’ils aient besoin d’être particulièrement compliqués, étaient la clé et que l’engagement mis dans leur interprétation pouvait faire la différence. La preuve en est faite dès la cavalcade qu’est Autumn in Space, galop d’essai particulièrement réussi et qui met sur les rails le reste de cet EP bien trop court au final, tant l’écriture des morceaux semble couler de source. Le groupe n’hésite pas à changer de tempo et à laisser vivre des passages instrumentaux maîtrisés (Insomnia) avant d’élever encore son ambition sur les deux derniers titres, penchant clairement vers le rock progressif (l’épique Tale of a Tyrant). Le morceau-titre concluant l’affaire sur plus de 7 minutes jouissives, entre épopée médiévale et trip à l’acide.

Cette première sortie des Suédois, particulièrement addictive, laissait présager d’un futur brillant pour le quintet, que l’on avait déjà hâte de retrouver sur une plus longue durée. L’avenir allait nous donner raison…

Hällas

Style : Hard Rock Psychédélique Progressif
Tags : - - -
Origine : Suède
Site Officiel : https://www.hallasband.com
Facebook :
Amateurs : 6 amateurs Facebook :