Titre : Lazarus Année : 2009
Nombre de titres : 7
Acheter : logo amazon
Label : Listenable Records
Collection : 26 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 16.98/20 (20 avis dont 19 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Lazarus aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

letatar 18 / 20 Le 06/03/2012 à 22H23

Hacride semble avancer à grands pas et se dirige ici vers des sphères atmosphériques, ce qui laissera indifférents certains auditeurs. C’est pourtant cela qui confère à cet album sa personnalité, malgré des influences parfois marquées (Tool sur quelques riffs). Mais pour peu qu’on accroche, l’immersion est alors totale. Tout est cohérent, homogène, les enchaînements sont limpides, grâce à une osmose impeccable entre les quatre membres du groupe. Et que dire de la prod si ce n’est qu’elle est tout bonnement monstrueuse. Franck Hueso réussit le tour de force de concilier une atmosphère froide et « moderne » avec un son organique somptueux (batterie orgasmique notamment).
On est loin d’un disque sans âme misant sur un gros son. Le boulot sur l’instrumentation est énorme et mérite d’être salué, pour un résultat captivant.

Excellent souvenir d’un concert à Pau faisant suite à cette sortie. Le défi étant clairement d’arriver à retranscrire autant que faire se peut les parties ambiancées, sans perdre en impact live. Et bien chapeau, je les ai trouvés très convaincants. Mention spéciale à Samuel qui s’en sort très bien avec les différentes intonations du chant, et au nouveau batteur transfuge d’Om Mani. Bonne route à vous les gars, continuez comme ça !

Lhuz 17 / 20 Le 12/11/2011 à 14H01

Très intéressant groupe français, et ça fait franchement plaisir.
Allez, un 17 pas volé, pour les pousser un peu, même si je pense qu'ils peuvent faire encore bien mieux.
Et au passage, magnifique cover sur Lazarus (dont j'me suis pas prié pour faire un tee-shirt ^^) !
Continuez comme ça !

alioth 19 / 20 Le 13/04/2011 à 18H42

L'album de l'année pour ma part ! Pas facile pour les Poitevins de se faire un nom avec un style musical si particulier, entre Metalcore, postrock avec une pointe de Tool. Mais, la mayonnaise prend de suite ! Sur scène, c'est fabuleux aussi ! Un grand grand coup de chapeau à Hacride. Je ne me lasse pas de l'écouter depuis plus d'un an !!! La Bize

Tapuz 18 / 20 Le 04/01/2011 à 22H14

Un très bon album avec un bonne grosse voix à la Meshuggha à des moments.

stomac 18 / 20 Le 08/01/2010 à 10H45

Vraiment un album énorme !! A écouter d'une traite et sans faire autre chose à côté pour vraiment bien percevoir l'univers de qualité qu'ils ont créé !
Petite préférence pour Phenomenon et Awakening !
Vivement le prochain !!

kaya 18 / 20 Le 30/12/2009 à 11H11

L'album français de l'année. Efficace, intense, réfléchit ... les adjectifs manquent. Un temps d'adaptation est nécessaire pour les amateurs de amoeba et deviant current signal. Mais après se changement on peut apprécier cet album à sa juste valeur, en gros une prod excellente (gros plus pour les parties acoustiques, sur amoeba j'avais détesté leurs sons acoustique), riffing varié et original et tout autant efficace, cover magnifique. Bref un album d'envergure qui n'a rien a envié aux grands et peut se faire une place sur la scène internationale.
Le changement est pour moi trop flagrant un album de transition ne m'aurait pas déplu pour le fan d'amoeba que je suis. Mais cela n'enlève rien a la qualité de l'album.

karjim 15.5 / 20 Le 14/12/2009 à 17H46

Hacride poursuit son bout de chemin (quasi exemplaire) et ne change pas ça façon de composer.One man One project
Fort est de constater que cet album est magnifique tant par les riffs les ambiances la voix (quels progrés!) et la prod est succulente.
Alors on oublie Amoeba et son Textures Sound.
Le problème avec Hacride c'est que l'on sent (trop) les influences de chaque riff. Un gros mix de tool/opeth/cult of luna sur cette galette.
Lazarus est bon voir même très bon, au contraire d'un way of all flesh écrit à la va vite.
Ce cd est pour le salon et pourtant en live ils le rendent dément, preuve de talent.
.

shining 16.5 / 20 Le 11/09/2009 à 19H31

C'est la première fois que j'écoute ce groupe et je me suis pris une claque! Album ambitieux et épique comme le montre la première chanson. On ne s'ennuie pas une seule seconde. Bravo les gars!

MoRbiuS 16 / 20 Le 04/09/2009 à 19H25

Magique, puissant, epique.

burning frost 16.5 / 20 Le 02/09/2009 à 15H38

Album très ambitieux, bien plus ambitieux que le précédent.
Premier point qui ne déçoit pas est la qualité des compositions, le guitariste sait y faire et arrive à donner une personnalité très forte à certaine parties ("Phenomenon" et la fin de "My Enemy" toute en retenue et pourtant quel groove!).
Deuxième point qui ne déçoit pas non plus, la prod. Rien à redire.

Jusque là tout semble aller pour le mieux, mais Hacride commence à s'entraîner sur un chemin dangereux: à force de faire des compositions si maîtrisées et complexe, l'émotion à tendance à s'étioler.

Un regret quand même: l'album a quand même assez peu de points d'accroches pour l'auditeur: la vision de la mélodie est souvent à la limite de l'intéressant et de l'ennuyeux (le refrain de Lazarus par exemple.

Meuric 16 / 20 Le 26/08/2009 à 01H59

Un des très bons groupes français.

Un peu plus posé, moins fou que Amoeba, à la recherche d'une atmosphère plus particulière.

Il manque à Hacride une réelle folie pour se surpasser.

persévérence 19 / 20 Le 25/07/2009 à 13H46

Voyant qu'ils sortaient un album juste avant le hellfest, j'ai décidé de patiemment attendre le festival pour découvrir la nouvelle galette poitevine. Rythmes envoutant flirtant parfois avec le doom ; samples complexes et mesurées comme un orfèvre modère ses gestes ; chant oscillant entre le hardcore/death et clair, compositions d'une richesse hallucinante, production d'excellente facture, quand on arrive à ce point là d'exigence, la claque est d'une rare violence (surtout quand on se lève à 10h30 à l'arrache avec un reste de gueule de bois pour ne ma manquer une minute du show). S'ils reviennent l'année prochaine, il mériteraient amplement le mainstage à 15-16h...

TonioPizza 18.5 / 20 Le 06/07/2009 à 00H56

La grosse claque progressive à laquelle je ne m'attendais pas. Hacride a osé l'album un peu moins technique, un peu moins évident, beaucoup moins linéaire. Les riffs s'enchaînent comme autant de tremplins pour le chanteur qui pousse à fond l'expérimentation mélodique qu'on avait pu entrevoir sur On the threshold of death, le dernier morceau d'Amoeba. Il y a aussi une myriade d'effets et de samples qui construit une ambiance propre à l'album. Des choix de production qui ne feront pas l'unanimité mais qui contribuent indéniablement à rebâtir l'identité d'Hacride. Et Lazarus est leur piédestal, l'album qui leur permettra, on l'espère, de lorgner vers la cour des grands.
Faut-il ajouter que la chronique ne rend pas assez hommage au travail important qui a été de faire évoluer ce groupe? Ou encore que cet album se bonifie à chaque nouvelle écoute? A vos écouteurs.

Otto 17 / 20 Le 01/07/2009 à 21H02

album jouissif exemplaire, loin des clichés du métal, innovant, progressif à souhait excellent.

Ps: Hey 3.14, "Meshuggah est supérieur à Opeth ". Tu compares papa et maman la, les deux vont ensemble mais sont sensiblement opposés.

mich 17 / 20 Le 24/06/2009 à 08H37

Avec Lazarus, Hacride s'ouvre de nouveaux horizons. Cet album est plein d'audace, d'abord l'entrée en matière avec la piste de 15min: il fallait oser. Ensuite parce que musicalement, Hacride transcende ses influences et se créer un son, un univers bien particulier qui oscille entre une rage primaire et une quiétude dérangeante. Avec Lazarus, jamais l'on prend son temps. Toujours, le groupe nous emmène autre part. Enfin, la production en béton transcrit à merveille l'effet rouleau compresseur. Hacride signe, pour l'instant, son disque le plus travaillé et l'album 2009 français, à n'en point douter.

Soulrag 16 / 20 Le 14/06/2009 à 17H07

J'avou que je ne connaissait pas... J'ai écouté, et je suis enchanté, du superbe death progressif.... Franchement énorme.

Troisquatorze 16 / 20 Le 13/06/2009 à 20H05

Etant un gros fan du premier je n'ai pas pu m'empêcher d'être déçu par cet album.
Commençons par ses qualités : une prod' meilleure que celle du précédent skeud, avec un son de guitare et de batterie magnifique. Le seul bémol est la voix un peu trop en avant qui noie des fois les notes (ce qui n'était jamais le cas sur Ameoba) et peut-être une basse un chouilla plus discrète.
Le jeu de guitare a pas mal évolué : plus mélodique, plus personnel (moins influencé par le flamenco), sûrement plus accessible aussi. Il est aussi je trouve plus mis en avant dans les compos, je veux dire par là qu'elles s'articulent surtout autour des grattes, alors que la batterie ne fait que les suivre (comme dans les nombreuses parties jouées sur les toms).
Et là, on arrive à ma grande déception : l'absence des polyrythmes incroyables qu'on a connu. Il y en a bien quelque uns (sur la fin de My Enemy, l'intro d'Act of God...), mais je les trouve "paresseux", c'est-à-dire à des tempos plus lents et d'une certaine répététivité, probablement parce que les morceaux sont plus longs mais aussi parce que le travail de compo me semble moins riche. On a l'impression en écoutant l'album que chaque musicien a écrit sa partie séparément, que les instruments ne s'influencent pas les uns les autres. C'est flagrant sur les passages instrumentaux, où on pourrait souvent supprimer la batterie sans changer le fond de la musique, et c'est vraiment dommage d'avoir perdu l'unité de l'opus précédent.
En même temps, c'est un fan de Tool et de Meshuggah qui parle là, mais franchement je trouve que les groupes les plus intéressants sont ceux qui produisent une musique à l'unisson. Qu'Hacride ait voulu laisser une partie de son agressivité, pourquoi pas, mais Tool démontre un peu plus à chaque album qu'une musique plus progressive et calme peut se marier avec des polyrythmes de folie.
Je prendrais encore l'exemple des parties de toms qui existaient déjà dans Amoeba, mais à l'état de break et beaucoup plus courtes (d'ailleurs on retrouve ces breaks à la fin d'Awakening et c'est excellent), là, comme rythme et étirées, c'est juste ennuyeux : ce ne sont que des roulements avec un bakbeat (temps fort, joué généralement sur la caisse claire), ça me rappelle le dernier Cynic en moins rapide. Et désolé de dire ça, mais par rapport à ce que fait Danny Carey de Tool, ça fait simple, voire simpliste.
Dernier point qui découle des précédents, je trouve certains morceaux trop longs et pas assez homogène : j'ai l'impression d'entendre des parties collées aux autres qui ne l'aurait pas été sur l'album précédent, notamment sur le premier et le dernier titre.

Pour moi, Amoeba est supérieur à Lazarus pour la même raison que Meshuggah est supérieur à Opeth : c'est plus riche, plus unie comme musique, on s'en lasse moins vite et au final on prend plus son pied, enfin moi en tout cas :)
Cet album reste toutefois très bon...pour un groupe de prog', mais pour Hacride, à part quelques passages, il est moins bon qu'Amoeba.

PS : à propos d'Opeth, l'influence est trop directe parfois, écoutez la fin d'Act of God jouée au piano et l'intro acoustique de Lazarus (en plus la rentrée de batterie de ce titre fait beaucoup penser à celle d'Hessian Peel). Et je trouve aussi que la façon de composer (guitare qui impose, parties très différentes apposées sans transitions...) se rapproche de celle des Suédois.

patheatley 18.5 / 20 Le 06/06/2009 à 14H47

Encore meilleur que Amoeba ! Une telle affirmation veut tout dire sur la qualité de cet album. L'écoute de Lazarus nous amène dans un monde parallèle, de rêve et surtout de paix. Mon meilleur ami dans les transports en commun. Comparativement à Amoeba, je ne me vois pas écouter les titres séparément. Pour vraiment apprécier l'oeuvre faut écouter l'album en entier et dans l'ordre. Vivement Hacride !!!

Streetsoldier36 19 / 20 Le 09/05/2009 à 12H15

Bon il serait temps d'inaugurer la valse des commentaires.
Une nouvelle étape dans la progression du groupe, oui en effet, alors que 90% des groupes se plantent lorsqu'ils changent de direction musicale (et c'est encore plus vrai après un album excellent (alias Amoeba dans le cas présent)), Hacride a réussi à faire encore mieux.
Ici la grosse patte Meshuggah présente sur Amoeba s'est largement éclipsée pour laisser place à une musique plus progressive empruntant autant à des groupes comme Opeth que Cult Of Luna pour ne citer qu'eux. Mais l'identité d'Hacride se fait toujours énormément sentir, et il faut bien dire ques les points faibles de cet album pourraient facilement se compter sur les doigts d'une main, et encore...
Ils ont ici réalisé un travail monstrueux, et ça se sent: tant au niveau des bases que des moindres détails. A chaque changement de riff, d'ambiances, de chant, on se demande comment ils vont faire pour enchainer de manière aussi convainquante que les secondes précédentes...et pourtant c'est toujours le cas. Le gros + de cet album est aussi qu'il est très varié, et je pense qu'il vivra plus longtemps qu'Amoeba, j'en suis même persuadé. Bref, je pourrais en parler des heures de cet album, mais je vais simplement conclure en esperant qu'il ait la reconnaissance qu'il mérite, car des albums de cette trempe j'en ai vraiment peu entendus ne seraient-ce que ces 10 dernières années. Chapeau les gars.