Albums du moment
Pochette Lokabrenna
Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Abreaction
Pochette Cycles
Pochette Afterlight
Pochette MMXX
Pochette Synesthesia Pochette Veritas

logo HOR

Biographie

HOR

HOR (Athènes, Grèce) est le projet Black Metal de deux individualités, fondé à l'automne 2017 par Ophion (Guitares)&Throne (Basse / Chant). Ophion&Throne ont eu de nombreux projets avec d’autres musiciens, mais les constantes divergences de création, l’approche musicale du genre et le point de vue spécifique qu’ils avaient sur la façon dont le Black Metal “devait” sonner, les ont forcés à dissoudre leurs précédents projets.

À l'automne 2017, ils décident de continuer l'aventure à deux, sans aucun autre membre, ni aucun intérêt à jouer des concerts. HOR enregistre aux Dimons studios son premier album nommé Exitium, paru fin 2019 chez Sanit Mils Records. 

Chronique

Exitium ( 2019 )

Au vu de leurs bobines, vous ne serez pas surpris d’apprendre que HOR verse dans le Black Metal froid, fidèle aux préceptes de la seconde vague et à sa sobriété la plus sévère. Pas de fioritures, les Grecs prônent le dépouillement en ne misant que sur le cœur du genre : les riffs, la production (globalement propre mais sans artifice) et les tripes. 

Exitium est austère, évoquant le riffing lancinant et glacière d’un SargeistSatanic Warmaster, ne reniant pas les titres étirés et usant de répétition. Les habitué-e-s du genre apprivoiseront donc très rapidement cette sortie qui, disons-le tout de suite, n’a pas vocation à révolutionner quoi que ce soit. On serait même tenté de conseiller au duo de se lâcher un peu plus, car les pas de côté leur réussissent. Au dessus des guitares funestes surnage une voix écorchée, possiblement l’élément le plus expressif dans le musique de HOR car à même de transmettre détresse et folie. Celle-ci donne du corps à un ensemble manquant parfois de mordant (particulièrement sur la première moitié du disque). Et au-delà de contribuer à une ambiance délicieusement délétère (on se figure facilement un hurlement à la lune au milieu des bois), les cris introduisent avec succès et à plusieurs reprises les changements de cap de l’instrumentation. 

Et puisqu’on en parle, là aussi HOR gagnerait à suivre ses instincts les plus sauvages comme sur les deux derniers titres, de loin les plus réussis. Time (A cold shadow of Death) offre une saillie toute Darkthronienne, tout à fait honnête et cassant avec le début du titre. Mais la palme revient à Exitium avec un vrai tabassage en règle sur son second pan (Exitium pt.2 Conquering Chaos), moment où le groupe dévoile beaucoup de qualités : une vraie odeur de danger côté guitares, un blast impitoyable toujours ce chant ricochant dans les échos d’un gouffre sans fin. 

Malgré de bons titres, HOR n’a pas encore de patte suffisamment affirmée pour se différencier de beaucoup d’autres formations True Black (le défi étant néanmoins de taille au vu des forts carcans de ce style). Mais il y a un potentiel, un album de la trempe de ce fameux morceau final pourrait être bien alléchant et enterrer sa proie sous trois couches de neige et de haine. 

A écouter : Time (A Cold Shadow Of Death), Exitium
HOR

Style : Black Metal
Tags :
Origine : Grèce
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :