Chronique

Green Aisles ( 2023 )

Ah tiens, un petit nouveau dans la scène Screamo. Cette fois, c’est Green Aisles qui propose sa première sortie, mixée par Will Killingsworth (ex-Orchid), un incontournable du style. Bon, le combo a quand même quelques années au compteur, pas mal de concerts à son actif et cet EP pouvait donc arriver comme une première manière de figer dans le dur certains de leurs titres après leur split avec Heavensend.

Au travers de ces trois titres, le trio prend un screamo loin des démarrages en trombe, avec un côté abrasif comme a pu l’avoir Masada. Les morceaux sont suffisamment variés pour ne pas être qu’un bloc sonore, notamment par l’ajout de certains éléments (le passage posé au chant clair de « falling from the very first rung » ou le côté syncopé de « Subversion subversion », avec un petit côté Neil Perry) et un mix très classique quand on connaît le travail de Killingsworth (Saudade, Amitié ou encore foxtails).

Globalement, cet EP s’écoute sans déplaisir, loin de là. On prend gout à faire tourner les compos du groupe de manière régulière ou a les glisser dans une playlist du genre.
Même si le son est un peu abrupt pour ma part, cet éponyme de Green Aisles offre un dernier titre plus qu’intéressant. On oubliera peut être le disque d’ici quelques temps, noyé dans la masse de sorties, mais il offrira en amont de doux instants.

Green Aisles

Style : Screamo
Tags :
Origine : USA
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :