Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Are We Soldiers
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star Pochette The Chosen One

logo Gorefest

Biographie

Gorefest

Jan Chris De Koeijer : Chant/Basse (1989-présent)
Frank Harthoorn : Guitare (1989-présent)
Boudewijn Bonebakker : Guitare (1991-présent)
Alex Van Schaik : Guitare (1989-1991)
Ed Warby : Batterie (1991-présent)
Marc Hoogendoorn : Batterie (1989-1991)
Rene Merkelbach : Clavier (1996-1998)

Gorefest est fondé en 1989 sous l'impulsion de Jan Chris et Frank, en Hollande (région : Zélande) qui recrutent Marc Hoogendoorn à la batterie et Alex Van Schaik à la guitare. Après deux démos, le groupe compose son premier album, Mindloss, en 1991. C'est une première reconnaissance. Leur Death-Metal rend hommage à la scène suédoise et le groupe est considéré comme les pionniers du genre dans leur pays. Nuclear Blast les signe l'année suivante, seulement, Alex Van Schaik et Marc Hoogendoorn quittent déjà le groupe. Le temps de changer de batteur et de guitariste avec l'arrivée de Ed Warby (After Forever, Orphanage, Hail Of Bullets, Ayreon...) et Boudewijn Bonebakker, Gorefest retourne en studio, et accouche de False, à la fin de la même année. Le succès commence à se faire sentir : l'album est bien accueilli en Europe, le groupe tourne avec Deicide et Atrocity puis se dégote une place pour le Dynamo Open Air à Eindhoven. En 1994, The Eindhoven Insanity rend compte de leur prestation au festival. La même année, Erase, leur troisième album, est encore mieux accueilli. Gorefest continue son ascension et sort dans la foulée un ep, Fear qui annonce un tournant musical.
Les hollandais sortent Soul Survivor en 1996 en engageant Rene Merkelbach aux claviers. Leur Death-Metal fait place à un Power-Metal qui annonce le début de la fin du groupe. Chapter 13 en 1998, qui poursuit dans cette voie, signe la fin du groupe. En effet, Gorefest se sépare en 1999, lâché par ses fans et par la presse musicale extrême.

Nuclear Blast n'en reste pas là. Ne voulant pas perdre son poulain hollandais, le label entame des négociations dans les années 2000 qui s'avèreront payantes. Le groupe annonce donc sa reformation en 2004 à quatre et non cinq membres puis revient sur la scène internationale en 2005 avec l'album La Muerte. Gorefest donne un sévère coup de poing par un retour à ses origines, le Death, puis tourne dans les grands festivals européens : Wacken, Graspop, etc... En 2007, Gorefest sort son sixième album studio Rise To Ruin, qui vient confirmer ce retour aux sources.