Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Découverte
Pochette What's Hidden Devours

Titre : L'Enfant Sauvage Année : 2012
Nombre de titres : 11

Tracklist
1. Explosia
2. L’Enfant Sauvage
3. The Axe
4. Liquid Fire
5. The Wild Healer
6. Planned Obsolescence
7. Mouth Of Kala
8. The Gift Of Guilt 
9. Pain Is A Master 
10. Born In Winter 
11. The Fall
Acheter : logo amazon
Label : Roadrunner Records
Collection : 93 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 15.76/20 (118 avis dont 77 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé L'Enfant Sauvage aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

PR0DiGE 18 / 20 Le 21/11/2012 à 07H53

Difficile d’égaliser une création aussi grandiose que The Way Of All Flesh, mais en fait si, L'enfant Sauvage m'a autant fait vibrer que ses prédécesseurs.
Je dis tout simplement chapeaux a Gojira qui ne cesse de m'étonner.

Le Top :

L'Enfant Sauvage/The Wild Healer/Mouth Of Kala/The Gift Of Guilt/Pain Is A Master/Born In Winter

benbruno 19.5 / 20 Le 06/11/2012 à 23H30

Connaissant le groupe depuis 1995, pour avoir suivi leur évolution années après années, concerts après concerts, je ne m'aventurerai pas émettre la moindre critique... Gojira est à la fois une fusion humaine et artistique sans précédent. Une toute petite poignée de formations arrivent à un tel niveau de cohésion sur une aussi longue durée.

Il faudrait avoir une vision et une compétence artistique de leur niveau pour commencer à discuter du pourquoi et du comment...

L'enfant sauvage est certainement pour eux une suite logique à leur idéologie laissons leur la chance de nous la faire partager.

L'album donne des frissons d'intensité, il m'a fallu une bonne dizaine d'écoutes pour y rentrer tellement il est difficile d'accès!
il ne faut pas se focaliser sur le son de batterie ou le son des guitares qui est comme-ci ou comme ça, ou la prod de roadrunner, faut se laisser aller vers une écoute simple, oubliez les albums précédents car ils n'ont absolument pas voulu refaire ce qui avait déjà été fait d'un point de vu musical.

ps: petit clin d'oeil à Marshmal Low, l'artwork de GOJIRA est fait par GOJIRA et personne d'autre.

Question ouverte au forum: qui est sur la photo de la pochette de
Terra incognita.

Play To Die 16.5 / 20 Le 05/11/2012 à 17H46

Après 4 ans d'attente et des teasers qui donnaient envie, je n'ai pas été déçu! Tout d'abord la pochette : sobre mais efficace, et belle de surcroît. On passe à l'écoute : Explosia, comme son nom l'indique, explose tout, et on retrouve Gojira tels qu'on les connaît : riff surpuissants, Mario qui casse la baraque, etc... L'Enfant Sauvage annonce ensuite l'évolution : des "single note" qu'on retrouve un peu partout dans l'album et son plus lourd (au moins la moitié des chansons sont jouées un ton en-dessous des précédent albums). L'album s'écoute d'un traite, et je suis d'accord pour dire que l'album est difficile d'accès car beaucoup plus simple et moins technique. Par contre, à ceux qui sont déçus par le jeu de Mario, je pense qu'il se trompent : écoutez Planned Obsolescence (ou regardez l'enregistrement de la batterie sur YouTube) et revenez le dire.
Je dois avouer être un peu déçu car j'attendais quelque chose qui aurait été plus proche de FMTS. Mais Gojira évolue et faut avouer que sortir un album si différent des autres, c'est un vrai challenge! Après, à chacun de l'apprécier selon ses goûts.
Les + :
-Explosia
-Liquid Fire
-The Wild Healer (sobre, posé et magnifique)
-Mouth Of Kala (un From The SKy un peu plus lent,et put***, la tuerie à 4'28"!!)
-The Gift Of Guilt (meilleur de l'album, très profond, à absolument sortir en concert)
-Born In Winter (inspiré par le fils de Joe...)
-This Emptiness : je comprendrais surement jamais pourquoi il est en bonus, c'est un des meilleurs!
Les -
-Planned Obsolescence (un peu trop brutal)
-The Fall
-Pain Is A Master (l'intro est géniale, mais j'accroche pas au reste)

Un dernier petit mot : je pense pas que Roadrunner soit pour quelque chose à la "baisse de qualité" du groupe. L'Enfant Sauvage est juste différent

Marshmal Low 14 / 20 Le 27/10/2012 à 23H15

Chronique assez difficile que cet album... Commençons donc par la pochette, (et ouais y a des mecs payés pour faire des artworks, c'est aussi pour qu'on y prête attention...). Personnellement, je trouve que la chose a de la gueule et me rappelle fortement The Link...
C'est sobre, classe, efficace et emprunt d'une certaine poésie.
Passons aux choses sérieuses, on sort la galette et on l'écoute. Première impression, ça envoie, niveau son, c'est très propre, tout est très pro, l'écho placé sur la voix, la batterie bien mise en avant façon ricains, les grattes bien chargées en adrénaline et la basse qui assure son taf. Tout est là pour que nos petites oreilles soient ravies. "Explosia" pète dans ta gueule et on distingue la première "évolution", la deuxième partie d'Explosia et ses singles notes de gratte qui me font penser à un vieux western spaghettis tout ça agrémenté d'un savant mélange de rythmique bien lourde. "Evolution" largement entrevue dans les dernières productions du groupe. "L'enfant sauvage" me scotche quelque peu sur mon siège, simple, efficace, directe mais quelque peu convenue voire même peu surprenante, on sent bien qu'on écoute Gojira... Les deux suivantes ne me paraissent pas nulles mais à part The Axe qui me surprend un peu à la fin... C'est du bon mais pas de quoi s'extasier de mon point de vue. The Wild healer est sympa. Mouth of Kala me fout sur le cul au même titre que born in winter.
Bref, en fait une chose me chiffonne en écoutant l'album, tout y est bon, les zicos savent ce qu'ils font et le font de manière très pro mais le grain de From Mars To Sirius me manque. Ce son de guitare un peu brouillon et cette batterie beaucoup moins produite que depuis The Art of al Flesh. Bref tout sonne trop propre à mon goût, même la voix est impeccable mais elle me surprend moins qu'avant...
Loin d'être une bouse, cet album me laisse quand même un sentiment partagé, des tonnes de plans repiqués à toute leur discographie, les sons bizarroides tirés de leur gratte et les plans en double croche et en double pédale...
Peut être en attendais je trop de leur part, mais je suis un peu sur ma faim malgré quelques passages vraiment magiques. Je ne pense que signer chez Roadrunner était une mauvaise chose en soi mais il faut reconnaître que ce choix laisse des traces, en particulier la production ultra propre. Je regrette le côté plus brut des débuts mais bon faut relativiser, qualifier l'album de merde musicale, faut peut être pas pousser. Je regrette le manque d'innovations mais ça envoie. Cet album manque un peu de personnalité, je trouve, un peu comme The way of all flesh mais ça reste quand même un album à se procurer, à mon sens.

Lrmo-ceres 14 / 20 Le 23/10/2012 à 22H13

Album assez interessant qui dévoile un côté chaud et émotionnel de Gojira (la pochette y est peut-etre pour quelque chose, comparée à From mars to sirius qui est cela dit un excellent album). Des bon titres mais il est vrai que l'on a tendance à s'ennuyer parfois. A retenir : The Gift of Guilt, The Fall (originale), Born in Winter (le coup de coeur), Pain is a Master, Explosia, The Axe.
A Staphylin : je te trouve plutôt excessif dans ton commentaire, Gojira n'est à mon avis pas un groupe "pitoyable", cet album que tu semble détester légitime-t-il le fait d'oublier absolument le groupe et ses sorties précédentes ? Et puis, il me semble que cet album peut mériter plus que 0 au moins pour sa technique.

Staphylin 18 / 20 Le 22/10/2012 à 21H08

Mon dieu. Gojira fait enfin du beau et laisse legerement de côté la technique chiante. Et le chanteur est un grand. Le meilleur album de Gojira !

slaughtear 14.5 / 20 Le 17/10/2012 à 22H01

Alors, cet enfant sauvage? Et ben bof, bof, Je pensais que Gojira serait en meilleure forme, surtout après 4 ans d'attente et un séjour à New-York (qui à surement dû les changer). Mais au final, cet album est Beaucoup trop répétitif et pas assez inspiré. Quand ils ne savent pas quoi faire, on dirait qu'il font toujours le même riff: 0-0-0-0-0-Scraaaaatch-0-0-0-0-0-Scraaaaaacth, etc, etc. Quelques (très) bons titres sortent quand même du lot: Explosia, L'enfant sauvage, Born in winter et Planned obsolessence. Le reste est bien, mais il manque le côté progressif de From Mars, le côté tribal de The link ou encore la violence et la variété de The way of all flesh. Il manque le "petit quelque chose" qui fait toute la différence. Cet album, bien qu'original par rapport aux précédents, est "trop" simple. Le morceau Of blood and salt du "Sea sepherd EP" m'avait donné l'eau à la bouche pour la suite, mais finalement... c'est dommage. Peut être mieux la prochaine fois ?

toukene 10 / 20 Le 17/10/2012 à 11H14

Bon bah j'en ai dit du mal sur Coreandco.fr

Denton62 15 / 20 Le 16/10/2012 à 21H18

Chronique sympathique, mais je ne suis pas entièrement d'accord avec. Personnellement je ne trouve pas cet album exceptionnel, il est très bon, mais extrêmement convenu (pour du Gojira). Pas vraiment de surprises, le fait que le chant soit plus mélodique on pouvait le voir venir de loin avec The Way Of All Flesh, les riffs sont souvent repompés sur leur disco, et la batterie n'est pas aussi impressionnante que ce qui a déjà été fait.
Reste que des titres comme Explosia, L'Enfant Sauvage, The Axe et The Gift Of Guilt sont vraiment agréables. Mais bon je ne sais pas, je m'attendais certainement à autre chose avec un tel titre d'album. Quelque chose du genre tribal, un peu comme The Art Of Dying sur The Way Of All Flesh, là on a bien des trucs un peu plus spirituels (la fin d' Explosia, The Wild Healer, The Gift Of Guilt, Born In Winter, l'intro de Pain Is Master), mais on a l'impression que ça n'est jamais exploité à fond.
Bref une petite déception pour moi.

HerEgen 12.5 / 20 Le 16/10/2012 à 19H51

Haha ! Oui Dafredz, toi-même tu le dis ^^

De mon coté j'ai écouté le disque une fois, une seule. Et ça m'a suffit. Trop lisse, trop frileux... On est très loin de Terra Incognita et The Link, qui étaient véritablement les deux grosses claques de leur disco. On pourrait presque dire qu'il s'agit de Gojira qui reprend du Gojira, en moins bien et avec une grosse prod' bien propre qui fait ressembler la chose à n'importe quel groupe de death metal noyé dans la masse. C'est un peu triste.

Je suis intimement convaincu que la signature chez Roadrunner (major des musiques "vénères") y est pour beaucoup... Et les collaborations foireuses de Duplantier avec Cavalera peut-être aussi.

YSHAR 14 / 20 Le 16/10/2012 à 16H02

Il m'a fallut plusieurs écoute pour l'apprécier...malgré tout je n'arrive pas à rentrer ds ce son, ds l'univers, que je trouve trop hétérogène à mon goût. Certains morceaux sortent en effet du lot, mais l'ensemble reste encore distant...

Dafredz 13 / 20 Le 16/10/2012 à 14H04

Un album qui a tout pour plaire, on se complait dans ce que l'on sait faire parce qu'on sait qu'on le fait bien.

Donc ouaip certains titres sont très bons ("The Gift of Guilt", "L'Enfant Sauvage") mais la plupart du temps c'est lourdingue et on a l'impression d'écouter un condesné de toute leur disco, sans surprise aucune. Ca me fait penser un peu au dernier Machine Head, dans l'esprit.

Peut-être pour s'assurer une place au chaud chez Roadrunner (no offense) ?

Exeter 14 / 20 Le 16/10/2012 à 07H44

Ca fais maintenant plusieurs mois qu'il est sorti, et malgrès une dizaine d'écoute, bien séparées les unes des autres, j'arrive toujours pas à lui trouver Le truc qui fera que j'accrocherais vraiment.

Mon plus gros souci avec cet album reste les morceaux mis bout à bout sans construction autour, où en tout cas bien bien difficile à trouver. Les morceaux se suivent, se ressemblent parfois, puis ne se ressemblent plus, il y a de l'innovation, et la patte gojira, mais il n'y a pas de continuité entre les chansons comme on en avait sur les précédents opus du groupes.

Je continue de l'écouter, pour voir si je trouve enfin l'élément qui me manquais pour comprendre et apprécier pleinement cet album...

Radioshack 15 / 20 Le 30/09/2012 à 12H36

From Mars To Sirius the come back. ça manque d'innovation, d'originalité, mais ça fait mouche!

Wammy33 8 / 20 Le 18/09/2012 à 19H38

D'accord avec kronembourgeois, pas de prise de risque, un album convenu sans envie... Grosse déception... Un tel talent au fond du sac... C'est l'effet ricain peut être !!

Nolhane 17.5 / 20 Le 03/09/2012 à 20H57

Ce n'est pas le meilleur album de Gojira mais après plusieurs dizaines d'écoute je ne me lasse toujours pas! Certains morceaux sont d'une puissance et d'une beauté!!

Eagle_John 17 / 20 Le 27/08/2012 à 15H26

Peut être l'album le plus difficile d'accès du groupe et paradoxalement le plus "simpliste"! Ici la technicité fait légérement place aux ambiances et le résultat est très bon! Explosia serait un bon exemple à citer, une première partie très brutale, pour ensuite devenir plus aérien mais toujours très lourd! On retrouve ce genre de chose également sur Pain Is A Master (début calme, chansons très brutale, fin très lourde ambiante),ainsi que sur d'autre chansons. Je citerai également Mouth Of Kala qui est comme Joe Duplantier le dit: " un gros serpent froid de féraille qui rample doucement de manière mécanique (...) il se passe plein de chose" et c'est exactement l'impression que j'ai, excellent et représente bien le virage pris!
Le seul point négatif est pour moi, est qu'il manque LE morceau très brutal qui part dans tous les sens.
Mais autrement c'est un très bon album et se bonifie au fil des écoutes!
Les tueries: Planned Obsolescence, Pain Is A Master, Explosia, Liquid Fire, The Gift Of Guilt, Born In Winter,...
Les bouses: pas de bouses!

PS: les chansons bonus sont tout à fait recommandables ;)

slipknot73 19 / 20 Le 03/08/2012 à 10H05

Super album ca c'est du bon son comme on l'aime super

sebeuu 19 / 20 Le 02/08/2012 à 19H01

Excellent album. Rien à jeter, il suffit de l'écouter et c'est parti pour une super journée :)

Etterna 18.5 / 20 Le 14/07/2012 à 19H32

Un très bon album, mais qui laisse un peu perplexe. La plupart des titres sont un peu court. Beaucoup manque quelque chose pour les rendrent vraiment intéressant. Malgré tout, L'enfant Sauvage reste un album digne de Gojira. Et Gojira a toujours été un groupe unique à écouter.

jaymz88 19.5 / 20 Le 12/07/2012 à 01H04

Encore une fois un album venu d'ailleurs. Personnellement, c'est la premiere fois que je vois un groupe faire 5 albums de suite d'une telle qualité.
Je trouve cet album unique. L'ambiance est complétement différente des autres albums. Il y a quelque chose de plus sombre, de plus mélancolique et paradoxallement de plus violent malgrés des chansons globalement plus lentes. Cette ambiance rend selon moi l'album assez inaccessible. ça m'étonne pas vraiment de voir des commentaires de personnes déçu par l'album, je pense qu'ils ne sont simplement pas receptif à cette ambiance ou qu'il ne la perçoive pas. Il me parait impossible d'apprécier ce disque si on s'attache uniquement au côté technique des chansons (un peu comme un album de TOOL).
Je trouve toutes les chansons excellentes, j'arrive pas vraiment à ressortir des morceaux précis, je trouve l'album tellement cohérent que je l'écoute toujours en entier. Le chant de Joe est franchement démentiel du début à la fin. Les paroles sont encore fois incroyablement inspirées. La production est juste énorme.

L'Enfant Sauvage est un chef d'oeuvre, beaucoup ne le percevront pas comme tel, mais pour moi ça ne fait aucun doute...

Master Of Kudpet 15 / 20 Le 11/07/2012 à 15H55

Je n'est pas envie de m’éterniser comme la plupart car cela ne doit pas être une chronique (c'est un métier) mais un avis.

Comme tout grand fan de Gojira, j'ai attendu avec impatience ce CD et après de nombreuses écoute , je dirai qu'il est un niveau au dessus de "The WOAF" qui était beaucoup plus irrégulier, le début de l'album est plus brutal que la fin, le son est très bon , les musique (pour moi) se différencient dans leur construction et il est clair que Gojira s'est bien approprié ce death français si particulier, comme un Mastodon le ferait avec du sludge.

Les nouveaux tubes: The gift of Guilt, Liquid Fire, Pain is a master

Mais il est vrai qu'on attend pas l'excellence de "FMTS" ;)

kronembourgeois 10 / 20 Le 07/07/2012 à 15H47

Ma plus grande déception de l'année !! Contrairement aux remarques faites, je le trouve sans grandes inspirations. Simpliste, répétitif, voir un poil trop "calme". L'enfant sauvage n'a pas d'âme, juste des plans, des riffs collés les uns aux autres. Certains enchainements couplets/refrains ne collent pas. Trop d'armoniques, de raclage de médiators, de grosse corde à vide.
Et la clé principale de gojira reste la batterie de mario à mon sens, sur ce dernier album ça ne casse pas des briques, vu son niveau !
Bon l'album n'est pas une catastrophe totale, mais ils n'ont pas pris assez de risques et ça en devient cliché.
Vu le succès qui tourne autour de cet album à ce jour, j'ai peur qu'il reste coincé sur du copier/coller à l'avenir. Dommage

sucresalesucre 19 / 20 Le 07/07/2012 à 10H58

Après leur premier coup de maître, je trouvais que Gojira était devenu trop plan plan, et monolithique.
Avec l'Enfant sauvage, par contre, gros coup de coeur : je les trouve bien plus inspirés sur cet album. A la première écoute, les morceaux se ressemblent beaucoup, mais finalement chacun a vraiment son truc en plus. L'album s'ecoute d'une traite, un peu comme Aeony de Unfold, ou tout se ressemble mais forme un tout , comme une histoire.
Bref, je le passe en boucle !

monsieur J 20 / 20 Le 06/07/2012 à 15H17

Enorme claque de la part de nos français ,j avais été dessus déçue de twotf. Gojira nous livre un album hyper mélodique comme jamais ils ne l avaient fait auparavant. Peut êtres plus facile d accès que les autres mais bon faut êtres réaliste GOJIRA ne sortira plus des albums comme TI ou the link. ILs évoluent vers d autre sphères et pour mon plus grand plaisir.

cassoulet 14 / 20 Le 06/07/2012 à 09H51

Après une dizaine d'écoute je reste déçu car je trouve qu'il y a trop de similitudes entre les morceaux. En effet, on retrouve la touche gojira : harmoniques, pick scrap strident, rythmique à vide et contre temps, atmosphères plannantes et après ... beaucoup de riffs se ressemblent et certains morceaux sont plus que moyens : Pain is a master, The fall. Au point que l’enchaînement The axe, Liquid fire est insupportable avec la même harmonique qui revient sur les deux morceaux.

Pour ma part j'aurais préféré un ordre différent pour les morceaux d'un point de vue musical (je n'ai pas fait attention à la cohérence des paroles entre les morceaux) ce qui aurait peut être donné un aspect moins rébarbatif. J'ai d'ailleurs refait ma tracklist dans mon lecteur MP3 et ca donne plutôt pas mal.

A noter que les 2 morceaux de l'édition spéciale : This emptiness (ca c'est une claque !) et My last creation auraient pu largement figuré sur l'album de base. Je vous invite à aller les écouter sur Deezer si ca n'est pas encore fait.

heXaforst 8 / 20 Le 02/07/2012 à 21H24

Que c'est poussif depuis The Link.
Bon courage aux Français.

N3ocr0n 16 / 20 Le 01/07/2012 à 12H24

Pas aussi excellent que "The way of all flesh", j'ai quand même été conquis par ce nouvel abum. Cependant je trouve que deux chansons se ressemblent terriblements : l'enfant sauvage et Liquid Fire. Fier d'avoir un aussi bon groupe de metal français :-)

chris17 18.5 / 20 Le 26/06/2012 à 20H33

Assez déçu, mais venant d'un album de Gojira, "assez déçu" veut dire également "putain que c'est bon". C'est juste moins bon, parfois réchauffé. J'ai mis du temps a apprécier TWOAF, mais moins de temps que pour celui-ci. Alors que j'aime de plus en plus le précédent, me voilà obligé de réappréhender ce nouvel opus. Globalement c'est moins une claque que l'avant dernier, même en étant dans sa ligné, à mon avis, il restera en dessous. Il prendra plus la poussière que le chef d'oeuvre From Mars en tout cas c'est sûr. L'abum est globalement super bourrin avec une deuxième partie d'album plus atmosphérique. Dommage que l'enfant Sauvage soit un des meilleurs titres. The Axe est énorme également. On a une super succession entre les bons Mouth Of Kala, The Gift Of Guilt, Pain is a Master même si l'arrivée du passage bourrin arrive un peu comme un cheveu dans la soupe, et Born in Winter petit frère de From Mars avec en prime des effets style Map of the Problématique de Muse. Plusieurs éléments sont gênants, la fin de the Axe commence, à cause de l'harmonique, comme le début de Liquid Fire ce qui fait répétitif. Pas mal de riffs sont des cordes à vide ce qui se calque trop sur l'énorme Art Of Dying, même si ils sont habillement saccadés. Aucun riffs, même si ils sont bons, n'arrivent à la cheville de Adoration For None. Le tout est très énergique, la batterie est ouf !
Les titres bonus sont sans plus.
Il ne devait pas y avoir un duo avec Devin Townsend ? Ou je l'ai loupé ?

-----------------------------------------------------

La vache c'est vraiment une tuerie et bizarrement, il s'écoute assez facilement, il est intense et entraînant. Je remonte la note à 18.5.

metalleur67 16 / 20 Le 25/06/2012 à 17H36

Un nouvelle album de Gojira, je l'attends toujours avec impatience. Connu tardivement, avec la chanson "To Sirius" de l'album FMTO. Puis l'album The way Of Flesh qui m'avait transporter.

Gojira continue à avoir toujours sont sons, qu'on reconnait dès le premier riff. Ils ont mis beaucoup plus d'ambiance dans cette album et plus de mélodie, en poussant encore un peu plus leur limite. Toujours aérien et planant, avec aussi ce coté Brute qui fait la pâte Gojira.

Les morceaux qui m'ont le plus touchés sont, "Liquid Fire" avec de nouveau la voix robotiser de Joe, "Mouth Of Khala" pour sa fin si special et "The Gift of Guilt" tous simplement dentesque, le reste bien sur et toute aussi bon, mais ça ne m'a pas autant pris par les trips...

(A acheter avec l'édition spécial bien entendu ;)

prap 17 / 20 Le 25/06/2012 à 17H25

Chaque album de Gojira ne m'a jamais réellement déçu, la preuve L'enfant Sauvage est une pure merveille une seule écoute m'a suffi pour me remettre dans l'ambiance de Gojira preuve que Gojira continue de faire ce qu'ils font sans pour autant déstabilisé les fans et s'il vous plaît n'abaissé pas la note de cet album qui vaut plus que ce qu'il mérite...

rouxy 9 / 20 Le 25/06/2012 à 09H11

Un album qui, après une bonne quinzaine d'écoutes déjà (passives en fond sonore ou actives en étant bien concentré) me laisse finalement perplexe.

En écoutant la toute première démo de l'album sur le site officiel du groupe (démo qui avait le nom de "Of blood and salt", un titre bien accrocheur), je n'avais seulement reconnu le vrai son de Gojira que sur le dernier tiers. Me disant que ce n'était qu'une première mouture, je me suis empressé de laisser mon avis de côté pour apprécier le morceau qui était assez original (mais un peu répétitif à mon goût, soit), et attendre l'album final, qui ne pouvait qu'être mieux.

Ensuite, première parution du single "L'enfant sauvage". Lourd, violent dans son début, puis une micro pause et enfin l'arrivée des croches endiablées hyper énergiques à la moitié du morceau. Tout de suite, un énorme coup de cœur pour ce passage, qui m'a vraiment donné envie d'avoir l'album le plus vite possible, ce que j'ai évidemment fait.

A la toute première écoute intégrale de l'album, j'étais totalement en mode "WTF c'est énorme, encore, encore !" Et d'écoute en écoute, je me suis rendu compte qu'une majorité des morceaux reprenait le même genre de trame et de sons : les palm mute à vide en do, sur quasiment le même tempo, entrecoupés d'harmoniques et de riffs peu innovants. Je m'attendais à un album qui allait relever du "From Mars To Sirius", leur plus grand bijou, incroyable de puissance et de finesse. Non. "L'enfant Sauvage" reste à mes yeux sur la vague de "The Way Of All Flesh", mais en un peu moins original. C'est dire.

Certaines critiques données plus haut parlent d'un manque d'originalité, d'un manque de prise de risque. Je rejoindrai totalement ces idées, à mon grand regret. Il manque pour moi quelques passages où les guitares doublent en tempo pour asséner une mélodie monstrueuse, comme par exemple l'intro de "From The Sky" ou les finales incroyables de "In the Wilderness" et "Where Dragons Dwell". On en retrouve un sur "The Axe", et c'est l'un des seuls, mais il ne transporte pas autant que les anciennes moutures car il sonne léger, peu "défouraille-métal".

Quelques bonnes surprises ressortent bien sûr de l'album, comme "Mouth of Kala", qui reste dans l'esprit que j'attendais, et avec un final qui en met plein la vue. Je note aussi l'énorme tapping de "The Gift of Guilt" qui entête et prend bien aux tripes. Un très gros plus aussi pour "Born in Winter" avec son crescendo tout à fait efficace. Ajoutons peut-être "The Axe" pour son intro en croches, mais qui devient juste après une copie des autres morceaux.

Le reste des pistes reste, et c'est mon avis, une série de chanson quasiment similaires, dont les riffs parfois sympathiques sont englués par des passages avec trop de cordes à vide étouffées ou des harmoniques qui se ressemblent et se répètent de chanson en chanson. Par ailleurs, le passage obligatoire en harmoniques ou en accords légers ("04" - "Torii" - "Unicorn" - "The Silver Cord") est ici remplacé par une espèce de tapping burlesque, qui fait tache dans l'album ("The Wild Healer").

Je mets une note assez dure pour l'album, soit un 9/20, pour la grosse déception qui ressort de l'ensemble, avec pourtant trois-quatre très bonnes pistes, le reste semblant être un surplus de "The Way of All Flesh".

losclamp 19 / 20 Le 23/06/2012 à 16H55

Du Gojira à son meilleur niveau, on retrouve la puissance de Terra Incognita ou encore de From Mars To Sirius. Le groupe à l'air d'avoir acquis une trés grande maturité, ils laissent le côté technique un peu plus de côté (je pense notamment à la batterie), et se concentrent plus sur l'ambiance des morceaux, la melodie... cet album est vraiment pour moi un des plus massifs du groupe. Les Gojira étaient entrés dans la cour des grands avec The Way Of All Flesh, avec cet album ils le confirment. En somme avec L'Enfant Sauvage on se prend un véritable coup de pied au cul, dans le bon sens du terme.

Sugarbread 15 / 20 Le 22/06/2012 à 18H16

Mise à part l'harmonique (toujours la même comme dirait un certain karjim ^^) qui gonfle pas mal et qui ferait bien d'être mise de coté ca fait un moment qu'ils la resservent putain ... il faut passer à autre chose, je n'ai pas grand chose à reprocher à cet album, des morceaux de qualité un chant bien en place des riffs efficaces ... je ne sais pas si c'est la déception immense que j'avais eu avec The Way Of All Flesh qui me fait apprécier cet album de la sorte mais je suis vraiment ravi... Du Gojira qui peut bien mieux faire c'est indéniable, notamment niveau prise de risques puisqu'ici il n'y en a aucune ... mais qui revient aux affaires de belle manière.

theredshark 17 / 20 Le 21/06/2012 à 18H05

Un album qui laisse relativement indifférent à la première écoute, a part deux trois passage qui accrochent l'oreille, puis au bout de 3 écoutes on est conquis! Les morceaux s'insinuent dans notre crâne et ne nous quitte plus!

Pour moi, parler de meilleurs titre serait inutile, touts les titres sont très bon, quand ils ne sont pas excellent. Les seuls titres qui sont un peu en dessous sont planned obsolescence et the axe, mais je suppose que ce n'est qu'une question de temps avant que eux aussi je finisse par les adorer.

Il y a cependant un point faible, c'est que gojira semble commencer à tourner légèrement en rond. Ce n'est pas à mon sens encore gênant sur cet album mais c'est vrai que certains riffs sont un peu trop simple, trop convenu. En fait je regrette qu'ils n'ai pas pris plus de risques.
Mais mis à part ça, qu'est-ce que c'est efficace! J'adore le coté plus mélodique mis en avant. Et le chant à vraiment été travaillé, gros progrès de Joe qui était pourtant déjà balèze. Si vous aimez Gojira, vous ne pouvez qu'aimer cet album. Il est objectivement génial, mais j'espère qu'au prochain il y aura un peut plus de surprises et de prises de risques.

A écouter: Rien que pour le final de Mouth of Kala.