Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Glowsun

Biographie

Glowsun

Glowsun voit le jour en 1997. Après deux démos et plusieurs changements de line-up, le groupe se stabilise en 2005 autour de Johan Jaccob (Guitare / Chant) Ronan Chiron (Basse) et Fabrice Cornille (Batterie) avec le 4 titres Lost Love.  
Le son Stoner-Rock-Psyché de Glowsun va très vite être remarqué par le label Belge Buzzville Records qui signe alors le trio pour un premier album. The Sundering, sort en 2008 et déclenchera pour le groupe une reconnaissance de renommée européenne. Dès lors, Glowsun enchaîne les concerts en France, notamment avec Karma To Burn ou encore Yawning Man, mais aussi en Allemagne, Suisse, Hollande et Belgique.
Après des prestations de plus en plus affirmées comme  en 2011 au Stoned From Underground Festival où il partage la scène avec My Sleeping Karma, Monster Magnet ou Church of Misery, Glowsun enregistre un split vinyle avec le groupe allemand Electric Moon sous le label Sulatron Records.

Fin 2011 Glowsun tourne avec Sungrazer et Hypnos 69, puis début 2012 le trio commence la préparation d'un second nouvel album au studio Elecrik Box. Animé par une envie irrésistible de jouer sur scène, Glowsun repart à nouveau sur les routes, on les voit alors au DesertFest à Berlin et en juin à la Duna Jam en compagnie de Fatso Jetson et Atomic Bichtwax. En septembre 2012, le groupe part en tournée pour 15 jours avec le festival itinérant Up In Smoke IV.

Le dernier album Eternal Season, une nouvelle fois mixé et enregistré par Olivier T'servrancx, masterisé par Goran Finnberg, sort en octobre 2012. Fraîchement signé sur le très réputé label Autrichien, Napalm Records, Glowsun s'impose désormais comme une référence du genre en Europe!

15 / 20
1 commentaire (18.5/20).
logo amazon

Beyond The Wall Of Time ( 2015 )

Avec Eternal Season, le deuxième album du trio, Glowsun avait frappé très fort, livrant alors un album de stoner psychédélique terriblement jouissif, assurant sa place bien méritée de challenger sur une scène stoner internationale déjà bien remplie.
Trois ans après, les voici de retour avec un nouvel opus qui se pose en digne successeur du précédent, avec encore une fois au programme trois petits quart d'heure électriques, morcelés en sept titres enfumés, qui vont ravir les amateurs de psychédélisme ambiant, de cavalcades fuzz et de rock massif à l'état pur.

Si on peut tout de suite quelque peu regretter l'absence de chant (exception sur Against the Clock), qui était certes rare et pas franchement essentiel sur Eternal Season, mais toutefois pas dénué d'intérêt, on trouvera en revanche à redire sur l'intensité musicale de ces nouveaux titres, un peu moins accrocheurs dans l'ensemble que sur le précédent album.
Glowsun reste ancré sur son créneau, pas de doutes, et les fans ne seront pas déçus car la recette fonctionne toujours aussi bien, mais le trio semble avoir quelque peu délaissé l'énergie des albums précédents, au profit d'atmosphères et ambiances... complètement folles il faut bien le dire ! Munis d'un riff captivant ou d'une ligne de basse ronflante, les lillois créent de l'espace, chaque fois qu'ils le peuvent, pour venir ponctuer les titres, à raison d'intros ou de breaks hypnotiques, de passages psychédéliques de bon goût ou de breaks tout en finesse pachydermique. 

C'est indéniable, c'est franchement réussi. Un peu différent mais pas complètement nouveau, disons simplement que le groupe semble être allé jusqu'au bout de ses idées, n'hésitant pas à enfermer l'auditeur dans des boucles étouffantes, glaciales, dignes d'un bon western sci-fi, pour mieux le secouer quelques mesures plus loin. Une caractéristique omniprésente qui gagne à devenir la signature du groupe (Flower of Mist, Last Watchmaker's Grave) : une dualité infernale, sublime, entre développements hypnotiques, inquiétants, et descentes d'organes organisées. 

Un troisième album très réussi donc, pour un groupe qui a du talent, des idées et un réalisme musical à couper le souffle, qui propose ici une petite évolution dans la structure et l'essence de ses titres, en quête perpétuelle d'ambiances et atmosphères de qualité, c'est certes subtile, mais assez significatif pour le souligner. Furieux, lent, lourd, glacial et sanguin, à tour de rôle ou en parallèle, la musique de Glowsun n'a définitivement rien à envier des pointures du genre.

A écouter : En regardant une vieille horloge...
16 / 20
2 commentaires (17.75/20).
logo amazon

Eternal Season ( 2012 )

Seize ans qu'ils existent, seulement deux albums au compteur, et malgré tout une renommée internationale qui fait chaud au cœur pour cette formation lilloise talentueuse. Avec un premier album (The Sundering) qui pose les bases d'un son, d'une marque de fabrique qui a séduit depuis bien longtemps nombre de festivals à travers l'Europe (en témoigne leur CV impressionnant : le Stoned From Underground Festival, le Desert Fest ou encore le Up In Smoke), Glowsun revient en 2012 avec Eternal Seasons, leur deuxième LP sorti sur le pimpant label Napalm Records.
Si le stoner est de plus en plus à la mode depuis quelques années, force est de constater que la qualité n'est pas toujours au rendez vous, être pertinent avec tous ces groupes talentueux qui ont déjà marqué plusieurs décennies n'est pas chose facile, encore moins quand on s'attaque au côté psychédélique de la chose.

Même si l'originalité de l'ensemble n'est pas son atout principal, Glowsun a pourtant de beaux arguments à faire valoir.

Un stoner psychédélique presque uniquement instrumental (Johan Jaccob ne posant sa voix que sur quelques compositions), des titres fleuves laissant le temps au groupe de dérouler un stoner lourd et addictif - hypnotique quand basse et batterie laissent de côté la fureur pour laisser s'exprimer les guitares aériennes - un groove bienfaisant, et une classe dans l’exécution qui prouve que ces gens là ont de l'expérience... Tout un programme qui devrait ravir n'importe quel fan de stoner !

Oubliés les vagues à l'âme, effacés les tensions et le stress du quotidien, Glowsun captive, hypnotise et recouvre le cerveau d'un cocon musical imperméable. Rien ne sert de résister, de s'accrocher à des repères tangibles ou de feindre le dépaysement. Que ce soient des titres à deux vitesses, avec de longues introductions planantes, débouchant sur un stoner lourd et énergique (Death's face, Lost Soul) ou bien de pures compositions psychédéliques, aux couleurs et nuances éclatantes (The Thing, From the Sky), ravivant bien souvent un album qui aurait pu se contenter de n'envoyer que du lourd, ce Eternal Seasons réussit à mixer ces deux composantes sans que l'ennui ou l'impression de tourner en  rond ne vienne gâcher le tableau. Groove éléphantesque, riffs crasseux et passages psychédélique invitant au voyage, les lillois maîtrisent leur sujet, font mouche sur presque tous leurs riffs, et, emmenés par une production léchée, nous font vite oublier que l'album n'est certainement pas le plus original de la scène stoner / desert rock...  Mais franchement on s'en fout royalement non ? L'album possède une palette de nuances et caractères bien trempés : mordant, explosif, enfumé, expérimental, tout est fait pour accrocher un auditeur, et ne surtout jamais le lâcher, c'est bien le principal non ? Pourquoi ne retenir que le manque d'originalité si à l'écoute de cet album le temps s'arrête, si vos pieds deviennent incontrôlables, ou que votre tête dérive au gré de ces volutes psychédéliques ennivrantes. Pourquoi bouder un tel plaisir ? Foncez !

En bref, ça fait le boulot, et ça le fait bien. Une mécanique musicale impeccable, d'une lourdeur et d'une fluidité impressionnantes, le tout servi par des musiciens inspirés qui ne finiront pas de vous étonner. A ne surtout pas rater en live...

L'artwork (comme le packaging) est superbe, Johan Jaccob, en plus d'être frontman, est à plein temps illustrateur, si vous êtes intéressés, vous pouvez voir son travail ici.

A écouter : Comme un classique du genre
Glowsun

Style : Stoner psychédélique / Desert Rock
Tags : - -
Origine : France
Site Officiel : glowsun.free.fr
Bandcamp :
Amateurs : 11 amateurs Facebook :