Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses
Pochette Compromissions Pochette Loud As Laughter

logo Girls In Hawaii

Biographie

Girls In Hawaii

Antoine Wielemans : Chant
Lionel Vancauwenberghe : Guitare/Chant
Brice Vancauwenberghe : Guitare
Christophe Léonard : Guitare/Claviers
Daniel Offermann : Basse
Denis Wielemans : Batterie

Girls In Hawaii se forme en 2001 en Belgique et chacun des deux membres initiateurs du projet, à savoir Antoine et Lionel, compose durant 1 an quelques titres en vue d'une première démo. Après quelques envois et autres retours positifs faits de concerts, le binôme décide de renforcer son line-up avec l'addition de quatre (nouveaux) membres, dont deux frères. Une rencontre avec Pierre et Philippe de 62 TV Records (M. Ward, Venus,...) et le label édite alors leur premier EP, Found In The Ground - The Winter en février 2003, suivi quelques mois plus tard d'un premier album longue-durée, From Here To There, distribué en france par Naïve. La sortie d'un second opus se profile à l'horizon 2007, et plus précisément pour le mois d'octobre.

Chronique

16.5 / 20
3 commentaires (14.67/20).
logo album du moment logo amazon

Plan Your Escape ( 2008 )

2ème album pour les belges de Girls In Hawaii, après l’excellent From Here To There. Girls In Hawaii c’est avant tout de l’indie, avec des voix presque confidentielles, qui livrent leur nouvel opus après  presque 5 ans d’attente. Le groupe se veut toujours aussi mélodieux, accrocheur, illustrant leur musique presque timide avec un artwork naturel, sorte de mise en image du paysage rêveur construit par le groupe lors de cette escapade sonore.

Musicalement, on a droit à un indie rock plus posé, aucunement agressif, même lorsque le groupe se lâche avec une rythmique un peu plus énervée ("Grasshopper"). Une batterie feutrée, où les baguettes effleurent presque les peaux pour obtenir ce son si fin. La basse, souvent très présente (on peut l’entendre très nettement sur "This Farm Will End Up In Fire"), offre ce coté presque rassurant, fédérateur, permettant au groupe d’offrir des compositions plus aérées au niveau des guitares. Ces dernières, surenchérissent sur ce sentiment de finesse et d’élégance dégagé par le reste du groupe. Elles offrent des riffs simples mais efficaces, tantôt quasi acoustiques ("Summer Storm", "Shades of Time", …), tantôt électriques ("Fields Of Gold", "Grasshopper", …). Même le clavier apporte sa touche discrète mais énergique à l’édifice qu’est ce Plan Your Escape. 2 pistes instrumentales sont disséminées sur ce disque, "5.20.22" et "Coral", presque inquiétantes de par leur sonorité et les quelques ajouts (aboiements de chiens, notes de pianos destructurées, …). Sans jamais s’imposer, chaque instrument préserve cet équilibre cristallin qui se dégage de chaque chanson. Cependant, loin de n’offrir que des morceaux joyeux, Girls In Hawaii dégagent aussi une mélancolie profonde sur des morceaux comme "Couples On TV".

Les voix de Lionel et Antoine, particulièrement discrètes, chuchotées, marquent énormément par ce trait doux et serein. En effet, la production les intègre parfaitement aux autres instruments (par exemple sur Colors où le chant est presque hypnotisant), sans chercher à les mettre en avant par un quelconque moyen artificiel, préservant leur fragilité. Elles soufflent délicatement leurs paroles pour permettre à l’auditeur d’échapper au quotidien pour mieux se retrouver dans des paysages naturels et harmonieux.

Même le disque, dans son ensemble, offre une structure presque naturelle. Sans forcement de continuité entre les chansons, elles s’assemblent tel un mur érodé par le temps, avec ses creux et ses bosses, ses ballades et ce côté énergique. Sur près de 50 minutes, Girls in Hawaii distille ce mélange sincère et enivrant, voyage onirique dans ces contrées indomptées où nous dépose ce disque.

Ce Plan Your Escape se veut délicat et sauvage, à l’image de son artwork. En saisir toutes les facettes demande sans doute de nombreuses écoutes, mais chacune d’elle sera récompensée par quelques notes captées révélant l’essence de ce disque. Un petit bijou pour démarrer l’année 2008 et une confirmation de groupe à prendre au sérieux dans la scène où il officie, voilà ce que nous livrent les Girls In Hawaii.

A écouter : Bored Birthday Call Summer Storm