Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

Biographie

Gendarme

Gendarme, malgré ce nom typiquement français, est originaire de Russie. Formé en 2010, le combo annonce sobrement être né "dans l'état d'intoxication alcoolique sur le balcon de l'appartement sur ​​la rue ITES, 4.". Gendarme accouche d'un premier EP en 2012, suivi d'une nouvelle livraison trois ans plus tard.

Chroniques

EP 2015 EP 2012

EP 2015 ( 2015 )

Deuxième jet pour Gendarme, et déjà le son s’est affiné dans la suite de l’identité forgée sur le EP 2012. Sept titres ne seront pas de trop pour poursuivre ce mélange entre Screamo et Postrock, surtout qu’après une première écoute, on pourra aisément constater l’évolution des sonorités : bien plus abrasives, mais toujours dans ce cocktail équilibré amorcé 3 ans avant. Mais au final, les plans sont plus variés (le jeu de batterie sur « Караван (Самум) », à se retourner les tripes ou l’utilisation du violon sur « Восстание », à l’instar de состояние птиц qui n’hésite pas à l’employer sur chaque titre) et la passion plus perceptible. Gendarme a gagné en assurance, passant de compos stables à quelques plans plus osés, alternant les effets sur l’auditeur.

« Où sont mes sensations ? Elles se sont évanouies en... moi, et ce moi qu'est-il, sinon la somme de ces sensations évaporées ? »

Ainsi, en porte-parole d’une déferlante Russe, Gendarme se lance à corps perdu dans une bataille, sortant les armes sur « Против царя, против веры, против отечества » et portant haut les couleurs de ce désespoir ambiant que n’aurait pas renié Cioran. Les accalmies ne sont pas souriantes, mêlant parfois ce que l’on a pu connaître sur Cathedraal ou même Amen Ra (« Либерата ») tout en s’éloignant légèrement d’autres combos tels Namatjira (pour le côté PostRock) ou Keava (pour l’aspect presqu’ensoleillé des cordes).

Bien plus attrayant que EP 2012, ce sept-titres reste une agréable découverte pour les amateurs de cette scène déjà bien débroussaillée depuis quelques années et rejoint des albums comme l’éponyme de Minaret, à savoir de parfaits disques pour découvrir une scène située à l’Est nos contrées.

EP 2012 ( 2012 )

La Russie est un pays méconnu musicalement sur toute la partie Screamo, et pourtant elle regorge de combos aux influences diverses, que l’on rapprochera parfois des équivalents plus proches du vieux contient. C’est le cas avec Gendarme, trio originaire de Kirov qui déboule avec deux EP très sobres. De fait, le pays semble avoir, au travers de Gendarme et son EP 2012, développé un screamo alternant entre les aspects plus proches de la scène francophone comme Errata ou Le Pré ou Je Suis Mort que des Daïtro ou Mihai Edrisch. Entre « 1905 » et Расходный Материал », les Russes n’ont aucun mal à poser des bases solides, dont au final toute la saveur se résume à cette fragilité pourtant tout sauf maladroite. Après quelques écoutes, on dirait presque que la French-Way of Screamo s’est en partie délocalisée (par exemple sur « Беатрис ») : ne manquent que quelques spoken-words pour finaliser l’assemblage (que certains comme Keava ont repris) et poser un son entre Post et Screamo.

C’est toutefois ici que l’on reconnait également l’aspect (trop) redondant : Entre GendarmeYour Ad Could Be HereEora ou les autres groupes issus de la même zone géographique, il ne reste que quelques nuances pour apprécier le style de ce premier EP : un timbre vocal légèrement différent, des accords agencés différemment ou des plans Post plus étalés ; Le reste est malheureusement trop accroché à un univers presqu’unique que la langue slave n’aidera pas forcément à appréhender.

Au final, pas de grosse révolution dans le pays du froid, pourtant Gendarme fait partie de ces combos qui s’intègrent parfaitement dans le style, à la manière de Materic ou Eora. Un mix stable et équilibré entre screamo et Post-Rock, confirmé sur l’EP suivant. A réserver aux curieux en priorité.

A écouter : Беатрис
Gendarme

Style : Screamo / Post
Tags : -
Origine : Fédération russe
Bandcamp :
Amateurs : 1 amateur Facebook :