Albums du moment
Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Valo Aikojen Takaa
Pochette s/t
Pochette Mere Mortals
Pochette Anesthetic
Pochette Chrysalis Pochette Sus

logo Galvano

Biographie

Galvano

Galvano est originaire de Göteborg en Suède. Contrairement à la plupart de ses compatriotes, Galvano ne joue pas du Death Metal Mélodique, mais s'oriente d'avantage vers les terres d'un Rock'n Roll burné et sale dont les inspirations sont à chercher du côté de High On Fire, Black Cobra ou Neurosis. A l'origine en duo dès 2005, Fredrik Käll (Batterie) et Mattias Nööjd (Guitare / Chant), posent les bases de leur Stoner / Doom / Sludge avec une première démo en 2007. Le duo recrute Tommy Hanning en 2009 à la basse, le temps d'enregistrer un split avec Kasan, mais reviennent rapidement au format duo avec leur premier album Two Titans en 2012. En 2015, Galvano enfonce le clou avec Trail Of The Serpent, signés chez Candlelight Records.

Chronique

16.5 / 20
2 commentaires (15.75/20).
logo album du moment logo amazon

Trail Of The Serpent ( 2015 )

Auteurs d’un premier album de qualité, malheureusement passé inaperçu, les suédois officiant derrière Galvano se sont également distingués par des prestations live particulièrement dévastatrices, notamment lors d’un Stoned Gatherings d’anthologie, en première partie de Yob, à Paris. Trois ans après Two Titans, ils signent leur retour avec Trail of the Serpent, mastodonte ravageur qui aurait digéré à bon escient les quinze dernières années de la scène Sludge.  

Quel plaisir ! Comment ne pas se réjouir à l’écoute de Trail of the Serpent ? C’est une véritable démonstration de force qui prend place ici. Disons-le sans crainte : Galvano nous offre l’un des tous meilleurs albums de Sludge en 2015… Oui, rien que cela !
Two Titans laissait déjà entrevoir de très belles choses, bien qu’un tant soit peu perdues au beau milieu de la déflagration. En effet, ses aspects fouillis et confus empêchaient l’amateur du genre d’adhérer pleinement à la proposition. Un premier opus malgré tout percutant qui ne pouvait que placer les suédois parmi les groupes « prometteurs ».
Malheureusement, bon nombre d’artistes piégés dans cette catégorie peinent à confirmer tous les espoirs placés en eux. À cela, Galvano esquisse un sourire narquois et balance quarante minutes d’un Sludge progressif poisseux prêt à ramoner les conduits auditifs du plus aguerris des connaisseurs.  

En seulement quatre titres, d’une dizaine de minutes chacun, les deux Suédois font l’étalage d’un savoir-faire épatant. Trail of the Serpent est un gouffre sans fond dans lequel la chute de l’auditeur est inéluctable. Une fois l’album lancé, c’est un déluge de riffs en béton armé qui s’abattent telle la onzième plaie d’Egypte. La créativité semble sans limite car l’ennui ne point le bout de son nez. Que ce soit dans les breaks d’une puissance affolante ou l’ingéniosité des rythmiques alambiquées, chaque seconde qui égraine l’œuvre est peaufinée au plus haut point. Parvenir à proposer un album d’une telle fraîcheur après les dizaines (centaines ?) de groupes passés avant eux, cela relève en soi d’un petit exploit. Bien évidemment, l’écoute attentive de Trail of the Serpent n’évite pas l’écueil du « name dropping ». Ainsi, les fans de Mastodon, High On Fire, Black Cobra ou encore Neurosis ne pourront être déçus. Pour autant, si les influences sont ronflantes, Galvano ne tombe jamais dans l’imitation stérile. La personnalité du groupe s’affine par une production musclée et des trouvailles à chaque instant. Soulignons notamment les influences presque orientales parsemées ci et là. Seul le chant, trop ancré dans les stéréotypes de la scène, mériterait de se démarquer davantage.

Rares sont les groupes capables d’affiner leur propos dès le second album. La cohérence, la puissance, l’intensité, la créativité : tout est réuni pour nous offrir une œuvre purement jouissive. Avec Trail of the Serpent, Galvano se meut en incontournable d’un genre que l’on pensait connaître sur le bout des doigts. Passer outre s’apparente à une faute grave.  

A écouter : Sans s'arrêter.
Galvano

Style : Sludge
Tags :
Origine : Suède
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :