Chronique

PYGME ( 2013 )

Premier EP pour GYM, trio français aux accents de Pop qui s’annonce comme un mélange de Midlake et the Klaxons. En citant ces deux groupes, tout est dit : GYM est donc Et il ne faudra pas plus d’ « Alien » pour vous convaincre : rythmiques entrainantes, un air British qui n’a rien à envier aux groupes Anglo-Saxons et une fâcheuse tendance à donner envie de fredonner. Les trois autres compos sont du même acabit, avec des ambiances chaleureuses (« We are the Sun » ou « Drunken Hearts ») et quelques reflets d’un Two Door Cinema Club (« Radar Radar »).

Bien trop court, Pygme réussit sur 14 minutes à charmer, et la qualité dudit EP n’est pas à démontrer. On aura beau chercher, pas de défaut spécifique, avec une même filiation à Kid North sur certains aspects (pour le timbre vocal, on est en effet sur une tessiture plus chaude) tout en restant dans un registre classique de ce style. Et c’est d’ailleurs le gros point fort de cet EP de GYM : savoir homogénéiser sa musique de façon à ce que chaque titre soit du même niveau qualitatif que les trois autres. Difficile donc d’en faire sortir un du lot.

Pygme est donc une très bonne mise en bouche pour la suite. Avec ses reflets scintillants, ce quatre titres se révèle être exactement tel qu’il était annoncé : un disque de Pop entraînant qui ravira les fans de Klaxons. Et pas qu’eux.

GYM

Style : Pop
Tags :
Origine : France
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :