Albums du moment
Pochette Street Heat
Pochette Necroceros Pochette Vivre Encore
Chroniques
Pochette Ultrapop
Pochette Tonic Immobility
Pochette animus
Pochette W Śnialni Pochette I

Biographie

Former Thieves

Former Thieves prend forme en Février 2009 grâce à l'union musicale d'amis de longue date. Le groupe se met rapidement au travail, compose et enregistre un premier EP dans l'année. Celui ci est d'ailleurs depuis laissé à la disposition de tous, en libre téléchargement. Le quatuor qui a déjà croisé la route de Touché Amoré, Native ou encore La Dispute voit son The Great and the Alleged Great finalement édité en version vinyle en février 2010 au commencement d'une longue tournée de trois mois à travers les Etats Unis.

Chronique

The Great and the Alleged Great ( 2009 )

L'artwork est tape-à-l’œil, le style pratiqué fait peu de doutes et l'est, du coup, à peu près tout autant par les temps qui courent, le nom pas des plus heureux... Former Thieves débute pour ainsi dire assez mal l'épreuve de la découverte. D'un autre coté, l'EP est gratuit donc pourquoi pas. Puis il y a des fois où on ne peut pas s'empêcher de jeter une oreille à une affaire mal engagée sans raison particulière. Et tant mieux. Une fois de plus.

Le premier verdict tombe assez vite. Le style est directement identifié, les influences aussi: hardcore moderne, émotionnel et un brin déconstruit. A priori c'est classique mais carré, sobre et bien exécuté. Première bonne surprise. Donc on relance la bête.
C'est là que Former Thieves va d'ailleurs gagner des points. En réussissant à interpeller juste ce qu'il faut, le quatuor s'offre une opportunité lui permettant de garnir intelligemment et sans précipitation ses compos et de se faire remarquer pour cette même raison avant que l'on ait envie de passer à autre chose pour cause d'un manque évident d'efficacité. Le combo compense une exécution à première vue académique du genre dans la droite lignée Botch ("The find") en ajoutant une tantôt couche de crasse bluesy ("Waiting at best") tantôt une charge émotionnelle supplémentaire ("Control and illusion"). On ne tombe ni dans la sauvagerie, ni dans le rip-off de Have Heart, ni dans la déconstruction technico-déglinguée à outrance et ce surement pour le plus grand bonheur de pas mal de monde en fin de compte. Former Thieves a mis en place un véritable travail de composition, évite de se contenter d'enchainer des plans fous pour le plaisir d'en mettre partout, enroule ses mélodies fofolles autour de lignes de basse puissantes et groovy et d'une voix rocailleuse percutante, forte en couille mais capable de variations intéressantes. Le combo fait le boulot, breake, torture de la guitare, noise-punke par intermittence, s'élève (le partie centrale de "Old age"), s'offre des accalmies bien méritées sans perdre en tension ("Misfortune teller"), bien emmené par une batterie qui claque, simple et nerveuse, appliquée à toujours aller de l'avant, à conserver un impact dynamique constant. Diablement efficace.

Former Thieves n'est pas (encore) la découverte du moment mais avance des arguments sérieux et accroche suffisamment l'oreille pour donner une envie d'y revenir. Ce n'est presque rien dit comme ça mais à une époque où les nouveautés défilent potentiellement au rythme où l'attention diminue - soit trop rapidement - c'est déjà une petite réussite. Il ne restera maintenant plus qu'à confirmer par la suite. En attendant les aficionados de Moutheater comme de Hardcore moderne pourraient être bien inspirés d'aller y jeter une oreille. Former Thieves a le potentiel, le reste ne dépendra que d'eux.

The Great and the Alleged Great est disponible en libre téléchargement ici et le sera en vinyle d'ici peu chez Mayfly Records.

A écouter : Old age, The find, Misfortune teller... et le reste tant qu' faire.
Former Thieves

Style : Modern Hardcore / Hardcore Chaotique
Tags :
Origine : USA
Site Officiel : formerthieves.com
Myspace :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :