Biographie

Foreign Objects

SOON

Chronique

3.5 / 5
1 commentaire (15/20).
logo amazon

Demo ( 2009 )

Vu d'ici, Foreign Objects - en dehors d'être aussi une vieille formation de punk des années 70 - c'est rien de plus qu'un groupe de garage qui gratouille le dimanche, un groupe comme on en trouve à la pelle dans le Massachussets. Mais, si on y fourre un peu le nez, on y découvrira Terry (Conversions) au chant, Meghan (Ampere) à la basse, Melissa (Red Thread) à la guitare, Dan des Libyans à la batterie, et que la première démo a été produite par Will Killingsworth d'Orchid. Voilà pour le côté people.

Comme les Libyans, il semblerait que l'on entende bientôt parler des Foreign Objects. En guise d'amuse-gueule, cinq titres furieusement catchy d'un punk rock roots, égaré en 1978 quelque part entre les Avengers et les Germs, parfois lorgnant vers le post punk épileptique de Minutemen ("Fixed Failure"). Le style des Foreign Objects est simple, donc, mais inspiré et efficace, construit autour de guitares sautillantes à la limite de la frénésie, habillé par le chant très riot girl de Terry qui rappellera aisément celui de Kathleen Hanna de Bikini Kill. A surveiller de très près.

A écouter : Lost Time, Fable