Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Firecrackers

Biographie

Firecrackers

Yann - Guitare/Chant
Antoine - Guitare
Jose - Basse/Chant/Choeurs
Dennis - Batterie

Composé de membres de Elevate Newton's Theory et de Feverish, Firecrackers est avant tout le groupe de quatre potes fans de Rock dont la principale préoccupation est de se donner à fond en concert. Formé au printemps 2004, Firecrackers enregistre une première démo six titres en Août 2005, She Demon. Un an plus tard, le combo prépare la sortie de leur premier full-length, Gotta Love It, dans les bacs le 06 novembre.

15.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Firecrackers ( 2009 )

Les Firecrackers ont déjà prouvé que Grenoble pouvait avoir goût de Californie, les filles en roller et bikini en moins. Avec un album et des maxis ou 7'' sous le coude le groupe a commencé à se tailler une solide réputation dans un rock garage rétro assez inhabituel dans nos contrées.
Début 2009 voit le groupe revenir avec un album éponyme, à l'artwork sacrément « cool » (et la version vinyle en a un alternatif) et des titres qui le sont tout autant.

La musique du groupe passe à la vitesse supérieure et déboule dans les enceintes avec une fougue renouvelée, sur l'ensemble des 11 titres (12 en vinyl), le tout est plus varié que Gotta Love It et moins marqué par les influences du groupe.
Alors certes c'est du rock rétro et il semble difficile d'innover dans un style pratiqué depuis plusieurs décennies mais l'essentiel est d'avoir sa touche, de donner ce qu'on a dans les tripes et d'éviter le plagiat. Carton plein pour les grenoblois qui nous font le coup du chapeau et se payent le luxe de naviguer entre rock bluesy, rock poppy, rock punkysant énervé, façon MC5 et même des choeurs très rock new-yorkais ("The Dance Is Over") et tout ça avec classe.
Entre les influences venues des USA (beaucoup trop pour en faire une liste!) et celles suédoises (The (international) noise conspiracy, Hellacopters, ...) Firecrackers nous fait un grand écart, forcément très rock'n roll qui devrait vite les propulser dans les mêmes sphères que des groupes comme les espagnols Tokyo Sex Destruction.
L'album regorge de titres accrocheurs ("Still Alive", "The Dance Is Over", "I Start A Fire", ...) et tient la longueur grâce à son éclectisme; le groupe évite les écueils des années passées et nous offre une nouvelle dose de rock, cette fois plus variée et un poil plus maîtrisée.

Alors que dire de plus? Vous aimez le rock garage rétro? Alors vous aimerez cet album. Point barre. Et ça pourra toujours consoler les déçus du dernier  The (international) noise conspiracy ou du split de The Hellacopters.

A écouter : Still Alive, The Dance Is Over, I Start A Fire, ...
14.5 / 20
1 commentaire (14.5/20).
logo amazon

Gotta Love It ( 2006 )

Salut bébé, tu montes prendre un Milk Shake au Drive In?
Un peu de musique? T'aimes quoi? Hard rock façon ACDC, le côté rentre dedans de Motörhead, les énervements (surtout vocaux) façon punk, voire pourquoi pas un petit MC5 de temps en temps? OK attends je dois avoir un groupe qui devrait te plaire. Tiens tu peux l'attraper c'est juste à coté du CD des Hellacopters; ouais avec la pin-up, presque aussi jolie que toi bébé, Firecrackers, tu vas voir c'est leur nouvel album et ça devrait coller pile poil à tes goûts.
C'est des mecs de Elevate Newton's Theory et de Feverish, ils ont l'air de vouloir se faire plaisir avec Firecrackers; et franchement on ne dirait pas que ce groupe vient des Alpes! Ca sent le vent dans les cheveux, la plage et le sexe tout ça tu ne trouves pas?
-Oui vas y vas y mets toi à l'aise, c'est vrai qu'il fait un peu chaud, le chauffage est coincé au max.-
Bon certes ça vaut pas les classiques et on ne peut pas dire qu'ils révolutionnent le rock mais bon y'a quand même de bonnes idées; et après tout dans le rock à l'ancienne on ne cherche plus vraiment l'innovation mais plus se replonger dans ce feeling qui manque tant de nos jours.
Et niveau nostalgie ils nous plongent bien dedans ça tu peux le dire; on a l'impression que le groupe nous fait revisiter les années 70's dans tout ce qu'il y a eut de rock, hard rock et punk rock.
Pour la voix j'ai eu un peu de mal au début, mais on s'y fait tu verras, la prod un peu crade sur celle ci ça rajoute un côté plus authentique je trouve, plus « garage ». Et y'a quand même de sacrés bonnes idées, écoute ce piano sur "Kill Kill Kill" ou ces choeurs sur "Gotta Love It" ça donne envie de swinguer ça! Et écoute "Psycho", si ça c'est pas rock!
Et on est loin de la soupe en The qui nous a vendu du 70's à toute les sauces, là on sent la sueur, l'huile de moteur au moins.
Ah déjà fini, oui qu'une ½ heure, mais on perd pas le rythme comme ça. Sympa hein? Tu veux que je le remette? OK, tout ce que tu veux miss.
Hein moi?
Ohhh ok je vois...
...
...
Hey toi aussi tu portes des culottes à pois? Sympa.


Des morceaux en écoute sur Myspace.

A écouter : Big Empty Times, Break Out, Psycho, Easy Way

She Demon (Maxi) ( 2005 )

On assiste depuis quelques temps à un nouveau sursaut du Rock N'Roll, emmené par une scène anglophone très dynamique, habituée du fameux classement NME britannique. Firecrackers se situe en plein dans cette mouvance, s'inspirant autant des anciens 'horribles' du Rock (du très 'soft' Thin Lizzy au virulent Motörhead), que de la nouvelle scène où prédominent des groupes comme The Hellacopters  ou The Datsuns.

She Demon est le premier effort de ce jeune groupe de garage composé de membres qui ont déjà fait leurs preuves dans Elevate Newton's Theory et Feverish. Firecrackers livre un Pop-Rock teinté d'influences Old School des plus appréciables qui conciliera sans soucis amateurs et détracteurs du NME (eh oui, encore, mais bon, c'est typiquement le genre de musique qu'on y retrouve). La musique des quatre Grenoblois est en effet plutôt accessible, mais dispose néanmoins de quelques subtilités qui font qu'elle se distingue clairement de la masse. Rien que de par les soli déjà, très enlevés et particulièrement techniques ! Mais aussi de par des breaks bien carrés, et des riffs qui lorgnent tantôt du côté du Stoner ("Devil Doll Blues" est digne d'un morceau de Iommi !), tantôt du Hard Rock pur et dur, comme sur "Poison Addict".
Au niveau du chant, rien à redire, Yann chante on ne peut plus juste. Quant à la section rythmique, elle n'est pas non plus en reste, reposant sur un jeu de batterie dynamique et varié, sur lequel vient s'ajouter un son de basse très chaud, rappelant ainsi le son d'antan. Histoire de chipoter  un peu, on regrettera simplement l'absence de breaks basse/batterie si cher à ce genre.

Pour un premier jet, Firecrackers frappe fort. Même si au final leur musique n'a rien d'originale, elle a le mérite d'être bien fait et les six titres She Demon sont tous très bons. Aucun d'eux ne se ressemblent, et on navigue avec plaisir entre différents styles de Rock, d'un Punk à la At The Drive-In à un Rock plus conventionnel dans la lignée de The Hellacopters, en passant par du Stoner proche de Dozer. Le quator bosse sur un album, affaire à suivre !



A

A écouter : En entier, c'est tout bon !