Vendredi 30 novembre 2018

Le Cernunnos Pagan Fest a annoncé ses 5 derniers noms pour son édition 2019 : CemicanFuror Gallico, HiminbjorgBrennkelt et Acus Vacuum
Ils rejoignent FinntrollSkiltronNytt LandGofannonMånegarmLes Compagnons du Gras JambonObscurityHelsóttBucovinaHornBaldrs DraumarŻywiołakAorlhac et Vanaheim
Le festival se tiendra les 23 et 24 février à la Ferme du Buisson (Noisiel - 77).  

Mardi 22 novembre 2016

Finntroll rejoint l'affiche du Durbuy Rock Festival qui se déroulera du 7 au 8 avril 2017 à Durbuy en Belgique.

Samedi 23 juillet 2016

Skálmöld sortira son nouvel opus intitulé Vögguvísur Yggdrasils le 30 septembre chez Napalm Records. Voici la pochette et la tracklist. La version bonus comprendra notamment des reprises de Alestorm, FinntrollThor et plus surprenant, Sigur Ros

Samedi 23 janvier 2016

Le Sylak Open Air (du 5 au 7 août à Saint-Maurice-de-Gourdans (01)) a annoncés les huit premiers groupes de son affiche :
5 Août : Les Ramoneurs De Menhirs
6 Août : Internal Suffering, Unearth, Swallow The SunArtillery
7 Août : ExodusTarja Turunen, Finntroll

Vendredi 14 août 2015

C'est aujourd'hui que commence la première journée du Motocultor avec Pentagram, Sick Of It All, Eluveitie, Aborted, Triptykon, Madball, Finntroll, SolstafirLittle BigAll Out War, Rise Of The Northstar, Birds In RowSticky Boys, Mars Red SkyAncient RitesGutalax, PsykupKillers, NesseriaBelenos et Ad. Sir Cloudesley Shovell. Il reste des places à vendre par ici.

Mercredi 24 juin 2015

Concours : Le Motocultor Festival 2015, c'est dans 50 jours ! Au programme :
- vendredi 14 août : Pentagram, Sick Of It All, Eluveitie, Triptykon, Madball, Kyle Gass Band, Finntroll, Solstafir, Little Big, All Out War, Rise Of The Northstar, Trouble, Birds In Row, Sticky Boys, Mars Red Sky, Ancient Rites, Gutalax, Psykup, Killers, Nesseria, Belenos
- samedi 15 août : Carcass, Death DTA, Sodom, God Seed, Brujeria, Tankard, Ultra Vomit, Bombers, The Ocean, Angelus Apatrida, My Sleeping Karma, Der Weg Einer Freiheit, Kronos, Wehrmacht, Klone, Glorior Belli, Crisix, Bliss Of Flesh, Arcania, Drakwald, Abysse
- dimanche 16 août : Opeth, Trivium, Sepultura, Orange Goblin, Kataklysm, Septicflesh, Krisiun, Cryptopsy, Delain, Psycroptic, Alcest, Ne Obliviscaris, Agalloch, Dopethrone, Cliteater, Ramming Speed, C R O W N, Manzer , Machete, Hexecutor, Verbal Razors, Muezli

Les réservations sont disponibles directement auprès de la billetterie officielle du Motocultor et également chez Digitick, Fnac Spectacles et Ticketmaster. Toutes les infos sur la page FB et le site officiel du Motocultor.

À cette occasion, le Motocultor Festival met en jeu un pass 3 jours. Pour tenter votre chance, rendez vous sur cette page. Bonne chance !

Dimanche 21 juin 2015

Hellfest 2015, Samedi :
Photos (groupes&ambiance) par Florian Denis et Bacteries
Report (par Grumlee, Pentacle, Nonohate, Lelag, Bacteries)

Deuxième journée, toujours sous le soleil, pour cette édition des 10 ans. Ce samedi sera l’occasion de fêter ça avec un feu d’artifice géant à 23H. Et dans la journée il va y avoir, comme d’habitude, du lourd, entre des retours comme L7, Body Count ou Faith No More, du hardcore qui tape avec Terror, Rise Of The Northstar, Merauder, du stoner qui plane avec ASG, Brant Bjork

Arrivé tout juste à la fin de Der Weg Einer Freiheit, il est déjà l’heure de se diriger vers la Valley pour une des pointures du doom Français : Monarch. Le groupe sait prendre le temps d’installer son atmosphère pesante à grands coups de fréquences batterie/guitares, lorgnant vers la noise et le drone par moment, tandis que la chanteuse captera toutes ces ondes via sa table de larsen en y ajoutant ses propres cris avec une bonne dose de réverbe. Les Français clôtureront leur set dévastateur par leur reprise de Cherry Bomb de The Runaways. Lourdeur.

Autre groupe allemand de Black Metal plutôt sophistiqué, Infestus a ce quelque chose de grandiose et de beau à la fois, rendu d’une belle manière sur scène avec un son clair et propre. On est malheureusement pas trop dedans, la faute à un horaire trop tôt et peu propice à s’immerger totalement.

Même chose pour Ghost Brigade qui n’a pas tellement sa place sur une mainstage qui crame sous le cagnard de 14h. Quelques très beaux moments sur Into The Black Light par exemple parce que leurs compos ont ce quelque chose de magnifique, mais moins sur celles du dernier album qui sonnent un peu mollassonnes. Le fait qu’ils jouent sur une scène trop grande pour eux et un par-terre par forcément dans l’esprit ne les aide pas non plus et ne permet pas de reproduire le tour de force de leur passage sous la Valley en 2010.

Un peu de stoner avec un chant clair bien propre avec ASG. Le groupe a un gros son, et le chant est vraiment au rendez vous (un peu la crainte vu la qualité sur disque), mais sans jamais être trop gras, trop lourd ou trop Stoner routier. Le groupe répond donc aux attentes et semble impressionné par le peuple sous la Valley. La bonne petite sucrerie de 16h.

Onslaught démarre en trombe, avec un solo démentiel dès l'intro de la première chanson. Le paysage est planté, ce sera 45 minutes à 200 bpm, à part le temps d'une petite berceuse en milieu de set. 66Fucking6 et Onslaught (Power From Hell) finissent le boulot : efficacité maximum pour un circle-pit XXL.

Statut culte du Black Metal oblige, le détour sur Mutiilation était quelque peu obligatoire et se révélera nettement moins pourri qu'escompté. Le son est même plutôt bon, les passages tordus rendent bien et en dehors du fait qu’ils pourraient avoir plus d’assurance sur scène (concert de reformation à prendre en compte), c’est vraiment pas mal du tout. 

Airbourne débute comme de tradition avec la musique de Terminator enchaînée sur Ready to Rock. Leur hard-rock burné fait mouche immédiatement auprès du public, jusqu'à ce qu'une panne générale vienne briser cet élan. Joel distribue alors des bières et fait le guignol sur le devant de la scène, histoire de passer le temps, puis le groupe reprend son concert, sans sono, sur deux titres ! Le courant revient pour Girls In Black sur laquelle Joel fera son solo jonché sur les épaules d'un roadie, à raz de la crash barrière. Puis ils enchaînent sur une version doomy de Cheap Wine&Cheaper Women, avant de finir sur Runnin' Wild, agrémentés de bouts de Paranoid et Dirty Deeds Done Dirt Cheap. That’s Rock N Roll.

Deuxième concert d’Ahab en France en dix ans, après leur passage au Fall Of Summer l’an dernier. On sera une nouvelle fois sous le charme de leur Funeral Doom aquatique. 3 titres sur 4 sont joués de The Call Of The Wretched Sea, on frissonne autant par la lourdeur que par les mélodies épiques. Pour un peu Cthulhu sortirait de sous la scène et nous agripperait de ses tentacules poisseuses. Absolument génial.

Trop de monde se presse sous la Temple pour voir Finntroll. Devant tant d’agitation on renonce et on reste en extérieur déjà extrêmement rempli pour suivre leur concert qui s’annonce comme de la folie furieuse. Son correct, slam dans tous les sens, pogo en veux tu en voilà… Le Folk Metal qui rameute les foule et qui en plus se permet le luxe de ne pas trop être nian-nian. Par contre il va falloir songer les programmer sur des mainstages la prochaine fois, là ce n'est plus possible en terme d’affluence.

L7 c’était de façon étonnante très bien. Où sont passés les réunions pour le fric?

Myles Kennedy n'est pas seulement le sosie de merde de l'acteur Kevin Bacon, mais aussi un excellent chanteur qui fait rapidement oublier Axl Rose. De nombreuses reprises, mais toujours les mêmes, de Guns N Roses sont au programme : Nightrain, You Could Be Mine, Sweet Child O Mine, Paradise City. Mais les propres compos de Slash ne laissent pas pour autant le public indifférent, notamment l’explosif World On Fire ou l’incontournable Anastasia, malgré de nombreuses fausses notes sur les motifs.

Tandis que la plupart des festivaliers semblent se diriger vers la Warzone pour assister au show très attendu de Body Count en cette fin de journée, Killing Joke se prépare sur la Mainstage 2. Quel plaisir de retrouver les Anglais au Hellfest après un passage lors de l’édition de 2009 ! Jaz Coleman, très expressif et fringant du haut de ses 55 ans, ainsi que ses musiciens semblent visiblement ravis de se produire pour nous aujourd’hui à en juger par les sourires qui ornent leurs visages. Le groupe a alors enchaîné les tubes, entre classiques et raretés, tandis qu’un cracheur de feu se baladait de temps à autres sur la scène pour le plus grand plaisir des photographe. Un échauffement de premier choix avant l’arrivée de Faith No More peu après.

Que dire sur Brant Bjork? Il est le summum du cool, il incarne le rock à merveille. Et va balancer un set mixant impro, titre de ses albums (coup de cœur sur quatre morceaux de Jalamenta), le tout avec une grosse patate. Au final Brant Bjork est très bon, on n'en attendait pas moins.

Body Motherfucking Count! Choix justifié stylistiquement de les voir sur la Warzone, mais vu l’engouement, et la masse de fans venus s’agglutiner, une mainstage n’aurait pas été du luxe, vu que 30 minutes avant que le concert ne débute, la Warzone est déjà pleine à craquer. On verra d’ailleurs le staff de Body Count circuler parmi les festivaliers pour vendre les casquettes du groupe (dernière date de la tournée donc besoin de liquider le merch?).
Une fois le groupe sur scène ça sera festival de punchlines, de “fuck”, de provocations, … mais putain que c’est bon, et Ice-T envoie quand même niveau prestance. Il ira même jusqu’à s’asseoir pour discuter avec une jeune fan de 14 ans au premier rang : “Applaudissez-la, à 14 ans vous aviez certainement moins la classe qu’elle, elle pourrait être à un concert de Justin Fucking Bieber mais elle est là”. La setlist est plutôt oldschool, on aura même droit à un Copkiller (avec un flic qui passera à coté de moi, dans la foule, à ce moment là, il a le sens du tempo et l’amour du risque). Gros concert donc, la nostalgie n’y es pas pour rien, mais le gratteux de Body Count est une putain de bête! Et puis Ice-T, qui change de nom pour l’occasion, en Ice Motherfucking T Bitchaz, qui nous présente son fils (aux backing vocals), le dénommé Little Ice (glaçon), ça n’a pas de prix.

Même chose que chez Finntroll pour Ensiferum en terme d’affluence, sauf que cette fois-ci la sauce ne prend pas. Il faut dire que le son exécrable ne les aide pas, mais même avec ça leurs compos au rabais ne donnent pas envie de s’y intéresser.

On préférera largement l’autoroute du riff d’Orange Goblin qui jouent fort, propre et bien. Quel son. Essayer de ne pas headbanger dessus, c’est mission impossible.

Faith No More éclabousse cette dixième édition de toute sa classe. Tous de blanc vétus, les musiciens débutent par un Motherfucker de bon aloi, et après un début un peu mou du genou, et un Epic assez décevant, les 'ricains enclenchent la seconde et enchaînent leurs grands classiques. Mike Patton, en prédicateur du dimanche, ne tarde pas à sermonner le public “Fuck Hellfest, we’ll put some heaven into Hellfest, and you're gonna like it", Patton se réveille, motive, entraîne et joue avec le public comme lui seul sait faire. Hallucinant comme cet homme a su préserver cette voix unique, hallucinant aussi la bonne humeur et les facéties que génère le groupe. Et puis ce son de basse complètement fou... 
Florilège - Avant d’entamer Midlife Crisis, Patton pointe son pouce vers le haut en disant “Heavy Metal”, puis baisse son pouce en disant “Heavy Merdal”, tout ça n’étant qu’un prétexte pour troller le public de Clisson sur la fin de la chanson et de la finir en version funky/easy listening. Au milieu d’Easy, Mike appelle “Sécurité, sécurité” pour échanger sa chemise contre le tshirt d’un des vigiles.
A noter que même si le groupe semble quelque peu bouder The Real Thing (un seul titre joué), toutes les chansons de Sol Invictus, le dernier album en date, passent vraiment très bien. Mention spéciale à Superhero et Cone of Shame. Un des concerts de la journée qu’il ne fallait pas manquer.

On tente malgré tout Mayhem, malgré nos mauvais retours des précédents concerts… et ça sera la même chose. En dehors de l’intro tribale et d’un titre de Deathcrush, le reste est mauvais, plombé par une batterie et surtout une caisse claire au son sur-abusé, au riffs complètement noyés et une voix hyper mal mixée. On s’éloigne assez vite du lieu du carnage.

A 23H, plus de concert, mais un feu d’artifice monstrueux sur fond de AC/DC, Queen et Slayer. Juste avant une vidéo présentant quelques chiffres (et les artworks des 10 années du fest), voilà ce qu’on a retenu : 1 million de litres de bières vendus, 850 000 spectateurs sur les 10 ans, 400 tonnes de metal et de bois. Bon annif le Hellfest!
Et le feu d’artifice : bah oui on devient gamin pendant 20 minutes, mais faut dire que le fest a mis le paquet, belle scénographie, et explosions dans tous les sens.

Obituary, ou l’incarnation du death old school en personne, mettra tout le monde d’accord avec très peu d’arguments : ça joue vite, fort, bien, ça groove, le son est monstrueux et personne ne peut décemment dire du mal de cette prestation ultra… hum... grasse. Et groovy. Mais surtout grasse.

Triggerfinger était un peu l'un des groupes un peu à part de cette prog' de la Valley, plus pop et plutôt habitué des festivals hors metal le groupe va pourtant prouver que sa place n’est pas déméritée. Gros son, gros light, grosse présence scénique, le rock bien blues et bien énergique des Belges fait mouche. Vraiment un groupe de live, et qui arrive à avoir une classe folle.

Cette deuxième journée se termine tout en douceur (!) par une prestation extrêmement bizarre d’un Marilyn Manson qui a l’air, sinon fatigué, complètement cocké jusqu’à l’os. Tonton fétide réussit à sauver la plupart de ses titres in extremis, la voix est percutante, mais l’envie et la niak dans les chaussettes, et les pauses interminables entre les morceaux viendront vraiment gâcher la setlist, à la base pas bien folichonne, entre tubes évidents et nouveaux titres pas très excitants. Dommage, car les zikos sont présents et le son vraiment excellent. Repose toi bien tonton, et reviens nous en forme la prochaine fois.

Top 3
Grum : Faith No MoreOnslaught, Slash 
nonohate : Faith No More, Ahab, Monarch
Bacteries : Body Count, Brant Bjork, Triggerfinger
LeLag : Body Count, Faith No More, Obituary
Pentacle : Ahab, Obituary, ASG

Samedi 06 juin 2015

Interview : le Motocultor a dévoilé il y a quelques semaines sa programmation complète avec 66 groupes sur 3 scènes :

- Vendredi 14 août : Pentagram / Sick Of It All / Eluveitie / Triptykon / Madball / Kyle Gass Band / Finntroll / Solstafir / Little Big / All Out War / Rise Of The Northstar / Trouble / Birds In Row / Sticky Boys / Mars Red Sky / Ancient Rites / Gutalax / Psykup / Killers / Nesseria / Belenos

- Samedi 15 août : Carcass / Death Dta / Sodom / God Seed / Brujeria / Tankard / Ultra Vomit / Bombers / The Ocean / Angelus Apatrida / My Sleeping Karma / Der Weg Einer Freiheit / Kronos / Wehrmacht / Klone / Glorior Belli / Crisix / Bliss Of Flesh / Arcania / Drakwald / Abysse

- Dimanche 16 août : Opeth / Trivium / Sepultura / Orange Goblin / Kataklysm / Septicflesh / Krisiun / Cryptopsy / Delain / Psycroptic / Alcest / Ne Obliviscaris / Agalloch / Dopethrone / Cliteater / Ramming Speed / Crown / Manzer / Machete / Hexecutor / Verbal Razors / Muezli

Rencontre
avec Yann Le Baraillec (directeur et programmateur) et Yves Tattevin (assistant de production/communication) pour parler plus en détails de cette cuvée 2015.

Mercredi 01 avril 2015

Vous vous souvenez de ces groupes fictifs inventés par Trollhorn (Moonsorrow, Finntroll) pour troller H&M (rappel)? Et bien ils seront apparemment vraiment programmé au Tuska Open Air Festival. WTF!

Dimanche 29 mars 2015

Les chroniques de la semaine :
- Lightning Bolt - Fantasy Empire, Noise (USA) : 16/20
- Liturgy - The Ark Work, Black Metal / Experimental (USA) : 11.5/20
- Dysilencia - Ceux Qui Marchent Debout, Electro Metal (France) : 3/5
- Royal Blood - Royal Blood, Rock Alternatif (Royaume-Uni)
- Drug Church - Swell, Indie Rock / Post Hardcore (USA) : 14.5/20
- Maven - Staring At Eastern Lights, Post Rock (France) : 14.5/20

Live report
 :
- Cult Of Youth à Lyon

Interviews :
- Questions à Slugdge : retour sur ce groupe qui a caracolé en tête des ventes metal de Bandcamp avec une musique dédiée aux limaces.
- Rencontre avec Colussus, groupe que vous avez pu voir au Metal Corner l'an dernier au Hellfest
- On a discuté avec Revok pour la sortie de Bunt Auf Grau

Les news les plus lues de la semaine :
- Le gros troll du guitariste de Finntroll sur H&M et ses T-shirts de groupes metal.
- Ce groupe des Iles Feroé qui réalise un clip pendant l’éclipse.
- Les nominés des Golden Gods Awards (victoire de la musique metal, organsé par Metal Hammer), et y'a un français dans le lot! 
- La musique de Zelda dans une dizaine de styles metal
- Le décès de Scott Clendenin de Death.
Et on ajoutera le #6 pour ce top 5, car pour une fois c'est un groupe pas très connu : Admiron qui dévoile un clip bien sympa et une zic qui semble vous avoir beaucoup intéressé, proche de Gojira et de Tool (oui oui).

Mercredi 25 mars 2015

Vous aviez été nombreux à réagir il y a quelques semaines à notre news sur les t-shirts Metallica, Slayer ou Guns N' Roses chez H&M... Et bien figurez-vous que ces derniers sont inarrêtables puisqu'ils viennent de pousser le vice jusqu'à faire des t-shirts avec de faux noms de groupes (comme Mortus par exemple) tout en essayant de faire croire que ces groupes existent vraiment : communiqué de presse envoyés aux médias spécialisés, faux sites internet et biographie, création de faux morceaux de musique à l'appui !  On vous passe les détails sur l'imagerie nazie ou proche de la scène NSBM octroyée à certains de ces groupes fakes dans leur bio... Toute l'affaire est racontée, preuves à l'appui, par MetalSucks dans cet article. Fou non ?

UPDATE : L'histoire devient de plus en plus tordue, puisque cette initiative a été revendiquée par un obscur collectif d'artistes... H&M ne serait pas en train d'essayer de se dédouaner (maladroitement) avant un éventuel bad buzz ? Affaire à suivre chez MetalSucks, lien ci-dessus.

UPDATE 2 : En fait, ce trollage de malade est l'oeuvre du guitariste de Finntroll en personne (oui oui...) qui avoue tout à MetalInjection... Wow.

Mardi 23 décembre 2014

Quelques dates de la seconde partie de saison au 106 à Rouen, en 2015 on retrouvera entre autres :
Lofofora le Samedi 17 Janvier 
Nu-Mark (Jurassic 5) et Slimkid3 (Pharcyde) le Jeudi 22 Janvier
Amon Amarth le Lundi 2 Février
Nisennenmondai et Absolutely Free le jeudi 19 Février
Finntroll, Hatesphere et Profane Omen le Vendredi 13 Mars
Marcus Miller le Samedi 18 Avril
Eyehategod le Vendredi 24 Avril
Mudhoney le 2 Mai
Cannibal Corpse le 20 Juin
Pour ce qui de la programmation complète et la billetterie c'est par ici.

Dimanche 02 novembre 2014

Live Report : On fêtait les dix ans de Nattfödd avec Finntroll le mois dernier au Cargö de Caen. Les finlandais étaient accompagnés de Hatesphere et de Profane Omen sur scène. On vous raconte cette soirée par ici.

Mardi 28 octobre 2014

Deux nouveaux groupes sont annoncés pour le Motocultor 2015 : Finntroll et Agalloch. Ils rejoignent Six Feet UnderBelenos et Mars Red Sky.

Lundi 06 octobre 2014

En concert ce soir :

- Finntroll, Hatesphere et Profane Omen seront en concert au Divan du Monde (Paris). Les places sont en ventes chez Fnac Spectacles, Digitick, Ticketmaster. Toutes les infos pratiques sont sur l'event FB.

Mardi 23 septembre 2014

Concours : Finntroll, les pionniers du folk/troll-metal, viendront le 6 octobre 2014 célébrer les 10 ans de leur album Nattfödd (et par la même occasion, le jouer en intégralité) sur la scène du Divan du Monde (Paris). Ils seront accompagné par Hatesphere et Profane Omen.

Les places sont en ventes chez Fnac Spectacles, Digitick, Ticketmaster. Toutes les infos pratiques sont sur l'event FB.

Pour l'occasion, Cartel Concerts et À Jeter Prom s'associent pour vous faire gagner 2 x 1 invitations pour assister à cette soirée. Pour tenter votre chance, il vous suffit d'aller sur cette page et de suivre les instructions. Bonne chance !

Jeudi 15 mai 2014

Samu Ruotsalainen (aka Beast Dominator) quitte Finntroll.

Jeudi 08 mai 2014

Plusieurs dates de Finntroll en France cet automne :
- 02/10 : Audincourt (Le Moloco)
- 03/10 : Caen (Le Cargo)
- 06/10 : Paris (Divan Du Monde)

Mardi 06 mai 2014

Finntroll célébrera les dix ans de Nattfödd en le jouant dans son intégralité lors d'une tournée cet automne avec Hatesphere et Profane Omen. Trois dates françaises sont confirmées :
02/10 : Audincourt - Le Molocco
03/10 : Caen - Le Cargo
06/10 : Paris - Le Divan du Monde

Lundi 17 février 2014

Le PPM Fest, qui se déroulera à Mons (Belgique) du 18 au 20 avril 2014, vient d'annoncer son affiche complète. Au programme :
vendredi 18 avril : Pain, In Extremo, Pagan's Mind, Epysode, Furyon, Kells, Monument
samedi 19 avril : My Dying Bride, Amorphis, Rage, Evergrey, Masterplan, Equilibrium, Borealis, Emergency Gate, Serenity, Triosphere, Grenouer, Burning Circle
dimanche 20 avrilSaxon, Therion, Finntroll, Fates Warning, Mayan, Vanden Plas, Dragonland, Persefone, Ravenscry, Sunburst, Fireforce, Amon Sethis
Le flyer est visible dans la suite.

Dimanche 06 octobre 2013

Documentaire du dimanche : cette fois sur le Pagan / Folk Metal avec Pagan Metal : A Documentary (ça commence à partir de 4:30, avant des choses étrange, pleine de boobs). Vous pourrez croiser dans ce documentaire des groupes comme Korpiklaani, Primordial, Finntroll, EnsiferumLeaves Eyes, Turisas ou Tyr. A voir ici.

Mardi 25 juin 2013

On va essayer de vous tenir au courant des différentes galeries photos / reports / vidéos sympas du Hellfest (donc n'hésitez pas à nous envoyez vos liens, via Twitter par exemple).

Au niveau des infos glannées à la conférence de Presse du Hellfest :
- 103 000 billets vendus (dont 41 000 le samedi), + les invités / staff / bénévoles.
- Le festival changera de weekend en 2015 pour ne pas déranger le déroulement du bac dans le lycée voisin (mais on ne sait pas encore quel WE sera choisi).

Vous pouvez déjà faire un tour sur les notres :
Photos : Vendredi, Samedi, Dimanche
Reports : Vendredi, Samedi, Dimanche

- LeMonde a aussi fait une infographie et un reportage (et pour avoir rencontré leur journaliste ce WE : oui, il s'y connait et est passionné, vous pouvez aussi aller voir son Instagram)
- Le site du Hellfest a pas mal des photos, du report...
- Radio Metal et son fil rouge
- La Startup Bringr a analysé ce qui se disait autour du Hellfest sur les réseaux sociaux.
- France 3 a mis 3 vidéos pour ne plus avoir peur du Hellfest.

Dimanche 23 juin 2013

Hellfest 2013 :
- Les photoscelles de vendredi

Notre report :

Seconde journée placée sous le signe du Néo Metal d’un coté (Coal Chamber, POD, Korn, Papa Roach), un revival nouveau au Hellfest mais qui s’avérera payant. Le retour de la tête d’affiche Kiss, et évidemment beaucoup de choses différentes sous les tentes (dont un retour de The Old Dead Tree). Les bouchons nous retarderons quelque peu en ce début de journée qui s’annonce comme quasi sold-out. On voit la différence avec hier, le site est blindé et l’on circule plus difficilement surtout pour passer d’une mainstage à une autre. Au niveau des conditions météorologiques : de le pluie en début de journée et un ciel voilé en seconde partie d’après-midi. On aura craint le pire.

Arrivés sur le fest pour Coal Chamber on commence donc par un bain de jouvence, retour au lycée (ou au collège) si vous avez autour de la trentaine. Et bien que ça faisait un peu peur de voir un retour comme ça (les vidéos de leur premier concert en Australie ne donnaient pas envie) mais au final on se remémore les paroles, ça joue plutôt bien.
C’est donc pas le flop escompté, c’est même l’inverse. Par contre le groupe joue bien les connards avec les roadies (coup de pied, “balançage” des baguettes au bout de deux coups, …).

Les allemands d’Equilibrium sont sous la Temple en ce début d’après midi et récolte une bonne audience qui bouge au gréer des hymnes épiques. L’ambiance y est festive et en dehors d’un ou deux titres un peu trop pouet-pouet, c’était un bon concert.  

Pas comme 3 Doors Down et ses balades Rock chiantes comme la pluie du Hellfest. Le bide du jour, autant sur scène que dans le public. A la limite c’était sympa sur leur dernier titre : Kryptonite.

Juste le temps d’entendre 2 titres de Uncle Acid, pour se rendre compte que ce groupe va devenir énorme, et que leur place en première partie de la tournée de Black Sabbath est justifiée. Et c’est déjà terminé, fallait arriver plus tôt mon petit gars!

Grosses émotions aujourd’hui sur la Altar avec The Old Dead Tree fêtant les 10 ans de The Nameless Disease. Un premier concert au Hellfest d’une mini tournée “Nameless Disease” après 5 ans de silence. Avec un line up réuni pour l’occasion, le groupe jouera l’album en entier devant une foule (très nombreuse) venue se presser devant la scène pour une heure de show très intense. De très belles émotions puisque le groupe était visiblement extrêmement content de rejouer ensemble, ça se voit, ça s’entend, et ça fait rudement plaisir ! Un des temps forts de la journée.

Ca bouge bien plus de l’autre côté avec Parkway Drive qui était visiblement attendu. Un concert à la hauteur des attendes donc : des breakdowns à retourner le site de Clisson, des circles pits énervés, un groupe content d’être là et une bonne énergie positive.

Witchcraft sous la valley, malgré pas mal de rumeur sur des annulations les suédois seront vraiment là. Et quel bonheur d’enfin les voir! Le chanteur a un look assez étrange d’ailleurs, perturbant (on s’attend à un hippie, mais non, on a un gros nerdz), mais quelle voix! Magnifique.

Le bon vieux Phil et son crew de sudistes poilus viendra secouer une main stage à moitié endormie, pendant plus d’une heure, avec un set pas forcément très original mais sacrément bien rodé. Anselmo joue avec le public, les photographes, et son micro. Résultat : des riffs de cinglés, un peu de sang sur le front à force de se mettre le
micro en travers de la tronche et un public conquis au final ! Down ! Down ! Down !

Rotting Christ : un concert attendu, leur dernière sortie étant dans mon top perso des derniers mois. Et le concert n’est pas fait que pour me satisfaire, du coup les anciens albums y passent aussi. Malheureusement je les trouve moins originaux, du coup j’aurais aimé entendre plus de titre du nouveau.

A Day To Remember aura dans un genre pas si éloigné, plus de mal à s’attirer les faveurs du public. Trop de chant mélo, des plans convenus et des morceaux qui ont du mal à accrocher le public.

Amorphis sera une semi déception. Des tubes il y en avait, des vieux titres aussi, Tomi Joutsen est toujours un sacré frontman, impeccable dans ses growls, comme dans le chant clair. Mais la setlist est un peu bancale et surtout, la basse est dix fois trop présente et bouffe tous les autres instruments.

Dans le genre gros show fun et qu’on attendait pas vraiment : Papa Roach. Un grosse machine, mais parfaitement huilée, plein de bons titres, et Jacoby Shaddix au taquet et qui sait motiver les foules. Alors oui, il y a une grosse part de nostalgie dans l’appréciation de ce concert, mais entendre la doublette Dead Cell et Last Resort t’étais obligé d’avoir la voir la petite larme à l’oeil.

Il faudra attendre le milieu de l’après midi pour voir débarquer les américains de Red Fang, leur gros son bien gras et leur bonne humeur. Simplicité, authenticité, la valley tremble et ses occupants auront du mal à s’en remettre. On appelle ça une grosse claque dans la tronche, au Hellfest on aime bien ça !

Un début de soirée où il faut faire un choix très difficile : les poilus de ZiZi Top, les matheux de Converge ou les doomeux de My Dying Bride. Ces derniers seront le choix d’un grand nombre de festivaliers réunis pour l’occasion sous la tente “Altar” pour une heure de show complètement hallucinant : moitié doom, moitié death, les anglais nous prouvent encore une fois qu’ils sont parmi les meilleurs du genre et nous livrent un spectacle très théâtral, hypnotisant à souhait, carrément flippant par moments. Un très bon moment.

Comme on s’y attendait, Converge était violent, expéditif et punitif. Jacob Bannon constamment sur la brêche, à la limite de la folie par moment, mais se reprend toujours pour expédier des aboiements viscéraux. Tout le groupe joue comme si c’était leur dernier concert, la Warzone est prêt à déborder et pourtant, sur une demi heure / 40 minutes, c’est parfait pour se vriller les tympans, mais sur une heure c’est presque trop.

Finntroll sera victime de son succès. Une Temple pleine à craquer, du monde partout, une ambiance de folie et à raison, difficile de résister à leur morceaux festif, mais toujours emprunts d’une certaine noirceur et agressivité Black. Moment fort et sans surprise : Trollhammaren et son tube imparable pour faire danser des milliers de festivaliers.  

Sur la mainstage Kiss, on s'attend à un énorme show comme il y a deux ans; mais au final c'est un peu le pétard mouillé, le set semble mollasson, le show n'est pas aussi spectaculaire. Déception.

S’il y avait un seul groupe de doom / heavy à ne pas rater cette année, c’était bien Candlemass. Un live massif, qui a littéralement survolté la foule : un son incroyablement bien rendu, des riffs en plomb et une atmosphère électrique sous la tente. Candlemass le meilleur groupe de doom ? En tous cas lorsque vient Time is Black, c’est à peu près 5000 personnes qui en sont convaincus.

Second passage en France pour Cult Of Luna en ce début d’année et disons le tout de suite : une prestation magistrale, un large cran au dessus de celle livrée à Vannes en début d’année. Des superlatifs en vrac : c’était beau, hypnotique, tellurique et complètement captivant sur une heure et demi de set. En un mot comme en cent : un des meilleurs concerts du Hellfest..

S’il y a un groupe qui a mis tout le monde d’accord, c’était bien Korn. Un show comme eux seuls savent le faire, assez sobre visuellement (comparé à Kiss) mais musicalement impeccable. ça joue fort et bien et tous les tubes y sont passés pour le plus grand bonheur du public du Hellfest, qui retombe en adolescence pendant plus d’une heure et demie. Un set qui démarre sur les chapeaux de roue avec un Blind qui met tout le monde d’accord, suivi d’un twist tonitruant. Les californiens sont en forme, leur prestation est juste monstrueuse. Et la cerise sur le gâteau, ils semblent vraiment contents d’avoir joué ce soir, ça se lit sur leurs visages et le public apprécie, si l’objectif
était de faire oublier les deux annulations catastrophiques des éditions précédentes (2006&2007) alors on peut dire que le contrat est rempli, et qu’on restera sur une excellente impression. Magique.


TOP 3 :

Bacstéries : Korn, Cult Of Luna, Witchcraft
Pentacle : Cult Of Luna, Papa Roach, Converge
Fïnk : Converge, Parkway Drive, Red Fang
Lelag : Cult of Luna, The Old Dead Tree, Korn
Mathieu : Korn, Parkway Drive, Gallows

Lundi 10 juin 2013

Quelques dates françaises pour la tournée européenne de FinntrollTyr et Skalmöld :- le 06/10 à Lille (Splendid)
- le 08/10 à Strasbourg (La Laiterie)
- le 09/10 à Lyon (Kao)
- le 11/10 à Istres (L'Usine)
- le 14/10 à Toulouse (Le Bikini)

Dimanche 12 mai 2013

Rappel concert : Marre de s'emmerder le dimanche soir ? Pour ce soir, vous n'aurez aucune excuse ! Rendez-vous à 19h00 à la Machine du Moulin-Rouge pour assister au concert de Finntroll, Keep Of Kalessin et Killfloor Mechanic.
Et si vous n'avez pas déjà vos places, elles seront encore en vente aujourd'hui jusque vers 17h dans les réseaux habituels (Fnac.com, Digitick).

Vendredi 03 mai 2013

Concours : Finntroll, Keep Of Kalessin et Killfloor Mechanic (Melodic Deathcore - Allemagne) seront en concert à la Machine du Moulin-Rouge (Paris) le 12 mai prochain.
Garance Production et A Jeter Prom' vous permettent de remporter 2 lots de 2 places pour assister à cette soirée concert. Pour participer, c'est par ici.
Les places pour cette soirée sont en vente dans le réseau habituel (Fnac.com, Digitick).et les infos pratiques se trouvent sur l'event FB.

Vendredi 05 avril 2013

Keep of Kalessin et Finntroll seront le 12 mai à La Machine Du Moulin Rouge (Paris).

Mercredi 03 avril 2013

Finntroll a dévoilé le clip de Häxbrygd (et le clip est pas mal barré), il est extrait de Blodsvept, leur tout nouvel album.

Samedi 23 mars 2013

La sortie de Blodsvept (le prochain Finntroll) s'approche, et l'album se dévoile via un titre : Mordminnen. Dans les bacs le 25 mars.

Mercredi 13 mars 2013

Un trailer pour Blodsvept prochain album de Finntroll est disponible ici, sortie le 25 mars chez Century Media.

Vendredi 15 février 2013

"Blodsvept", nouveau morceau de Finntroll, s'écoute sur Decibel Magazine. L'album, également baptisé Blodsvept, verra le jour le 02 avril.

Vendredi 01 février 2013

Voilà les nouveaux noms officiellement annoncés par le Hellfest (y'en a donc plus que ceux annoncés par erreur par 20 minutes) :
7 Weeks - A Day To Remember - Agnostic Front - Asking AlexandriaAttentat Rock - Audrey Horne - BaneBerri Txarrak - Black Breath - Black Cobra - Black PyramidBury Your Dead - Buzzcocks - The Casualties - Cockney Rejects - Cult Of LunaDanzig - Deez Nuts - Dr Living Dead - Eryn Non Dae - Finntroll - Gallows - Ghost - GraveyardHeathen - Hellyeah - HypocrisyJustin(e) - Kissin Dynamite - Koldbrann - Krokus - Le Bal Des Enrages - Manilla Road - Misanthrope Misery Index - Monstrosity - MoonspellPallbearer - Pig DestroyerProcession - Retox - Riverside - Seth - Six Feet Under - SleepStille Volk - Surtr - SwansSymphony X - T.A.N.K. - The Arrs - The Decline - The Great Old Ones - The Old Dead TreeThe Secret - Toydolls - Vera Cruz - VoivodWalking Papers - Waltari - Whitesnake
Ces nouveaux groupes s'ajoutent à l'affiche déjà connue (et dont manque encore 10 noms) :
3 Doors Down - AbsuAccept - Amorphis - Anti Flag - Arch Enemy - Asphyx - At The GatesAtari Teenage Riot - Aura Noir - Avantasia - Bad ReligionBlack Spiders - Between The Buried And Me - Bullet For My Valentine - CandlemassCaptain Cleanoff - Carpathian Forest - Ceremonial Oath - Clutch - Coal Chamber - Converge - Cradle Of Filth - Cryptopsy - Danko Jones - Dark FuneralDead Congregation - DownEagle Twin - Equilibrium - Evoken - God Seed -  Haemorrhage - Hardcore Superstar - Heaven's Basement - Helloween - Hooded Menace - Ihsahn - ImmortalInquisition - Kampfar - Karma To Burn - Kiss - KornKorpiklaani - KreatorKrisiun - Leprous - Marduk - Mass HysteriaMustasch - My Dying Bride - My Sleeping Karma - Nachtmystium - Negative Approach - Neurosis - Parkway Drive - Papa Roach - Primordial - Punish YourselfRotting Christ - Red FangSaxon - Senser - Skindred - Sick Of It AllSinister - Spiritual Beggars - SSS - Stone Sour - Terror - Testament - The Acacia Strain - The Ghost Inside - The Sword - Truckfighters - Twisted SisterTyr - Uncle Acid And The Dead Beats - Volbeat - Wintersun - WitchcraftZZ Top 
Places disponibles sur Digitick.
Et pour rappel : ça aura lieu du 21 au 23 juin à Clisson (44). Leur site vient de faire peau neuve d'ailleurs.

Et si jamais ça vous tente : on a la page de 81 groupes, il en manque 63. Si jamais ça vous tente d'en faire, les infos sont ici.

Mardi 29 janvier 2013

Finntroll sortira son nouvel album, Blodsvept, le 25 mars 2013 via Century Media Records. La pochette et la tracklist sont à voir sur leur page.

Vendredi 25 janvier 2013

L'artwork du nouveau Finntroll ressemblera à ça. L'album qui n'a toujours pas de nom sortira en mars chez Century Media Records.

Jeudi 13 décembre 2012

La production du prochaine album de Finntroll est maintenant terminée.

Dimanche 09 décembre 2012

Finntroll est entré au Sonic Pump Studios pour enregistrer le successeur de Nifelvind. Sortie attendue en mars 2013 via Century Media Records.

Mercredi 14 novembre 2012

Finntroll entre en studio dans les jours à venir pour enregistrer leur septième album. Sortie courant 2013.

Mercredi 17 octobre 2012

Chronique : EightNäyt Kauas : "La Finlande est plus connue pour ses groupes de Metal Extreme que de Screamo. Finntroll, Ensiferum, Reverend Bizarre, … évoqueront plus de sensations que ce discret Eight. Ces Näyt Kauas (Echantillons Lointains dans la langue de Molière) sont donc encore plus précieux, afin de voir ce dont les nordiques sont capables en matière de fragilité et d'émotions. [...]"

Mercredi 04 juillet 2012

Finntroll entrera en studio en novembre.

Mercredi 16 mai 2012

Guerilla Poubelle rejoint l'affiche du Festival Léz'Arts Scéniques (Sélestat, Alsace). Ils rejoignent Ministry, Testament, Suicidal Tendencies, New Model Army, Finntroll, Lofofora, Municipal Waste, Black Bomb A, Fall of Death, Rancid, The Toy Dolls, Everlast, Birdy Nam Nam, La Ruda, ...

Mercredi 11 janvier 2012

Monument, le deuxième album de Xicon (Death/Indus) est disponible sur iTunes ou en CD en contactant le groupe. Trois nouveaux titres sont en écoute sur myspace. L'enregistrement a été effectué par Pat Aeby (ex-Krokus). Le mastering a été réalisé au Finnvox Studio par Mika Jussila (Nightwish, Finntroll, etc.).

Vendredi 09 septembre 2011

Une version spéciale de Nifelvind de Finntroll sortira à la fin du mois, le 26 plus précisément. Au programme, artworks et reprises : Insects (Oingo Boingo), Can You Forgive Her ? (Pet Shop Boys) et The God That Failed (Metallica)

Jeudi 11 août 2011

Dans le numéro de septembre de Metal Hammer (version allemande) le magasine rendra hommage au black album de Metallica (qui va fêter ses 20 ans), la tracklist sera la suivante :
01 – Lemmy Kilmister (Motorhead) – Enter Sandman (feat. Zebrahead)
02 – The New Black – Sad But True
03 – DevilDriver – Holier Than Thou
04 – Dark Age – The Unforgiven
05 – Callejon – Wherever I May Roam
06 – I.C.S. Vortex – Don’t Tread On Me
07 – Neaera – Through The Never
08 – Doro – Nothing Else Matters
09 – Motorjesus – Of Wolf And Man
10 – Finntroll – The God That Failed
11 – Borknagar – My Friend Of Misery
12 – Sodom – The Struggle Within

Mardi 07 juin 2011

Wintersun remonte sur scène cet été pour quelques dates et pour leur tournée sur l'Heidenfest Tour accompagnés de Finntroll, Turisas, Alestorm et Arkona. Ces dates évitent bien sûr soigneusement la France, mais pour ceux qui souhaitent faire le déplacement à l'étranger, le détails des dates se lit sur leur site. Dans le communiqué du groupe l'on apprend également que Wintersun recontre encore et toujours des problèmes d'enregistrement...

Mercredi 24 novembre 2010

Finntroll, Samael, Rotting Christ, Metsatöll et Nothnegall + Exorcizer, Darknight, Cipher, Syrinx et Unsafe seront réunis les 17 & 18 décembre à Limoges (CC J. Lennon) pour le 18ème Festival de Noël (préventes).
La première soirée se copiera / collera pour jouer à Bordeaux le 16 décembre à la Rock School Barbey (préventes), à Lyon le 13 décembre (préventes).

Mercredi 03 novembre 2010

Rotting Christ, Finntroll et Samael seront également en tournée en Europe pendant cette même prédiode. Les dates :
26.11.10 Biebop - Vosselaar (Belgique)
13.12.10 Ninkasi Kao - Lyon
16.12.10 Phare - Toulouse
17.12.10 John Lennon - Limoges

Mardi 26 octobre 2010

Trust The Serpent sera le nom du premier EP de The Iniquity Descent, le nouveau projet du chanteur de Finntroll. Sortie dès que possible étant donné que l'album est en cours de mastering.

Dimanche 24 octobre 2010

The Iniquity Descent (avec le chanteur de Finntroll) est en studio pour enregistrer 4 nouveaux morceaux.

Samedi 25 septembre 2010

Si vous voulez participer au 70000 Tons Of Metal (Croisière avec pleiiiiin de groupes), vous pourrez admirer Amon Amarth, Exodus, Ensiferum, Fear Factory, Finntroll, Marduk, Gamma Ray, Moonspell, Saxon, Sodom, Unleashed, ... Plus d'infos par ici.

Lundi 16 août 2010

Crimfall (Folk Metal) a terminé son second album qui devrait paraitre d'ici la fin de l'année. On y retrouvera de nombreux invités tels que Tapio Wilska (Survivors Zero), Ville Sorvali (Moonsorrow), Mathias "Vreth" Lillmåns et Trollhorn (Finntroll) ainsi que Mathias Nygård et Olli Vänskä (Turisas).