logo Fightstar

Biographie

Fightstar

Charlie Simpson: Chant/Guitare
Alex Westway: Chant/Guitare
Dan Haigh: Basse
Omar Abidi: Batterie

Londres 2003. Busted existe depuis déjà un an, et fait pas mal de ravages auprès de ces demoiselles. Cette même année, Charlie Simpson démarre un side-project qu'il souhaite un peu plus musclé: Fightstar. Le quatuor enregistre un premier EP 6 titres, They Liked You Better When You Were Dead, édité le 28 février 2005, et qui les enverra sur les routes accompagner Taking Back Sunday et Armor For Sleep. Auparavant, fin janvier, Simpson décide de quitter définitivement ses deux comparses de Busted.

Retour sur Fightstar qui sera listé dans les '100 groupes à connaître en 2006' par Alternative Press, et nommé dans la catégorie 'Best British Newcomer' aux Kerrang Awards en 2005, sans doute grâce à "Paint Your Target"et son clip réalisé par Dan, et classé dans le top 10 UK. Mars 2006 le combo remet le couvert avec un nouvel opus, Grand Unification, produit par Colin Richardson (Funeral for a Friend, Machine Head, Slipknot) et paru le 13 mars; les Londoniens filent aussitôt promouvoir ce "first full length" dans le Royaume, avec les Suédois de LastDaysOfApril.

Au même moment, à des kilomètres, ou plutôt des miles de là, Deep ELM (Hundred Hands, Small Arms Dealer,...) flaire une nouvelle fois le bon coup, et intègre "Palahniuk's Laughter" à la tracklist de la compilation The New Crazy. Finalement le label rééditera They Liked You Better When You Were Dead, en lui ajoutant 3 titres supplémentaires, le 11 avril 2006.

Chronique

They Liked You Better When You Were Dead ( 2005 )

A première vue, Fightstar semble très inspiré, comme pas mal de monde d’ailleurs, par l’auteur américain Chuck Palahniuk et son œuvre majeure : Fight Club. La seconde piste de cet ‘EP longue-durée’ s’intitule "Palahniuk’s Daughter" ; quant à l’artwork, celui-ci est parsemé de croquis, dont un crayonné d’Edward Norton. Ou plutôt de Tyler Durden, personnage central de l’histoire, anxieux, impétueux, réservé, déterminé, en un mot : schizophrène. Une dualité que l’on retrouve au cœur même de ce They Liked You Better When You Were Dead.

Ces deux voix tout d’abord, avec un grain plutôt chaud/rocailleux pour Charlie Simpson (Busted), alors que celui d’Alex Westway se veut plus doux, plus velouté. Pas étonnant que le quatuor ait tourné avec Taking Back Sunday ; mais là où la plupart des formations se contentent d’alterner chant clair/chant hurlé sans raison apparente, Fightstar agence des lignes vocales en adéquation, tant avec les mélodies, qu’avec les propos de ses interprètes. Une harmonie imagée par des titres comme "Cross Out the Stars", "Until Then", ou les deux premières pistes d’ouverture avec ces vocalises éthérées de Westway en arrière-plan. Une alchimie qui paraît au final aussi juste que sincère, même si en rien novatrice

Il en va de même pour ces neuf mélodies ficelant emo, hardcore, rock, punk et pop, souvent à l’intérieur même des morceaux. Un son qui rappelle par moment The Used ("Paint Your Target", "Lost Like Tears in Rain"), mais que l’on rapprochera davantage de Hell is for Heroes ("Palahniuk’s Laughter", "Speak Up", "Hazy Eyes"). A l’instar du dernier opus de leurs compatriotes, Fightstar prend le temps de façonner certaines ambiances, de part certaines sonorités post-rock ("Amethyst,"Until Then"). Atmosphères, mélodies, qui doivent une nouvelle fois énormément aux arpèges, riffs des deux chanteurs. Ces guitares claires et scintillantes aèrent les mélodies, un peu à la manière de Sparta.

Une réédition qui se veut la bienvenue, et qui montre le potentiel Outre-Manche ; de plus, les 3 titres additionnels ne font aucunement pâle figure face aux 6 déjà présents. Enfin, pour information, "Lost Like Tears In Rain", "Hazy Eyes" et "Mono" sont disponibles sur Grand Unification, qui ne devrait à priori pas être distribué par Deep ELM.

Télécharger: "Paint Your Target" (vidéo).
Titres en écoute sur MyWire.

A écouter : Palahniuk's Laughter; Paint Your Target; Amethyst; Mono