Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

logo Fast For Decay

Biographie

Fast For Decay

Pat : guitare + voix
Vinc' : guitare + choeurs
Thibault : basse + choeurs
Sam : batterie + voix

Quatuor de Tours, Tremens (qui commence son périple en 1999), entame le 3ème millénaire sous le nom de Fast For Decay suite au départ de l'un de ses membres. Après 2 démos bricolées, FFD passe la vitesse supérieure en 2003 en se produisant plus fréquemment. Eté 2005, l'enregistrement du EP Talkin' About My Generation s'achève au Loko Studio et le groupe sort le disque dans la foulée. Thibault prend alors le poste de Bob à la basse et le groupe profite de sa première vraie réalisation pour relancer de plus belle sa jeune carrière.

Chronique

Talkin' About My Generation ( 2005 )

La vague californienne du punk rock des 90s n'en finira apparemment jamais de faire des émules. Certains pensaient surement le filon épuisé depuis un bon bout de temps, pas Fast For Decay... Ces derniers remettent le couvert, en relevant légèrement le plat de la sauce frenchy un peu plus mélo et popisante (qui semble être un passage difficilement évitable dans le paysage punk rock français depuis le succès des Uncommonmenfrommars).

A défaut d'originalité ou de créativité, le quatuor fournit une bonne dose d'énergie et de rapidité. Et puisqu'on parle de ces caractéristiques, impossible de ne pas évoquer l'influence de Pennywise sur les tourangeaux (plus qu'évidente sur des titres comme "Irresponsible" ou "Self Control"). Mis à part quelques solos et envolées mélodiques, ça reste donc très classique, sobre et conventionnel au niveau des riffs mais aussi de la structure des morceaux et du rythme (dans une moindre mesure cependant).

Si la sauce prend à peu près sur le premier titre, ça devient plus rébarbatif (et de ce fait moins intéressant) par la suite. Surtout que les limitations au niveau du chant deviennent de plus en plus criantes (l'apogée étant peut être la ballade en fin de galette): le registre vocal est très commun et son évolution est quasi inexistante. Des problèmes de justesse ponctuent également l'ensemble de façon assez fréquente; c'est en fait presque systématique quand l'un ou l'autre des chanteurs essaie de sortir de son carcan habituel. L'esthétisme n'est donc pas vraiment au rendez vous de ce côté là...

Fast For Decay sort la tête de l'eau grâce à quelques mélodies sympas (quoique que ces dernières tendent parfois à être exhibées de façon un peu trop redondante, cf le refrain de "Self Control"), et grâce à son enthousiasme. La prod' du Loko Studio est aussi un avantage même si sur ce coup là, c'est moins léché qu'à l'accoutumé, Mr André nous ayant tout de même habitué à des choses plus propres et fignolées.
Bref, ces quelques point positifs contenteront peut être les inconditionnels du genre, mais les plus exigeants attendront à n'en pas douter plus de maturité à la suite de cet EP sans réelles surprises.

T

A écouter : "What You Became"
Fast For Decay

Style : Punk Rock Mélodique
Tags :
Origine : France
Site Officiel : fastfordecay.com
Amateurs : 1 amateur Facebook :