Jeudi 20 juin 2019

Mike Patton (Faith No More, Fantomas, ...) revient pour un article de CNBC sur le succès de son label Ipecac : celui ci réalise du profit chaque année depuis 1999 et a 4 employés. Le tout avec un business model loin de beaucoup d'autres (liberté créative totale, le groupe peut partir avec son disque à n'importe quel moment) et des tactiques qui fonctionne (vente lors des concerts des groupes, ...). A lire (en anglais) ici.

Vendredi 30 novembre 2018

Les membres de Faith No More ont bossé ensemble récemment, un nouvel album semble être en préparation. 

Jeudi 30 août 2018

Small Victories: The True Story Of Faith No More, un livre sur Faith No More va sortir le 12 septembre, il a été écrit par Adrian Harte (fondateur du site de fan newfaithnomore.com), le livre est validé par le groupe lui même.

Mercredi 29 août 2018

Small Victories, un bouquin (en anglais) sur Faith No More revenant sur la carrière du groupe sortira chez Jawbone Press le 12 septembre. Plus d'infos

Samedi 10 février 2018

Un documentaire sortira prochainement (aux USA) sur la vie de Chusck Mosley, regretté chanteur de Faith no More. Il s'intitule "Thanks. And sorry : The Cuck Mosley Movie"

Mardi 16 janvier 2018

Tronos. C'est le groupe projet de Shane Embury (bassiste de Napalm Death) avec Billy Gould (Faith No More) sur certains morceaux, Troy Sanders (Mastodon) et le guitariste de Voivod.Depuis cinq ans que ce projet est dans les tuyaux, Shane Embury revient dessus dans une vidéo ici.

Samedi 11 novembre 2017

R.I.P Chuck Mosley, tout premier vocaliste de Faith No More, décédé à l'âge de 57 ans. Souvenir...

Vendredi 10 novembre 2017

The Dillinger Escape Plan sera rejoint sur scène par Mike Patton le 27 décembre pour l'un de ses derniers concerts. Le groupe interprétera notamment l'intégralité de l'EP Irony Is A Dead Scene avec le chanteur de Faith No More.

Mardi 12 septembre 2017

Mike Patton a déclaré que Faith No More était en repos prolongé et qu'il doutait que le groupe refasse des choses dans un futur proche.

Mardi 20 juin 2017

Dead Cross, le projet réunissant Mike Patton (Faith no More, Fantomas...), Dave Lombardo (Suicidal Tendencies, ex-Slayer...) ainsi que Mike Crain et Justin Pearson (The Locust, Retox), a dévoilé le morceau Seizure And Desist, extrait de l'album Dead Cross à paraître le 4 août chez Ipecac Recordings.

Samedi 06 mai 2017

Un petit groupe du nom de Dead Cross vient de sortir son tout premier morceau nommé Grave Slave (que voici). C'est sympa, c'est quoi le line-up ? Mike Crain et Justin Pearson aux cordes (The Locust et Retox), un dénommé Mike Patton (Faith no More, Fantomas et cie) au chant et un batteur inconnu du nom de Dave Lombardo (Suicidal Tendencies, Slayer ...) Autant dire que ça va passer inaperçu !

Lundi 01 mai 2017

Dead Cross le supergroupe avec Mike Patton (Faith No More), et l'ex Slayer Dave Lombardo, devrait sortir leur premier album en aout. Niveau sortie, on est gâté. 

Jeudi 16 mars 2017

Dead Cross, le supergroupe avec Mike Patton (Faith No More, ...), Dave Lombardo (ex Slayer, Suicidal Tendencies, ...) et des membres de The Locust et Retox, vient de finaliser le mastering de son premier album. Sortie d'ici la fin de l'année à prévoir.

Jeudi 23 février 2017

A voir dans la suite, "Chop Suey" de System Of A Down repris avec 20 styles différents : Michael JacksonThe Beach BoysMeat LoafBee GeesWu-Tang ClanSpice GirlsGeorge Michael, chant Mongol, Faith No More, Ghost, ...
C'est une nouvelle fois signé de l’impressionnant Ten Seconds Songs

Jeudi 12 janvier 2017

C'est pas pour vous foutre un coup de vieux mais :
Appetite For Destruction de Guns N'Roses
Scream Bloody Gore de Death
Schizophrenia de Sepultura 
Scum de Napalm Death
Among The Living de Anthrax
The Legacy de Testament
Pleasure Of The Flesh de Exodus
Introduce Yourself de Faith No More
Keeper Of The Seven Keys de Helloween
Girls Girls Girls de Mötley Crüe
Join The army de Suicidal Tendencies
Into The Pandemonium de Celtic Frost
Nightfall de Candlemass
Day Of Reckoning de Pentagram
Born To Late de Saint Vitus
A Momentary Lapse Of Reason de Pink Floyd
Blood Fire Death de Bathory
Deathcrush de Mayhem
Kiss Me Kiss Me Kiss Me de The Cure
Music for the Masses de Depeche Mode
Rock 'n' Roll de Motörhead
Surfing With The Alien de Joe Satriani
The Joshua Tree de U2 
The Ultra-Violence de Death Angel
Within The Realm Of A Dying sun de Dead Can Dance
auront 30 ans cette année!

Mardi 13 décembre 2016

Mike Patton (Faith No More, Tomahawk, Fantomas, Mr. Bungle) rejoint Dead Cross, le nouveau projet de Dave Lombardo (ex-Slayer, Suicidal Tendencies), Justin Pearson (The Locust, Retox) et Michael Crain.
Le groupe travaille actuellement sur le premier album qui sortira en 2017 via Ipecac Recordings.

Vendredi 30 septembre 2016

Le clip de Cone of Shame, de Faith No More, se visionne dans la suite.

Mardi 20 septembre 2016

Faith No More a dévoilé un preview du clip de Cone Of Shame, extrait du dernier album en date Sol Invictus.

Samedi 17 septembre 2016

Alors qu'Asking Alexandria va participer à l'album de reprises Decades of Destruction pour les 30 ans du magazine Metal Hammer (avec au menu Slipknot, Korn, Slayer, Metallica, ManowarAccept, Faith no More, ... repris par Korn, Sabaton, KatatoniaWilson, ... / tracklist ici), le combo a mis en écoute sa version de "Duality" de Slipknot. (Attention, petit bug dans la vidéo, il faut passer en 720p sinon le son se coupe à 3 secondes).

Dimanche 11 septembre 2016

Korn a repris "We Care A Lot" de Faith No More (pour une compilation de Metal Hammer). Le titre a été enregistré il y a 10 ans pour un album de reprises, mais cela ne s'est pas concrétisé.
Un court extrait est disponible ici, on retrouvera sur cette compilation d'autres noms qui feront également des reprises comme Asking Alexandria (pour un titre de Slipknot), Devin Townsend (pour du Accept), Katatonia qui reprend du Judas PriestMammoth Weed Wizard Bastard qui reprend du Napalm Death, ...

Vendredi 26 août 2016

Faith No More a mis en ligne la vidéo d'un concert donné à San Francisco en 1986. A voir dans la suite.

Dimanche 21 août 2016

Au cas ou vous seriez passés à côté, Faith No More a fait deux concerts avec son frontman originel, Chuck Mosley, à Los Angeles les 18 et 20 août derniers.

Jeudi 28 juillet 2016

Faith No More a partagé une vidéo live de "The Jungle", enregistré en 1986 à San Francisco. Le live d'où est extrait cette vidéo apparaîtra sur une réedition de l'album We Care A Lot prévu pour le 19 août.

Mardi 26 juillet 2016

Faith No More ressortira prochainement ses albums King For A Day… Fool For A Lifetime et Album Of The Year en éditions spéciales. Morceaux bonus, titres live et B-sides sont au programme. Sortie prévu le 9 septembre.

Mardi 14 juin 2016

Jon Hudson, le guitariste de Faith No More, a indiqué ici qu'il bossait sur de nouvelles idées. Impossible de savoir si elles concernent bien Faith No More ou un autre projet. On vous tiendra forcément au courant quoi qu'il en advienne. 

Samedi 04 juin 2016

L'album de Faith No More, We Care A Lot, sorti en 1985, va avoir droit à une réédition deluxe le 19 aout prochain. Au programme : remasterisation, 9 titres bonus (tracklist), et d'autres petites choses.

Lundi 28 mars 2016

Faith No More a partagé sur Facebook un clip de Superhero, façon South Park WTF, monté par un fan. Attention, il y a un monstre pénis volant.

Dimanche 21 février 2016

Il y a 20 ans (le 20 février 1996 pour être exact) sortait Roots de Sepultura. Vos notes lui donne 17.13/20, ce fut le dernier album avec Max Cavelera et l'album fut disque d'or en France. On retrouve sur l'album plusieurs invités : DJ Lethal (Limp Bizkit), Mike Patton (Faith No More), David Silveria (Korn) et Jonathan Davis (Korn)
Dans la suite les clips de Roots Bloody Roots, Ratamahatta et Attitude.

Jeudi 11 février 2016

Nevermen (super groupe avec Mike Patton de Faith No More, Tunde Adebimpe de TV On The Radio et Doseone) a mis en ligne le clip de Mr Mistake.

Mardi 02 février 2016

Mike Patton (Faith No More...) et John Erik Kaada s’associent sur un nouvel album intitulé Bacteria Cult. Sortie prévue le 1er avril chez Ipecac Recordings. Pochette et tracklist par ici.

Mark Kozelek (Sun Kil Moon) sortira un album de reprise le 27 mai sur lequel figurera entre autres Mike Patton (Faith No More) dont on peut déjà écouté sa participation sur la reprise de Win de David Bowie.

Vendredi 15 janvier 2016

Nevermen, le projet regroupant Mike Patton (Faith No More, Fantomas, Mr Bungle etc...), Tunde Adebimpe (TV on the Radio) et le rappeur Doseone (cLOUDDEAD, co-fondateur du label anticon.) sortira son album éponyme le 29 janvier. Y figurera notamment un remix de Boards of Canada, Mr Mistake, à écouter dans la suite.

Jeudi 31 décembre 2015

Revolver Magazine a publié son top 2015, on y retrouve dans l'ordre :
Lamb Of God, Ghost, Deafheaven, Bring Me The Horizon, Slayer, Faith No More, Iron Maiden, High On FireHalestorm, Periphery, Marilyn Manson.
Et n'oubliez pas de noter vos albums de 2015 pour le top lecteurs 2015 d'ailleurs.

Jeudi 24 décembre 2015

Quelques tops 2015 chez nos confrères :
- New Noise qui publie un top de la rédaction et un top général (Faith No More, Failure, Marriages, Chelsea Wolfe, Vision Of Disorder, ...).
- VS-Webzine qui publie un top rédacteur

Lundi 21 décembre 2015

Avec la fin d'année approche le temps des tops annuels, dont celui des lecteurs. On attends donc vos votes ! Déjà 750 notes posées sur les albums de 2015, arriver à 1000 ça serait bien !
Voilà quelques sorties en 2015 ("*" signifie qu'il manque des notes pour faire partie du top lecteurs). Et pour voter, il faut aller sur la page de l'album (en cliquant sur la pochette, puis donner une note sur 20 à cet album, il vous faut avoir un compte créé sur le site pour ça, ça prend 1 minute).
‪- Enslaved - In Times
- Terror - The 25th Hour*
- Ghost - Meliora
- Bullet For My Valentine - Venom*
- Mass Hysteria - Matière Noire
- Chelsea Wolfe - Abyss*
- Lamb Of God - VII: Sturm Und Drang
- Myrkur - M*
- No One Is Innocent - Propaganda
- Sylosis - Dormant Heart*
- Faith No More - Sol Invictus
- Steven Wilson - Hand. Cannot. Erase.*
- Slayer - Repentless
- Monolord - Vænir*
- Dagoba - Tales Of The Black Dawn
- Clutch - Psychic Warfaire*

Nevermen, trio composé de Mike Patton (Faith No More, etc) Tunder Adebimpe (TV On The Radio) et le rapper Adam "Doseone" Drucker, passera au Trianon de Paris le 7 février, après la sortie de leur éponympe le 29 janvier.
En écoute sur soundcloud : Mr Mistake et Tough Towns.

Mercredi 16 décembre 2015

Nouveau clip pour Faith No More avec la mise en images de Separation Anxiety, toujours extrait de leur dernier album ; Sol Invictus

Jeudi 05 novembre 2015

We Care A Lot de Faith No More va avoir 30 ans (ça va le coup de vieux?) et pour cette occasion le groupe va le ressortir via Koolarrow Records (le label du bassiste) agrémenté de bonus. L'album sortira aussi en version vinyle pour le record store day le 27 novembre.

Mercredi 21 octobre 2015

Nouveau clip pour Faith No More avec le titre Sunny Side. Pour rappel, la chronique de leur dernier opus, Sol Invinctus est ici

Jeudi 10 septembre 2015

Dans le shop vous pourrez retrouver les Comics consacrés à Slayer et Faith No More / Mr Bungle.

Lundi 07 septembre 2015

Le 3 septembre dernier, Faith No More est passé jouer au Jimmy Kimmel Live. "Sunny Side Up" et "Separation Anxiety" se regardent dans la suite.

Vendredi 07 août 2015

Nevermen, le super trio réunissant Mike Patton (Faith No More, Tomahawk, Fantômas), Doseone (Themselves, Subtle) et Tunde Adebimpe (TV On The Radio) annoncé en 2008, voit enfin le jour et nous gratifie même de "Tough Towns", extrait d'un album prévu pour octobre chez Ipecac Recordings. En écoute via Soundcloud.

Jeudi 06 août 2015

Parfois vous êtes de vrais poètes dans les commentaires, et servietski est l'un de ces héros du verbe. En voilà la preuve avec quelques "commentaires" laissé sur Found In Far Away Places de August Burn Red, Sol Invictus de Faith No More ou  Repentless de Slayer. Merci à lui!

Vendredi 31 juillet 2015

Superhero de Faith No More en live c’est par . Le titre a été capté durant un concert à Détroit le 8 mai dernier. Vidéo et son de qualités. 

Mardi 14 juillet 2015

La live de Faith No More aux studios de la BBC Radio 1 est visible dans la suite.

Mardi 30 juin 2015

Faith No More a partiellement interprété All My Life de Foo Fighters au festival Rock Werchter où ils ont servi de remplacement au groupe de Dave Grohl suite à sa jambe cassée.

Mercredi 24 juin 2015

Hellfest 2015 : on continue de relayer les photos / reports / ... de ces 3 jours en enfer.
Déjà avec les notres :
- Photos : Vendredi, Samedi, Dimanche
- Report : Vendredi, Samedi, Dimanche
Ailleurs :
- Les très belles photos publiées par le Hellfest lui même, à voir ici.
- Radio Metal a réalisé un fil rouge du Hellfest.
- Un report vu coté fan de WOW sur Mamytwink.
- Florian Denis (notre "main" photographe pour le Hellfest) a publié des photos sur son site.
- Ces photos folles captée depuis un drone.
- Un article sur Sourdoreille
N'hésitez pas à nous balancer un tweet vers vos reports / photos du festival.

  

Mardi 23 juin 2015

Hellfest 2015 :
Voilà les liens pour retrouver toutes nos photos et nos reports sur ces 3 jours à Clisson :
- Photos : Vendredi, Samedi, Dimanche, photos des groupes (dont Slipknot, Faith No More, Korn, Alice Cooper, Marilyn Manson, ...) et aussi celle du public, des animations, des décors, ...
- Report : Vendredi, Samedi, Dimanche

Egalement : quelques retours de la conférence de presse que l'on a tweeté en direct, à retenir : des pass 3 jours à prix normal devraient être mis en vente avant que les groupes soient annoncés dès septembre (pour ceux qui se plaignaient que la vente avant Noël soit budgétairement difficile et sont sûr de venir). Niveau prix : possible que le prix augmente, tout dépendra des têtes d'affiche.
Pour l'édition 2015 : 16 millions d'euro de budget (soit le plus gros de France en terme de CA) et des têtes d'affiche à 7 chiffres, 1 personne sur 6 de Clisson est bénévole. 
Voilà pour les infos importantes!

Photos et reports ont été postés dans la nuit après les concerts. N'hésitez pas à faire tourner! Et de notre coté on partagera les reports / photos / vidéos de nos confrères, n'hésitez pas à envoyer un tweet ou un message.

  

Dimanche 21 juin 2015

Hellfest 2015, Samedi :
Photos (groupes&ambiance) par Florian Denis et Bacteries
Report (par Grumlee, Pentacle, Nonohate, Lelag, Bacteries)

Deuxième journée, toujours sous le soleil, pour cette édition des 10 ans. Ce samedi sera l’occasion de fêter ça avec un feu d’artifice géant à 23H. Et dans la journée il va y avoir, comme d’habitude, du lourd, entre des retours comme L7, Body Count ou Faith No More, du hardcore qui tape avec Terror, Rise Of The Northstar, Merauder, du stoner qui plane avec ASG, Brant Bjork

Arrivé tout juste à la fin de Der Weg Einer Freiheit, il est déjà l’heure de se diriger vers la Valley pour une des pointures du doom Français : Monarch. Le groupe sait prendre le temps d’installer son atmosphère pesante à grands coups de fréquences batterie/guitares, lorgnant vers la noise et le drone par moment, tandis que la chanteuse captera toutes ces ondes via sa table de larsen en y ajoutant ses propres cris avec une bonne dose de réverbe. Les Français clôtureront leur set dévastateur par leur reprise de Cherry Bomb de The Runaways. Lourdeur.

Autre groupe allemand de Black Metal plutôt sophistiqué, Infestus a ce quelque chose de grandiose et de beau à la fois, rendu d’une belle manière sur scène avec un son clair et propre. On est malheureusement pas trop dedans, la faute à un horaire trop tôt et peu propice à s’immerger totalement.

Même chose pour Ghost Brigade qui n’a pas tellement sa place sur une mainstage qui crame sous le cagnard de 14h. Quelques très beaux moments sur Into The Black Light par exemple parce que leurs compos ont ce quelque chose de magnifique, mais moins sur celles du dernier album qui sonnent un peu mollassonnes. Le fait qu’ils jouent sur une scène trop grande pour eux et un par-terre par forcément dans l’esprit ne les aide pas non plus et ne permet pas de reproduire le tour de force de leur passage sous la Valley en 2010.

Un peu de stoner avec un chant clair bien propre avec ASG. Le groupe a un gros son, et le chant est vraiment au rendez vous (un peu la crainte vu la qualité sur disque), mais sans jamais être trop gras, trop lourd ou trop Stoner routier. Le groupe répond donc aux attentes et semble impressionné par le peuple sous la Valley. La bonne petite sucrerie de 16h.

Onslaught démarre en trombe, avec un solo démentiel dès l'intro de la première chanson. Le paysage est planté, ce sera 45 minutes à 200 bpm, à part le temps d'une petite berceuse en milieu de set. 66Fucking6 et Onslaught (Power From Hell) finissent le boulot : efficacité maximum pour un circle-pit XXL.

Statut culte du Black Metal oblige, le détour sur Mutiilation était quelque peu obligatoire et se révélera nettement moins pourri qu'escompté. Le son est même plutôt bon, les passages tordus rendent bien et en dehors du fait qu’ils pourraient avoir plus d’assurance sur scène (concert de reformation à prendre en compte), c’est vraiment pas mal du tout. 

Airbourne débute comme de tradition avec la musique de Terminator enchaînée sur Ready to Rock. Leur hard-rock burné fait mouche immédiatement auprès du public, jusqu'à ce qu'une panne générale vienne briser cet élan. Joel distribue alors des bières et fait le guignol sur le devant de la scène, histoire de passer le temps, puis le groupe reprend son concert, sans sono, sur deux titres ! Le courant revient pour Girls In Black sur laquelle Joel fera son solo jonché sur les épaules d'un roadie, à raz de la crash barrière. Puis ils enchaînent sur une version doomy de Cheap Wine&Cheaper Women, avant de finir sur Runnin' Wild, agrémentés de bouts de Paranoid et Dirty Deeds Done Dirt Cheap. That’s Rock N Roll.

Deuxième concert d’Ahab en France en dix ans, après leur passage au Fall Of Summer l’an dernier. On sera une nouvelle fois sous le charme de leur Funeral Doom aquatique. 3 titres sur 4 sont joués de The Call Of The Wretched Sea, on frissonne autant par la lourdeur que par les mélodies épiques. Pour un peu Cthulhu sortirait de sous la scène et nous agripperait de ses tentacules poisseuses. Absolument génial.

Trop de monde se presse sous la Temple pour voir Finntroll. Devant tant d’agitation on renonce et on reste en extérieur déjà extrêmement rempli pour suivre leur concert qui s’annonce comme de la folie furieuse. Son correct, slam dans tous les sens, pogo en veux tu en voilà… Le Folk Metal qui rameute les foule et qui en plus se permet le luxe de ne pas trop être nian-nian. Par contre il va falloir songer les programmer sur des mainstages la prochaine fois, là ce n'est plus possible en terme d’affluence.

L7 c’était de façon étonnante très bien. Où sont passés les réunions pour le fric?

Myles Kennedy n'est pas seulement le sosie de merde de l'acteur Kevin Bacon, mais aussi un excellent chanteur qui fait rapidement oublier Axl Rose. De nombreuses reprises, mais toujours les mêmes, de Guns N Roses sont au programme : Nightrain, You Could Be Mine, Sweet Child O Mine, Paradise City. Mais les propres compos de Slash ne laissent pas pour autant le public indifférent, notamment l’explosif World On Fire ou l’incontournable Anastasia, malgré de nombreuses fausses notes sur les motifs.

Tandis que la plupart des festivaliers semblent se diriger vers la Warzone pour assister au show très attendu de Body Count en cette fin de journée, Killing Joke se prépare sur la Mainstage 2. Quel plaisir de retrouver les Anglais au Hellfest après un passage lors de l’édition de 2009 ! Jaz Coleman, très expressif et fringant du haut de ses 55 ans, ainsi que ses musiciens semblent visiblement ravis de se produire pour nous aujourd’hui à en juger par les sourires qui ornent leurs visages. Le groupe a alors enchaîné les tubes, entre classiques et raretés, tandis qu’un cracheur de feu se baladait de temps à autres sur la scène pour le plus grand plaisir des photographe. Un échauffement de premier choix avant l’arrivée de Faith No More peu après.

Que dire sur Brant Bjork? Il est le summum du cool, il incarne le rock à merveille. Et va balancer un set mixant impro, titre de ses albums (coup de cœur sur quatre morceaux de Jalamenta), le tout avec une grosse patate. Au final Brant Bjork est très bon, on n'en attendait pas moins.

Body Motherfucking Count! Choix justifié stylistiquement de les voir sur la Warzone, mais vu l’engouement, et la masse de fans venus s’agglutiner, une mainstage n’aurait pas été du luxe, vu que 30 minutes avant que le concert ne débute, la Warzone est déjà pleine à craquer. On verra d’ailleurs le staff de Body Count circuler parmi les festivaliers pour vendre les casquettes du groupe (dernière date de la tournée donc besoin de liquider le merch?).
Une fois le groupe sur scène ça sera festival de punchlines, de “fuck”, de provocations, … mais putain que c’est bon, et Ice-T envoie quand même niveau prestance. Il ira même jusqu’à s’asseoir pour discuter avec une jeune fan de 14 ans au premier rang : “Applaudissez-la, à 14 ans vous aviez certainement moins la classe qu’elle, elle pourrait être à un concert de Justin Fucking Bieber mais elle est là”. La setlist est plutôt oldschool, on aura même droit à un Copkiller (avec un flic qui passera à coté de moi, dans la foule, à ce moment là, il a le sens du tempo et l’amour du risque). Gros concert donc, la nostalgie n’y es pas pour rien, mais le gratteux de Body Count est une putain de bête! Et puis Ice-T, qui change de nom pour l’occasion, en Ice Motherfucking T Bitchaz, qui nous présente son fils (aux backing vocals), le dénommé Little Ice (glaçon), ça n’a pas de prix.

Même chose que chez Finntroll pour Ensiferum en terme d’affluence, sauf que cette fois-ci la sauce ne prend pas. Il faut dire que le son exécrable ne les aide pas, mais même avec ça leurs compos au rabais ne donnent pas envie de s’y intéresser.

On préférera largement l’autoroute du riff d’Orange Goblin qui jouent fort, propre et bien. Quel son. Essayer de ne pas headbanger dessus, c’est mission impossible.

Faith No More éclabousse cette dixième édition de toute sa classe. Tous de blanc vétus, les musiciens débutent par un Motherfucker de bon aloi, et après un début un peu mou du genou, et un Epic assez décevant, les 'ricains enclenchent la seconde et enchaînent leurs grands classiques. Mike Patton, en prédicateur du dimanche, ne tarde pas à sermonner le public “Fuck Hellfest, we’ll put some heaven into Hellfest, and you're gonna like it", Patton se réveille, motive, entraîne et joue avec le public comme lui seul sait faire. Hallucinant comme cet homme a su préserver cette voix unique, hallucinant aussi la bonne humeur et les facéties que génère le groupe. Et puis ce son de basse complètement fou... 
Florilège - Avant d’entamer Midlife Crisis, Patton pointe son pouce vers le haut en disant “Heavy Metal”, puis baisse son pouce en disant “Heavy Merdal”, tout ça n’étant qu’un prétexte pour troller le public de Clisson sur la fin de la chanson et de la finir en version funky/easy listening. Au milieu d’Easy, Mike appelle “Sécurité, sécurité” pour échanger sa chemise contre le tshirt d’un des vigiles.
A noter que même si le groupe semble quelque peu bouder The Real Thing (un seul titre joué), toutes les chansons de Sol Invictus, le dernier album en date, passent vraiment très bien. Mention spéciale à Superhero et Cone of Shame. Un des concerts de la journée qu’il ne fallait pas manquer.

On tente malgré tout Mayhem, malgré nos mauvais retours des précédents concerts… et ça sera la même chose. En dehors de l’intro tribale et d’un titre de Deathcrush, le reste est mauvais, plombé par une batterie et surtout une caisse claire au son sur-abusé, au riffs complètement noyés et une voix hyper mal mixée. On s’éloigne assez vite du lieu du carnage.

A 23H, plus de concert, mais un feu d’artifice monstrueux sur fond de AC/DC, Queen et Slayer. Juste avant une vidéo présentant quelques chiffres (et les artworks des 10 années du fest), voilà ce qu’on a retenu : 1 million de litres de bières vendus, 850 000 spectateurs sur les 10 ans, 400 tonnes de metal et de bois. Bon annif le Hellfest!
Et le feu d’artifice : bah oui on devient gamin pendant 20 minutes, mais faut dire que le fest a mis le paquet, belle scénographie, et explosions dans tous les sens.

Obituary, ou l’incarnation du death old school en personne, mettra tout le monde d’accord avec très peu d’arguments : ça joue vite, fort, bien, ça groove, le son est monstrueux et personne ne peut décemment dire du mal de cette prestation ultra… hum... grasse. Et groovy. Mais surtout grasse.

Triggerfinger était un peu l'un des groupes un peu à part de cette prog' de la Valley, plus pop et plutôt habitué des festivals hors metal le groupe va pourtant prouver que sa place n’est pas déméritée. Gros son, gros light, grosse présence scénique, le rock bien blues et bien énergique des Belges fait mouche. Vraiment un groupe de live, et qui arrive à avoir une classe folle.

Cette deuxième journée se termine tout en douceur (!) par une prestation extrêmement bizarre d’un Marilyn Manson qui a l’air, sinon fatigué, complètement cocké jusqu’à l’os. Tonton fétide réussit à sauver la plupart de ses titres in extremis, la voix est percutante, mais l’envie et la niak dans les chaussettes, et les pauses interminables entre les morceaux viendront vraiment gâcher la setlist, à la base pas bien folichonne, entre tubes évidents et nouveaux titres pas très excitants. Dommage, car les zikos sont présents et le son vraiment excellent. Repose toi bien tonton, et reviens nous en forme la prochaine fois.

Top 3
Grum : Faith No MoreOnslaught, Slash 
nonohate : Faith No More, Ahab, Monarch
Bacteries : Body Count, Brant Bjork, Triggerfinger
LeLag : Body Count, Faith No More, Obituary
Pentacle : Ahab, Obituary, ASG

Lundi 01 juin 2015

Playlist : Les beaux jours arrivent et les rayonnants And So I Watch You From Afar, Faith No More, Calexico ont illuminé notre mois de mai. Rassurez-vous il y a aussi du lourd en stock avec Six Feet Under, Monolord ou Ad Nauseam, mais aussi Sufjan Stevens et Father John Misty pour les plus mélancoliques. 
Retrouvez la playlist de mai sur Spotify et Deezer. La playlist des mois précédents c'est par là.