Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

logo Faith

Biographie

Faith

Lil'com : chant / guitare
Match : basse
Anny The Skywalker : batterie
Tatsuya : guitare

Originaires de Tokyo les 4 membres de Faith sortent leur premier album en 2004, punk-rock mélodique et blondes dénudées (voir l'artwork), le groupe se forge une identité et un début de réputation.  2006 est l'année de la confirmation avec la sortie de When God Judges All, toujours chez Caffeine Bomb Records (Cleave, MFD, Neutral...), album qui leur permettra de se faire (re)connaitre en dehors de leurs frontières. Début 2008 les japonais sortent  The Third Eye That Sees The Truth, à cette occasion ils ouvrent pour Mindless Self Indulgence et accumulent les dates en compagnie de groupe nippons.

Chronique

When God Judges All... ( 2006 )

Faith fait partie des fers de lance de la nouvelle génération technico-mélo de la prolifique scène japonaise. Un brin plus “conventionnel? que ses compatriotes de Sunsgrind ou Water Weed, le groupe officie plutôt dans un registre punk-rock mélo un brin métallisé, entre No Use For A Name et Strung Out.

“Around The Way?, titre d'ouverture de la galette pose déjà les bases du style des japonais : courte intro, batterie en mode dragster, guitares omniprésentes tant au niveau du fond (complémentaires à la batterie, rythmique) que de la forme (mélodies, solos) et chant en anglais, avec un accent Made In Japan relativement léger comparé à celui d'autres formations du pays du soleil levant.

Le groupe s'est forgé une identité basée sur diverses influences (principalement punk-rock mélodique mais aussi hardcore et métal) et le résultat est loin d'être un simple assemblage de parties empruntées à l'un ou à l'autre de ces styles. Les morceaux des japonais sont homogènes, le coté technique très prononcé s'intègre sans problème aux schémas inhérants au punk-rock mélodique / skatecore (tempo soutenu, refrains x2 et choeurs à profusion), spécificité qui s'avère être un des atouts principal du quatuor.

Extrêmement rapide et fluide, le batteur agite ses deux (quatre ?) bras à tout va et ne se prive pas d'en faire des tonnes (“Lost In My Life?, “Ventura County Surf Trip?, “187?). Impressionnant sans être indigeste, son jeu, couplé à celui des guitares (“Around The Way?, “Thirsty Thursday?, “Destruction Days?) forment une véritable machine à tuer (les tympans) et rendraient épileptiques n'importe quelle grand mère. Les choeurs relativement variés, apportent un petit plus aux compos du groupe et permettent de mettre en avant les refrains et leur inimitable accent japonais, point faible pour certains, marque de fabrique pour d'autres.

Hormis les très dispensables interlude et outro, ces 25 minutes pied au plancher paraitront très courtes pour les fans du genre, Faith aura réussit à apporter un petit vent de fraicheur venu tout droit de l'océan pacifique au microcosme du punk-rock mélo et on ne peut que s'en réjouir.

Le clip d'Around The Way sur YouTube.

A écouter : Souvent