Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov
Pochette Summerland Pochette Fearmonger
Découverte
Pochette Discography

logo Fabulous Disaster

Biographie

Fabulous Disaster

Fabulous Disaster est un groupe de San Francisco, il a été créé en 1998 en tant que side project que Mr. Nancy (du groupe Fiction) a proposé de former à Lynda Mandolyn, Laura Litter et Sally Gillepsie (toutes du groupe Piston) pour un seul concert. Cette expérience leur a tellement plu qu'elles ont décidées de la continuer. Elles sortent leur premier album Pretty Killers en 1999 sur Evil Eye Records. En 2000, elles signent sur Pink&Black Records (une division féminine de Fat Wreck Chords), puis elles rentrent au Motor Studio pour enregistrer Put Out Or Get Out avec Fat Mike comme producteur. Cet album apporte la reconnaissance au groupe: elles sont présentes sur la compilation Fat Music 5: Live Fat, Die Young et assurent la première partie de la tournée américaine de NOFX. L'enregistrement de leur nouvel album, Panty Raid! est terminé, il sortira le 11 Février.

Panty Raid! ( 2003 )

Après la très bonne surprise que fut leur précédent album Put Out Or Get Out, leur nouvel opus, Panty Raid! était attendu au tournant. A la première écoute, on remarque que leur musique a évoluée, que le style est différent. Voyons donc si cette évolution s'est réalisée dans le bon sens...

Le style de Fab D est devenu plus rapide, moins mélodique, on peut qualifier leur musique pop-punk ou new school punk pour ceux que le terme "pop" effraie, mais il faut pas s'attendre à du pop-punk fignolé et lisse, cela reste du punk assez roots, old school.
Autre point, l'album est beaucoup moins technique, il n'y a quasiment plus de solo sur Panty Raid!. Cependant cela reste du Fab D, on retrouve toujours le même type de chanson dont le rythme et le schéma sont parfois répétitifs et classiques. Un des principaux atouts de Fab D, c'est la voix de Laura Litter qui est toujours aussi fraiche et agréable à écouter. Sa voix par moment nasillarde et street punk à la Brody Armstrong des Distillers sur "Next Big Joyride" et sur d'autre morceau claire ("Bi-Polar") apporte de la diversité aux morceaux, ce que n'apporte pas toujours la séquence instrumentale et les riffs, parfois répétitifs et qui sont d'ailleurs la plupart du temps calés sur celle-ci.

La première chanson de l'album, "Next Big Joyride" ne suit pourtant pas ce principe (la voix est décalée par rapport aux instruments), ce qui lui donne du punch. "Collide" est une chanson très proche de ce qu'elles jouaient sur leur précédent album: très bonne intro à la guitare puis les autres instruments viennent se gréffer au rythme qui reste très soutenu jusqu'à la fin de la chanson. La piste suivante, "My Addiction" commence par une bonne séquence à la batterie ce qui donne le ton dès le départ, ce morceau est assez rapide, surtout sur les couplets où la voix est hachée.
Cet album n'est pas qu'une suite de chansons super rapides, il y a aussi des chansons plus calmes comme "Bi-Polar" ou "The Other Day" qui clôt magnifiquement l'album. Ces morceaux sont là pour casser le rythme et si elles n'étaient pas présentes on pourrait avoir l'impression que l'on écoute la même chanson du début à la fin!

Les power chords sont également présentes sur cet album notamment sur "Short Fuse" qui est une chanson rapide et puissante et sur laquelle nos quatres demoiselles marquent bien la distance qui les séparent des autres groupes de pop-punk féminin; en effet de la pochette de l'album en passant par cette chanson où il y a presque autant de "fuck" que dans les chansons de Limp Bizkit, elles démontrent qu'elles sont loin des Donnas et qu'elles ne sont pas là pour faire ce qu'on attend d'elles.
La chanson "You Bring Me Down" est très bonne et elle fait apparaître un très joli contraste entre l'intro très calme et le reste de la chanson très speed. Même chose pour la chanson "Hey Girl" entrecoupée de breaks réussis qui la dynamisent de la meilleure des manières.

Après l'excellent Put Out Or Get Out, on attendait beaucoup de Panty Raid!; cet album est peut-être une petite déception, mais c'est dans l'absolu un très bon album, certes moins réussi que le précédent mais il est tout de même agréable à écouter. Et, même s'il ne brille pas par sa technique et son originalité, Panty Raid! est un concentré d'énergie punk-rock de 30 minutes très bien ficelé et efficace.

A écouter : Next Big Joyride ; Collide ; Painkillher ; Nightliner ; Short Fuse ; You Bring Me Down ; The Other Day

Put Out Or Get Out ( 2001 )

Fabulous Disaster est un groupe féminin qui se démarque des autres groupes de ce type, elles jouent du punk-rock mélodique dans la pure lignée Fat Wreck, c'est à dire qu'il se rapproche plus - musicalement parlant - de NOFX ou Hi-Standard que du street punk de The Distillers ou du ska-punk de Dance Hall Crashers.

La composition des chansons est la plupart du temps identique: intro à la guitare suivie d'un petit break pour accélèrer le rythme, puis les autres instruments viennent se greffer à la mélodie de l'intro ensuite il y a un enchainement couplet/refrain entrecoupé de très bon breaks pour redynamiser la chanson. Le meilleur exemple de cette structure est la troisième chanson de l'album: "Gia". Même si cette structure est récurrente, les chansons restent très différentes les unes des autres, elles ont toutes des particularités. Par exemple, sur la chanson "Minimize My Faith", les power chords à la Pennywise dynamisent la chanson, il y a également un très bon contraste entre les couplets rapides et le refrain calme sur "Red Blister"...

Toutes les chansons ne respectent évidemment pas cette structure. Ainsi, l'avant dernière chanson de l'album, "Rich Bitches in Volvos" est plus sombre et a un rythme moins rapide. Sur cette chanson, on entre directement sur le riff du refrain puis il y a un enchainement couplet/refrain jusqu'à la fin de la chanson où il y a un très bon effet chorus sur le solo de guitare. Autre exemple: la chanson cachée qui est très rapide, les breaks sont très fréquents et les paroles débittées à toute allure ce qui lui donne un son très old school.

Une chose très marquante sur cet album est la présence de nombreux solos de très bonne qualité. Les chansons sont diversifiées, on n'a absolument pas l'impression d'écouter la même chanson pendant une demi-heure.

La production de l'album est également très bonne: les chÂœurs sont bien placés et ne se limitent pas a des "wo ho hoho", même chose pour les breaks qui tombent au bon moment pour redonner du punch. Le fait que ce soit une femme qui chante donne encore plus d'attrait à cet album, en effet les groupes de filles sont trop peu nombreux, ce qu'on peut regretter à l'écoute de ce très bon album.

Même si cet album ne révolutionne pas le punk c'est une bonne surprise car Fabulous Disaster joue un punk-rock mélodique frais et qui donne la pêche. On peut toutefois regretter que l'album ne dépasse pas la barre de la demi-heure (un peu plus de 29 minutes), ce reproche est néanmoins atténué par la grande qualité des 14 chansons de cet album.

A écouter : Down the Drain ; Minimize My Faith ; Gia ; Red Blister ; Magnet ; Crush ; April Fools
Fabulous Disaster

Style : Pop Punk
Tags : -
Origine : USA
Site Officiel : fabulous-disaster.com
Amateurs : 3 amateurs Facebook :