Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Pochette The Cabinet of Numinous Song

logo Exilym

Biographie

Exilym

Formé en 2003 sous la forme d'un One-Man-Band, Exilym s'oriente vers ses débuts vers un PostRock agité et nébuleux. Après un premier single One more step before the end, Exilym se transforme en "véritable" groupe courant 2009. Un EP est annoncé dans le courant de la même année, mais celui-ci débarque début 2010, sous le nom de No More Freedom.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (15/20).
logo amazon

No More Freedom ( 2010 )

Lorsque l'on pense à la scène Post, les premiers noms a venir à l'esprit sont généralement Cult Of Luna, Pelican, Isis, GY!BE, ... Du son, de nombreuses montées en puissances calfeutrées derrière des compos d'une dizaine de minutes, une formule déjà épuisée depuis maintenant une paire d'année, même si il faut clairement avouer que certaines récentes sorties valent le détour. Et puis au milieu, il y a ceux qui tentent de s'approprier la recette, de la modifier pour en sortir quelque chose de différent. Parmi eux, And So I Watch You From Afar, 65daysofstatic ou encore Exilym.
Mais avec No More Freedom, ce sont ces derniers qui vont s'essayer dans la cour des grands, avec un premier véritable EP en 7 ans, calant 6 compos aux noms à rallonge (Transmission.n#0514 {looking to my homeworld a last time. now, in front of me, infinity and loneliness} par exemple) tout en prenant le parti de cracher le son en moins de 6 minutes. Car entre certains riffs largement inspirés par Amen Ra, Pelican ou Callisto, des montées en puissance typées Explosion In The Sky ou GY!BE en évitant le côté rugueux d'un Isis ou Rosetta, No More Freedom n'hésite pas à porter l'auditeur de plus en plus haut (One more step before the end) à la manière de Russian Circles. Les Français font osciller leur tempo pour surprendre, sans toutefois s'aventurer dans le domaine du MathRock. Quant aux cordes, elles sont assez chaleureuses pour ne pas geler l'auditeur lors de l'attente d'une explosion bien trop prévisible. Heureusement, les musiciens savent y faire pour ne pas chuter après une succession de titres sans âme, et même si l'ensemble s'avère encore perfectible, des pistes comme The space stranger and the orbital wish s'avèrent déjà largement convaincantes.

 Loin de s'embourber dans des compos érodées par le temps, Exilym tente de sortir du lot en condensant des riffs typiques de la scène PostRock en quelques minutes. L'ensemble s'avère stable et de bonne facture, et No More Freedom promet de doux moments en attendant, on l'espère, une prochaine sortie dans la continuité.

A écouter : One More Step Before The End - The Space Stranger and The Orbital Wish
Exilym

Style : Post Rock
Tags :
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 5 amateurs Facebook :