Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

logo Evile

Biographie

Evile

Matt Drake et Ben Carter se sont rencontrés sur les bancs de classe. Fans de Thrash et de Heavy, ils forment Metal Militia, groupe de reprise de Metallica, en 2000. Le frère de Matt, Ol Drake, prend la guitare tandis que le bassiste Mike Alexander répond à une petite annonce déposée par le trio dans un magasin. Durant 4 ans, Metal Militia joue reprises sur reprises, jusqu'à ce que le combo décide d'écrire ses propres morceaux. Il prend le nom de Evile et sort dans la foulée 2 eps All Hallows Eve et Hell Demo, se lance dans une tournée et signe chez Earache (Napalm Death, Municipal Waste, Gama Bomb...).

Matt Drake contacte le producteur Flemming Rasmussen (Morbid Angel, Artillery) pour enregistrer le premier album Enter The Grave. Les sessions studios ont lieu en 2007 et aboutissent sur une sortie qui se hisse à la 33ème place des charts rocks anglais. Différents concerts ont lieu, permettant à Evile de se faire connaître aussi en live en support de Severe Torture ou Sanctity. En 2008, les Anglais se lancent dans une tournée en compagnie de Megadeth et Job For A Cowboy, font parler d'eux sur Rock Band, font la première partie d'Exodus sur une paire de dates et réalisent leur premier clip. Earache réédite l'album avec un DVD Bonus et les lance dans une énième tournée en compagnie de Trigger The Bloodshed.

A peine rentrés à la maison, Evile retourne en studio pour un nouvel opus avec Russ Russel (Dimmu Borgir, The Exploited). Le nom dudit album est dévoilé en juin : Infected Nation, et celui-ci envahit les bacs en Septembre. Des rumeurs circulent car la sortie coincide avec l'épidemie mondiale de grippe en pleine actualité à cette période. Malheureusement, en octobre 2009, le bassiste Mike Alexander meurt en pleine tournée...

Chronique

14.5 / 20
3 commentaires (15.67/20).
logo amazon

Infected Nations ( 2009 )

"- Hey, Evil Ol, on fait quoi cet aprem ?
- J'en sais rien Dirty Matt, et si on enregistrait un nouvel album dans le genre des premiers Metallica ?
- Wouhhh Yeah, je pense que Mad Mike sera partant ! Let's go in studio brother !
"

C'est à peu près ce qui a du se passer pour Infected Nations. Ol, Matt, Mike et Ben ont tenté de donner suite à Enter The Grave, petit succès lors de sa sortie en 2007 mais qui laissait présager un fort potentiel. Puis bon, le Revival Thrash était en pleine expansion à ce moment, donc quoi de mieux ?

Ici, pas de drôleries à la Gama Bomb ou Municipal Waste, plutôt une musique sombre façon Metallica / Warbringer, capable de tenir la course à 200 à l'heure (Infected Nation, Nosophoros) ou de se lancer dans un Thrash plus lent, aux portes d'un Machine Head moins primaire (Genocide, Hundred Wrathful Deities). Prenez un bon vieux Ride The Lightning, rajoutez un poil du Black Album avec une production plus contemporaine et vous aurez les instruments de Infected Nations. Pour le chant, imaginez un James Hetfield de 20 ans, avec une voix à la Death Magnetic surproduite. Le résultat pourrait ne pas s'annoncer très fameux, et pourtant Evile tape dans le mille, Emile. La partie rythmique tient la route, le timbre du frontman a le bon gout de ne pas s'annoncer trop linéaire et les riffs sentent les années 80/90 à 10 kilomètres à la ronde. Ne manque que la veste à patch et tout sera parfait.
Néanmoins, les influences et inspirations ne font pas tout. Evile ne l'a pas compris (ou s'en fiche, au choix). Les musiciens ne prennent pas le temps de lancer à fond leurs morceaux : un ou deux titres de moins (ou écourtés) pour quelques minutes de plus sur le reste n'aurait pas fait de mal. En sus, l'album ralentit trop rapidement le tempo pour s'orienter vers un gros Metal qui tâche, alors que les Anglais sont au mieux de leur forme sur un Nosophoros déchainé...

Infected Nations marque le territoire de Evile : Un thrash dans la lignée Metallica, avec une voix d'un James Hetfield qui aurait muri avant l'heure, et quelques compos qui tiennent la route. Reste à savoir si dans 20 ans, les fils spirituels de Ol, Matt et Mike ne feront pas la même chose...

A écouter : En complément d'un bon vieux Ride The Lightning....