Titre : The Classical Conspiracy Année : 2009
Nombre de titres : 28

Tracklist
1 - Samadhi -Prelude
2 - Resign To Surrender -A New Age Dawns -Part I
3 - Unleashed
4 - Martyr Of The Free Word
5 - Our Destiny
6 - Kingdom Of Heaven -A New Age Dawns -Part V
7 - The Price Of Freedom -Interlude
8 - Burn To A Cinder
9 - Tides Of Time
10 - Deconstruct
11 - Semblance Of Liberty
12 - White Waters
13 - Design Your Universe -A New Age Dawns -Part Vi
14 - Bonus Track : Incentive
Acheter : logo amazon
Collection : 3 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 18/20 (2 avis dont 2 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Classical Conspiracy aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

valoo 19 / 20 Le 24/04/2010 à 23H54

Vraiment énorme !! Les morceaux du Epica Set sont superbement interpretés et ceux du Classical Set prennent une ampleur incroyable, surtout le thème de "Pirates des Caraibes" et "The Imperial March". Un live tres puissant, c'est beau !

Sowilo 17 / 20 Le 11/02/2010 à 20H43

Contextualisation, le festival de Miskolc, donc partie classique obligatoire, et molo sur le chant extrème. Ca c'était la consigne, donc difficile de leur reprocher quoi que ce soit en rapport avec ca, bienque du coup, la direction plus agressive de The Divine Conspiracy ne soit pas vraiment suivie sur ce live.

La partie classique est très agréable, composée d'air connus de relativement tout le monde je pense, que ca soit des partitions classique ou des B.O de films. On peut regrèter que trop souvent cependant, Epica ne soit là que pour dynamiser l'orquestre, les guitares ne jouant qu'un role rythmique (sauf sur 2 titres). En revanche le nouveau batteur s'en donne à coeur joie et devient presque la star de cette première partie, son jeu étant tout simplement gégnal.

Quand on arrive à la partie Epica, d'une taille très honnorables (15 morceaux), on trouve des titres issus de tous les albums (sauf the score), et force est de constater que ceux issus des 2 premiers vivent vraiment très bien se passage au live symphonique, The Divine Conspiracy, comme je l'ai dit, est assez mal représenté malheureusement pour ne pas brutaliser les oreilles des spectateurs d'obédience classique. On retrouve Simone qui progresse encore, et arrive meme a améliorer ses propres morceaux. Je regrète que tout au long des 2 CD, le nouveau venu à la guitare ne se lache pas encore comme il le fera sur l'album suivant, design Your Universe. En dehors de ce regret, rien à signaler, un live synphonique d'une grande qualité, avec un son remarquable, qui témoigne de la monté en puissance actuelle d'épica. La partie classique lassera quand même rapidement.