Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette The Baring of Shadows
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov Pochette Summerland
Découverte
Pochette Discography

Titre : Clandestine Année : 1991

Tracklist
1 - Living Dead
2 - Sinner Bleed
3 - Evilyn
4 - Blessed Be
5 - Stranger Aeons
6 - Chaos Breed
7 - Crawl
8 - Severe Burns
9 - Through The Collonades
10 - Dusk
11 - Shreds Of Flesh
Acheter : logo amazon
Collection : 8 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.67/20 (3 avis dont 3 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Clandestine aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

SkaldMax 16 / 20 Le 22/03/2016 à 21H08

Clandestine pète toujours autant la forme et vieillit bien. Un indispensable pour qui veut manger du parpaing Death sauce suédoise.

nola29 18 / 20 Le 01/08/2014 à 18H46

une pure merveille de death old school!! la seule chose qui m’empêche de mettre 19.5 ( la perfection n'existant pas), est le changement de chanteur par rapport au précédent opus qui a mon sens n'a pas la même puissance vocale ( pour la ptite anecdote, il sagit du batteur Niki Andersson qui a assuré le chant sur cet album). mais mis a part ce petit détail, c'est vraiment que du bonheur!! LA grande péride du Death Métal!!!!!!!!!

erefxul 16 / 20 Le 07/10/2010 à 22H57

Plus direct dans l'ensemble de l'architecture des chansons et dans leur approche du death par rapport à Left Hand Path (on s'emballe pas, ça reste un avis), cette album est un hymne à la violence.
Le son évolue un peu, tout est un peu plus net, plus précis.
Left Hand Path a montré ce dont ils étaient capables avec violence, lourdeur et nuance, Clandestine confirme tout ça à l'aide d'un marteau-pilon cette fois-ci...
Et le changement de chanteur n'enlève rien à la richesse de leur compo de minimum 4min chacune.
Ca s'écoute comme on conduit un bulldozer : technique, sans concession, rapidement fini (35min environ!). Entre "Sinners Bleed", "Blessed be" ou encore "Severe Burns", ça déménage. Et on commence dans d'autres chansons à ressentir ce que sera le death'n'Roll de Wolverine Blues avec "Evilyn", "Sranger Aeons" et "Crawl".
Ca c'est du death inspiré. J'ai rarement entendu du death d'aussi bonne qualité et inspiré que leur 2 premiers albums.