Titre : Last Night On Earth Année : 2011
Nombre de titres : 11
Acheter : logo amazon
Labels : Ojet , Vicious Circle
Collection : 3 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 13.5/20 (1 avis dont 1 avec commentaire)
Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

JazzyBluesTypewriter 13.5 / 20 Le 22/01/2013 à 10H13

Mouais. Clairement, peut mieux faire.

Des morceaux de la classe de "Chandeliers" où la voix envoûte et où le piano donne envie de danser à 2 dans la pièce, les yeux dans les yeux - ben y en a pas des tonnes.
"Sleepover" n'est ni intéressante dans le texte ni dans la mélodie ni dans l'interprétation - et très loin d'être macabre, c'est mou.
"Red Riding Hood" met à l'honneur la voix rauque d'Oren Bloedow et son harmonica (on regrette d'ailleurs qu'il n'y ait pas plus de duos sur l'album tant le mariage des voix est intéressant) laissant planer tout au long du morceau une ombre menaçante.
Plus acoustiques, "Johnny" ou "Old Old Wood" sont de jolies ballades, notamment la deuxième avec ses petites touches de piano.
Le morceau éponyme "Last Night On Earth" est d'une classe folle, tout en sensualité, en retenue et en mélancolie. La voix me fera d'ailleurs penser à Hope Sandoval du groupe Mazzy Star sur ce titre entêtant. Assurément, LA réussite du disque.
Globalement, la voix de Jennifer Charles est toujours aussi chaude, suave et langoureuse, tout ici est effectivement affaire de minauderie, de lancinant et de séduction ("Church Of The Holy Family").
Mais même avec ça, "I Can't Tell My Friends", "Chance" ou encore "Sweet Condenser" = zéro intérêt. Et "Villain On The Run" bien qu'ayant commencée avec cette voix de sucre ultra sensuelle, véritable âme du combo, est poussive sur le refrain.