logo Elvellon

Biographie

Elvellon

Elvellon est un groupe allemand de Metal Symphonique formé en 2010 et constitué de Nele Messerschmidt (chant), Pascal Pannen (claviers), Martin "Maddin" Klüners (batterie), Gilbert Gelsdorf (guitare) et Philipp "Phil" Kohout (basse). Oraculum, premier single, apparaît en ligne courant 2013, tandis que l'EP autoproduit Spellbound sort en 2015, permettant à la jeune formation de commencer à tourner.
En 2018, après une campagne de financement participatif réussie et une signature sur le label Reaper Entertainment, c'est au tour du premier album de voir le jour, intitulé Until Dawn.

Chronique

Until Dawn ( 2018 )

On pourrait résumer la chose ainsi : pour son premier effort, Elvellon sort un très bon album de Nightwish. D'accord, on aurait pu généraliser ça en "un très bon album de Metal Symphonique", mais l'inspiration est tellement criante qu'à moins de découvrir le genre avec ce disque, difficile de passer à côté. Par conséquent, on pourrait par la même occasion reprocher le manque de personnalité (voire crier à l'imitation, si on aime employer les grands mots) mais par chance ils font ça tellement bien qu'on les pardonne sans problème. Pour tout dire, nos jeunes Allemands parviennent à s'approprier la formule, à capter l'âme qui faisait défaut à Endless Forms Most Beautiful (certains diraient que Nightwish a perdu son âme depuis le départ de sa première chanteuse, un avis que je ne partage pas personnellement), en somme à renouer avec l'émerveillement que le Metal Sympho peinait à susciter ces dernières années (parce qu'on parle de Vœu Nocturne, mais prenez par exemple Xandria et le reproche fonctionne tout aussi bien).

Alors allons-y pour Until Dawn. Déjà, on évoquait une certaine ressemblance avec les cadors du genre : une musique très mélodique, fortement axée sur les orchestrations (la composition est pour bonne part assurée par le claviériste, tiens donc) tout en sachant se montrer heavy, et dont l'aspect Metal repose autant sur la guitare que sur la section rythmique. Quant au chant, Nele Messerschmidt dévoile une palette impressionnante, regroupant à elle seule les points forts des trois frontwomen qu'a connues Nightwish : le lyrisme façon Tarja Turunen, le côté plus Pop / Pop-Rock associé à Anette Olzon (en mieux), et la puissance vocale de Floor Jansen (on pourrait même y ajouter la rousseur de Simone Simons d'Epica, pendant qu'on y est, mais ça relèverait de la plus pure digression). Ne leur manque que la voix d'un Marco Hietala pour faire plus vrai que les vrais ; non qu'ils en aient besoin, cela dit. Serait-ce surprenant si on ajoutait que les thèmes abordés sont assez axés sur les rêves, la nuit, le temps (celui qui passe, pas celui qu'il fait)...?

L'album démarre tout en douceur avec Spellbound : instrumentation minimaliste, une certaine distance dans la voix, qui se rapproche peu à peu tandis que la musique prend de l'ampleur, et quand la batterie se met à tonner on est déjà embarqué... Puis vient le single Oraculum, premier véritable hymne nightwishesque. Premier d'une longue série, d'ailleurs, si l'on considère que tous les titres pourraient être ainsi qualifiés, mais c'est d'autant plus flagrant quand on entend plus tard Until Dawn ou Born From Hope. On est pourtant loin d'un unique schéma appliqué encore et encore, Until Dawn sait se montrer varié tout en restant cohérent. Les titres très directs (Dead-End Alley) alternent avec d'autres plus progressifs (Fallen Into A Dream). Un peu d'exotisme ? De légères influences orientales apparaissent sur The Puppeteer, puis on tombe en pleines Mille Et Une Nuits avec l'interlude Winds And Sand, qui enchaîne sur un King Of Thieves avec ses orchestrations arabisantes. Envie de revenir à quelque chose de plus calme ? Même l'inévitable power-ballade Shore To Aeon s'en tire avec les honneurs. Le tout avec une production au poil, pour ne rien gâcher.

Elvellon fait ainsi preuve d'une maîtrise assez exceptionnelle pour un premier album, qui pourrait bien les propulser parmi les grands du genre. Reste à savoir si la proximité musicale avec leur modèle est viable sur le long terme, ou s'ils parviendront à se former une identité qui leur soit propre. En attendant, les amateurs du genre auraient tort de passer à côté de cet Until Dawn.

L'album est en écoute sur Bandcamp.

Elvellon

Style : Metal Symphonique
Tags : -
Origine : Allemagne
Site Officiel : elvellon.net/index.php/en
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :