logo Eleven Tigers

Biographie

Eleven Tigers

Derrière la musique d'Eleven Tigers, on trouve un homme, Jokubas Dargis, originaire de Lituanie. Pendant son adolescence, il commence à jouer de la batterie, écoute autant Radiohead que du Jazz, puis montre un intérêt grandissant pour la musique électronique sous toutes ses formes que se soit dans le minimalisme de Steve Reich, l'experimental d'Autechre ou l'ambient de Biosphere. En 2007, Jokubas part à Londres à la recherche d'inspiration, ce qu'il trouve dans les compositions de Burial. Commence alors ses propres travaux en Dubstep avec le morceau Branches And Shanty qui reçoit un très bon accueil des internautes. Eleven Tigers poursuit alors ses créations jusqu'à ce que le label Soul Motive Records le remarque pour sortir son premier album. Clouds Are Mountains qui est le fruit de ses recherches sur près de vingt ans de musiques électroniques, dépeint un monde urbain post-apocalytique et sort en 2010.

Chronique

15.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Clouds Are Mountains ( 2010 )

Le dubstep on nous en sert à toutes les sauces en ce moment. Que se soit les gros producteurs véreux qui viennent de découvrir le nouveau filon musical ou les pop-stars qui décident de surfer sur la vague du moment, faut avouer que ça ne donne pas des masses envie de s'intéresser à ce courant des musiques électroniques. Pourtant, bien loin du star system, de jeunes DJs font les choses dans leur coin, à leur manière. Eleven Tigers est l'un d'entre eux.

Déjà, Jokubas Dargis ne se contente pas de faire une resucée bête et méchante d'un dubstep lourd, clubesque et donc bateau parce qu'il va largement piocher ses influences dans l'IDM et l'Ambient. Le lituanien fait également l'écueil d'un simple plagiat de la noirceur d'un Burial, mais offre des sonorités plus douces, positives et atmosphériques en allant également fouiner du côté d'artistes qui savent expérimenter comme Four Tet ou Pantha Du Prince par exemple. On pensera aussi brièvement à Autechre dans la manière de travailler méticuleusement les sonorités, de les superposer entre elles, de fouiller les rythmiques, sans en avoir non plus toute la froideur et la complexité. En somme, attendez-vous à une musique relativement posée et par être charmé par le voyage dans les nuages proposé par ce Clouds Are Mountains.

En effet, ce premier album d'Eleven Tigers est un recueil de plein de belles choses, une toile sur laquelle sont peints de magnifiques paysages sonores, car Clouds Are Mountains porte bien son nom, c'est le mélange entre la douceur des nappes et la rudesse des battements. Enveloppé dans du coton, on se retrouve bientôt embarqué par ses rotates futuristes et métalliques et ces beats entrainants (Frozen Wheel). Le lituanien étonne par le soin apporté aux textures (l'évanescent With A Little Patience) inclus des sonorités éclatantes dans son dubstep et crée même des atmosphères étranges avec le blafard et épileptique Sparkles rempli de bleep à la Four Tet. Jokubas Dargis sait aussi rendre son disque dansant avec le très rythmé Thesis et ses infra basses tentaculaires ou avec les mélodies qui restent en tête de Stood Up. Quelques voix apparaissent de temps en temps (Songs For You, Stableface), mais elles sont réduites à l'état de spectres qui survolent ces vapeurs électroniques.

Clouds Are Moutains est définitivement une œuvre superbe tant son créateur y dévoile son savoir-faire en matière de musique électronique. La justesse et la richesse des éléments électroniques employés est remarquable car Eleven Tigers nous montre qu'en partant sur une base Dubstep, on peut arriver à créer un disque paisible, pur et empli de grâce. Un grand bol d'air frais pour le genre, assurément.

A écouter : Sparkles, Frozen Wheel
Eleven Tigers

Style : IDM / Dubstep / Electro / Ambient
Tags : - - -
Origine : Lituanie
Site Officiel : eleventigers.net
Bandcamp :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :