Albums du moment
Pochette Necroceros
Pochette Vivre Encore
Pochette A Spectre Is Haunting The World Pochette Only Human Crust

logo Elevate Newton's Theory

Biographie

Elevate Newton's Theory

Dès sa formation à Grenoble en 1998, Elevate Newton's Theory sort une cassette démo intitulée Hemotomes. En 2000 fait suite un split 45 tours, The Flight From Feelling. Cette même année,  ils rentrent dans l'écurie grenobloise On The Ring Records (Minimum Serious, The Pookies et Down To Earth) et sortent un premier EP 6 titres, Aerostar. Une pelletée de concerts plus tard, le combo sort un premier album, Spirals, sur le label UnDimanche (Federal, Rhesus). En 2007, après 9 années d'existence, le groupe décide de mettre fin à l'aventure.

Chroniques

Spirals Aerostar
15 / 20
2 commentaires (16/20).

Spirals ( 2004 )

Après un EP vraiment encourageant, les amateurs d'emo attendaient la confirmation d'Elevate Newton's Theory sur leur premier véritable album.

Premier bon point, le groupe possède toujours autant le sens de la mélodie. Redoutablement efficaces, les 10 titres, tous très personnels, sont des tubes en puissance. Le groupe a changé son fusil d'épaule question style, le coté "emo" est toujours très prononcé mais on lorgne assurément vers la pop et le rock. Les amateurs de Nada Surf ou de Jimmy Eat World s’y retrouveront.
L'atmosphère générale est très poétique et très aérienne. En ce sens, Elevate Newton’sTheoy rappelle énormément The get up kids, on a même droit aux claviers sur "Dark Cathedral". Si le chant en anglais avait été moins "francisé", on aurait parié n'importe quoi sur une nouvelle galette US tant la production en est caractéristique.
La voix aigue et les envolés lyriques de guitares font de Spirals un disque frais et revigorant. Il est impossible d'éviter l'esquisse d'un sourire à l'écoute d'un "Movie" ou de "It came from beneath the sea". Le groupe sait toutefois se faire moins enjoué en ralentissant le rythme à l'image de l'excellent "Phantom", qui en fera frissonner plus d'un, ou du cristallin "Puma's Revenge Part II".
Les structures misent sur la simplicité couplet/refrain, peut-être un peu trop parfois. L'exemple le plus flagrant est "Puma's Revenge Part I", titre très accrocheur, mais tout de même très répétitif. On pardonne cependant sans discuter cette tendance à la vue de l'excellent moment qu'on passe.

Elevate Newton's Theory confirme sa place dans le peloton de tête de la scène emo française. L'hiver approche à grand pas, Spirals est le disque idéal pour chasser les nuages les plus menaçants et inspirer une grande bouffée d'oxygène parfumée d'odeurs printanières.

T

A écouter : It came from beneath the sea, Movie, Puma's Revenge Part I & Part II
13 / 20
1 commentaire (20/20).

Aerostar ( 2000 )

En voilà un CD prometteur. A l'aube de l'explosion d'At The Drive-In et un peu avant celle de Thursday, Elevate Newton's Theory avait déjà sorti une savoureuse galette post hardcore/emocore

Le Mini CD commence fort avec "Nasty Boomerang". Un concentré de mélodie, de finesse et surtout d'énergie qui déborde parfois allègrement. Non sans rappeller At The Drive-In pour le coup. Une ligne de mélodie explosive, tranchante et efficace sur toute la ligne, entrecoupée d'un joli passage clair. Entre l'ambiance du post hardcore et la vitalité de l'emo punk animée par des débordements vocaux, les Grenoblois signent là ce qui est certainement leur meilleur morceau, qui traite au passage des grosses bavures judiciaires...

Dès l'entame de "Killjoy", la deuxième compo d'Aerostar, on se rend compte que les 5 gars ont plus d'une corde à leur arc. Moins saturée, plus posée, plus emo et plus fine que "Nasty Boomerang", cette deuxième chanson montre un côté plus sensible... Mais la créativité est toujours là, ENT ne s'endort pas dans la simplicité, enchaîne les riffs et cette piste se révèlera certainement être une aubaine pour les amateurs d'emo, d'emo punk...

La suite est dans le même ton, jouant avec les émotions, en général assez calmes, mais parfois plus agressives. Les mélodies oscillant entre emo et emo punk sont agréables et la production correcte (mais largement eprfectible).
On déplorera juste quelques imperfections lorsque "Krystofz" pousse dans les aigus. De même, son accent anglais est juste déplorable.

En définitive, malgré ces défauts de jeunesse, Elevate Newton's Theory est promis à un bel avenir hexagonal, avec un 6 titres plutôt convaincant dans le registre emo / punk/core.

A écouter : Nasty Boomerang ; Killjoy ; Friday
Elevate Newton's Theory

Style : Emo Punk
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 10 amateurs Facebook :