Albums du moment
Pochette Ritma
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds Pochette The Quiet Earth
Chroniques
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz
Pochette L'Abime Dévore Les Âmes Pochette Omega

logo Eleanora

Biographie

Eleanora

Eleanora se forme en 2007 à Gand en Belgique. Les débuts de la formation sont marqués par de nombreux changements de line-up, laquelle finit par se stabiliser en 2012. Après un split avec Amenra et un premier EP, tous deux sortis en 2014, les Belges sortent leur premier LP, Allure en 2016.

Signifiant "torche" en grec ancien, Eleanora symbolise pour le groupe la dialectique entre la lumière et l'obscurité, l'individu et le collectif : l'un ne peut cohabiter avec l'autre alors que chacun n'existe que par opposition à l'autre. Cette dualité se retrouve dans la musique des Belges qui allie Sludge, Screamo et Post-Hardcore.

Chronique

16 / 20
1 commentaire (14.5/20).
logo amazon

Allure ( 2016 )

La genèse d’Eleanora en dit long sur la musique des Gantois et en fournit une parfaite exégèse. Formé en 2007 avec pour principale influence les grandes pointures de la scène Post (Cult of Luna, Pelican et Isis), le groupe a progressivement évolué vers un son plus massif, plus technique et surtout plus rapide au grès de l’incorporation successive de nouveaux membres. Les quatre pièces d’Allure, qui pourraient n’en former qu’une tant la cohérence qui se dégage de l’ensemble est impressionnante, sont ainsi le résultat de la lente sédimentation de ces diverses influences, vents contraires qui se combinent pour former une œuvre aux contours complexes.

Dès les premiers instants, on comprend que la durée des quatre titres, qui oscille entre 8 et 16 minutes, est une conséquence plus qu’une fin en soi obtenue en venant greffer maladroitement des excroissances inutiles. Car en effet, arriver à créer, en jouant sur l’alternance entre passages suffocants et longs développements Post, cette sensation d'harcèlement permanent et de précarité dans les accalmies nécessite du temps. Le bout du tunnel, le phare dans la tempête… les images qui viennent naturellement à l’esprit pour décrire comment les Belges nous extraient de la tourmente pour nous emmener dans l’œil du cyclone se bousculent, un peu faciles. Au milieu du chaos finit toujours par émerger un riff dont la mélodie mélancolique se développe et prend progressivement le dessus. Le changement de rythme qui l’accompagne parachève l’effet en ouvrant les espaces à coups de martellements dont la puissance est amplifiée par de judicieux effets de réverbérations. Il n’est alors plus question de rage. L’adrénaline s'évanouissant, ne reste plus que la douleur et un sentiment de désespoir absolu.

Alors bien sûr, puisqu’il s’agit d’un groupe Belge à l’esthétique sombre et particulièrement travaillée, on ne peut s’empêcher d’évoquer Amenra avec lesquels Eleanora avait partagé un split en 2014 mais les Gantois appartiennent à une différente obédience. La deuxième partie de Telos, présente certes une réelle similarité avec le son de leurs confrères de Courtrai mais comparaison n'est pas raison. A ce petit jeu des analogies, les points d’accroche avec la scène Hardcore chaotique « à la française » (As We Draw, Celeste et consorts) apparaissent de façon bien plus évidente tant l’énergie, la rébellion dans la douleur et l’insoumission cathartique du chant témoignent d’approches similaires, notamment en matière de chant.

Assez difficile à appréhender en première approche, Allure est de ces albums qui se méritent et nécessitent une certaine persévérance. Pour peu que l’on s’en donne les moyens et le temps, juste récompense, le plaisir d’écoute n’en est alors que décuplé !

A écouter : Menis et les 3 titres suivants
Eleanora

Style : Hardcore / Sludge / Screamo
Tags : - -
Origine : Belgique
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 1 amateur Facebook :