Albums du moment
Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Mere Mortals
Pochette Anesthetic
Pochette Sus
Pochette Undying Light Pochette Le Culte Des Bourreaux

logo El'nath

Biographie

Groupe du sud, de Agde plus précisément, El'nath est jeune mais pas pour autant immature, ce groupe entre métal et HxC ne veut pas rester qu'un groupe local et cherche à faire connaître sa musique à la France entière; une démo 100% auto produite sous le bras ils bousculent nos chaînes hi-fi et conquissent nos oreilles meurtries.

Au coté de groupe comme SERN, Ill Temper et Eyeless ils se regroupent pour donner plus de force à leur zic qui elle en terme de décibels n'a point besoin d'un coup de pouce.

Isolation ( 2004 )

El'Nath nous pond une ultime démo avant la sortie prochaine de leur album. Après deux démos particulièrement réussies, qu'en est-il de cette nouvelle fournée ?

Dès le premier morceau on remarque d'emblée la patte d'El'Nath, l'alternance hardcore/mélodique au chant sur fond d'ambiance glauque fonctionne toujours à merveille et apporte une teinte de diversité aux morceaux. La batterie est efficace avec notamment un bon usage de la double pédale, élément indispensable à toute bonne rythmique dans ce genre de musique. Les riffs saccadés de Catarthes aura et Isolation Part 2 se révèlent particulièrement intéressants et créent ainsi une atmosphère lourde, pesante, d'attente... M1 est sans doute le meilleur du CD grâce à une bonne ryhtmique, des passages à la basse joués en slap et un chant vraiment travaillé. Le groupe accorde également une belle importance aux samples et ceux-ci arrivent bien à restituer des ambiances glauques comme en témoigne surtout le dernier morceau. El'Nath aime casser le ryhtme et plonge plus d'une fois dans des passages instrumentaux tout calme avant de replonger dans le chaotique. Les backvocals d'un des guitaristes apportent quand il le faut une pêche supplémentaire à des compositions déjà bien violentes.

Isolation se révèle au final être une bonne démo dans la lignée des précédentes. Le groupe est bourré d'influences diverses et cela se ressent très bien lors de l'écoute. Batterie death, basse funky, chant tantôt torturé, tantôt mélodieux, guitare lourde ou stridente, DJ efficace... le tout donne une musique originale et agréable à écouter. Un dernier petit mot sur a production qui est très correcte malgré une batterie trop présente qui a tendance à écraser un peu les autres instruments, et c'est là le seul repproche négatif que l'on peut faire à cette démo. Bref, cette dernière démo augure de bonnes choses pour le CD à venir...

A écouter : M1, Isolation Part 2
13.5 / 20
0 commentaire

Paranoia Urbaine ( 2003 )

Deux ans après la sortie de leur première démo El’nath revient avec un 6 titres, on va pouvoir vérifier la bonne impression qu’avait laissé les 7 titres précédents et juger des changements de line up qu’a subit le groupe.

Le CD démarre sur une intro digne d’un groupe indus voir électro, beat lourd sur voix lointaine, façon Feindflug, l'accent allemand en moins. El’nath aurait-il pris un penchant électro ; vite vite on zappe cette intro pour rentrer dans le vif su sujet avec SK.
Et bien vite on se rend compte que le groupe n’aura pas trop dévié dans le style, en effet l’intro de SK fera grandement penser à du Sepultura grâce à une batterie martelée à la manière d'Igor Cavalera, le reste du morceau sera lui bien plus metalcore. Un chanteur (maintenant seul) restant dans le registre hardcore et maîtrisant également les petits passages plus mélodiques posera sa voix sur des compos bien plus travaillées qu'auparavant. La production est quant à elle bien meilleure que sur le précédent opus même si il y a toujours à redire, notamment sur le chant un peu trop brouillant et sur la batterie parfois trop cassante.

Au niveau des compos le groupe continue dans son optique de mélange métal, hardcore et ambiance lourde et glauque. Et si les musiciens arrivent à alterner (un peu) leur répertoire le chant reste lui dans le même ton, ce que l’on pourrait regretter. Sur Mauvaise Passe, Math (chant) montre qu’il est capable de faire autre chose que gueuler et c’est appréciable.

Dans l’ensemble ce CD reste dans la lignée du précèdent CD avec une évolution timide mais tout de même suffisante pour ne pas donner l’impression d’écouter deux fois de suite le même CD. On soulignera en particulier les ambiances glauques lancées par le DJ et les intros des morceaux, véritables petits bijoux, sauf pour Karkass Karcerale, le morceau le moins intéressant de ce CD. Une nouvelle démo qui confirme les espoirs que l’on avait dans El’nath mais qui appelle maintenant quelque chose de plus consistant où le groupe pourra s’exprimer correctement et on l’espère avec plus de diversité.

A écouter : Mauvaise Passe - SK - Parano

1ère démo ( 2001 )

Pour une première démo El'nath fait fort, 7 titres pour 42 mins, le groupe se fout pas de notre gueule. Fan de douceur, de mélodies enjouées et de spiritualité passez votre chemin, El'nath à la hargne, El'nath va te démonter la tête.

Mais considérer El'nath que comme un groupe de bourrin serait tout de même une grosse erreur, certes les hurlements sont nombreux, ça secoue grave mais tout cela reste bien écoutable, au contraire de groupes hardcore ne cherchant que l'extrême.

Sur ces 7 titres on découvre un groupe cherchant l'innovation, ou tout du moins a agrémenter sa zic de petit plus. Le groupe compte d'ailleurs un DJ dans ses rangs, ce qui donne à certain titres un coté très Slipknot. Mais on peut aussi citer Eths, Nostromo ou Tool dans les influences, et restituer tout ces groupes parfois en une seule piste (Violent Sex) et une véritable prouesse.

Le Cd compte bon nombre de titres bon voir très bon, ma préférence va à Violent Sex, mélange de violence sonore à l'emotion digne d'un Daddy de Korn, 7 minutes d'un métal torturé plein de colére entre A perfect circle et Eths.

Tout de même des reproches à faire, la production pour commencer; très bonne pour une prod fait maison mais qui pêche beaucoup notamment au niveau des percus et parfois des vocaux. Certains passages pas très intéressants car trop "classique" déçoivent tout de même mais laissant au groupe le temps de trouver sa voie.

Les 7 titres et les 7 membres du groupes font bonne impression et l'on entendras certainement crier de El'nath dans un futur proche. C'est tout ce qu'on leurs souhaite.

A écouter : Violent Sex - Desire
El'nath

Style : Hardcore Metal
Tags : -
Origine : France
Site Officiel : elnath.com
Amateurs : 11 amateurs Facebook :