Biographie

El Páramo

El Páramo se forme à Madrid en 2005 après la séparation de Sou Edipo, groupe dans lequel officiaient les guitaristes Senti et Macón. Ce dernier joue également dans Adrift et dépêche son batteur Jorge pour rejoindre le groupe. Un autre Senti prend la basse, complétant ainsi la formation. A l'origine celle-ci ne sait pas trop quoi jouer, et décide d'improviser sur le tas. Le résultat donne une musique instrumentale très Stoner influencée, par les incontournables Kyuss et autre Colour Haze, saupoudrée d'une once de Psychédélisme à la King Crimson. Les madrilènes sortent un premier album éponyme en 2008.

Chronique

17 / 20
1 commentaire (15/20).

El Páramo ( 2008 )

Jeune formation instrumentale madrilène, El Páramo est un savant mélange de Stoner et de Pyschédélisme. Une sorte de symbiose parfaite entre Kyuss et King Crimson. Du premier il aura hérité l'énergie et les riffs, du second le côté totalement perché. Le résultat donne vie à une musique survitaminée emprunte à une bonne dose de folie.

Ça commence à se savoir, en l'espace de six ans Kyuss a légué un héritage considérable à la scène Rock et les formations à s'en être inspiré sont nombreuses. El Páramo fait clairement partie de celles-ci avec le même son gras, et le même type de riffs tantôt lourds, tantôt mélodiques, si chers aux dignes successeurs de Black Sabbath. A l'instar des californiens le rythme est également souvent épicé (Júpiter, La Bendición de Eolo), ne ralentissant que pour mettre en place de longues improvisations donnant tout le charme Psyché au groupe.

De cet aspect là parlons-en justement. Longues chansons, sons aigus dérangeants, changements de rythme impromptus, incompréhensions... El Páramo semble maitriser fort bien son égarement dans les obscures sphères musicales psychédéliques où la notion de logique musicale semble abstraite. Nombreux sont les passages où les guitares s'expriment de façon intarissable pour constituer de véritables odes au psychédélisme telle que La Polvadera ou El Aguijón. Les sonorités vibrent, dansent, vivent au son « acidulé » des 70's et El Páramo est une véritable invitation vers cette époque, cet autre monde.

Le espagnols d'El Páramo ont ingurgité beaucoup de Kyuss, Colour Haze et autre King Crimson, et ont su en tirer pleinement profit. Le disque est un régal pour tout amateur des deux genres tant les madrilènes les conjuguent à merveille. Inspiration certaine, improvisation déjantée, guitares complices, basse lourde au possible, batterie débordant de créativité, les musiciens d'El Páramo excellent à tous les niveaux.

Conclusion, facile certes mais logique, El Páramo signe là un solide premier album. Sept titres pour une pièce complexe bien dérangée de 58 minutes à écouter d'une traite d'une seule. Après un tel effort il ne fait aucun doute que les madrilènes feront prochainement parler d'eux. Espérons juste que ce soit le plus tôt possible !

A écouter : Pour s'vader vers un monde plein de couleurs
El Páramo

Style : Stoner Psyché
Tags : -
Origine : Espagne
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :