Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star
Pochette The Chosen One Pochette A Throne of Ash,

Titre : Reign Supreme Année : 2012
Nombre de titres : 9

Tracklist
01.Invert The Idol
02.Subjected To A Beating
03.Second Skin
04.From Womb To Waste
05.Dissidence
06.In The Trenches
07.Devout Atrocity
08.Revisionist Past
09.The Blood Of Power
Acheter : logo amazon
Label : Relapse Records
Collection : 5 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 17.64/20 (7 avis dont 6 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Reign Supreme aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

barzyland 18 / 20 Le 10/11/2014 à 22H43

Une leçon de Death Metal, je dirai même : " Prends toi ça dans ta gueule "

bing666 17 / 20 Le 13/01/2014 à 01H05

Quand même difficile de faire mieux dans le genre! Ultra efficace et très difficile de décrocher de cet album. Des compos en béton, un son d'une puissance à faire tomber les montagnes et une brutalité à décrocher les cervicales d'un cheval. En plus de l'odeur de la bière, du death et hardcore, que demanderait le petit brutaleux qui sommeille en nous?

dani voland 20 / 20 Le 26/10/2013 à 23H42

l'album avec lequel j'ai découvert Dying Fetus et mes écoutés des précédents albums n'ont fait que confirmer mon impression , mon ressentit sur ce disque : un album de death parfait dans tous les sens du terme .

jaymz88 16.5 / 20 Le 17/04/2013 à 13H26

C'est pas l'album le plus original que j'ai écouté mais ça reste sacrément bon. C'est technique, lourd et bien rythmé. Du bon Death comme j'aime, ça défoule...

JcKmAr 16.5 / 20 Le 16/12/2012 à 17H11

Je connais assez mal Dying Fetus. Pour cause, je préfère les trucs mélodieux au riffs brutaux bas du front. Mais avec cet album, on fait une exception. Le groupe a connu pas mal de chamboulements depuis ses débuts en 91. Malgré ça, le foetus mourrant s'est imposé comme un grand nom de la scène Brutal Death/Core technique (choisissez ce que vous voulez). La constante reste la tête pensante du groupe, John Gallagher. Vous voyez de qui je parle, cet brute chauve avec une voix de ouf sans inward screamings ou autres traficotages à la con. Le groupe a connu aussi une discographie en dents de scie mais le bijou restait Destroy the Opposition paru en 2000. J'ai pas écouté ce dernier mais Reign Supreme a toutes les qualités pour l'enterrer.

Le groupe peut se vanter d'avoir pondu un album qui reste accessible pour les oreilles qui n'ont pas été violées par des années de Grind/Brutal Death comme les miennes. Bon attention, ça reste violent, on peut dire que leur musique ne fait pas de compromis. Les riffs sont généralement terribles, pas de place pour le mélo et bien bien rapides. Le groupe sait ralentir le tempo pour nous balancer des mid-tempos redoutables au groove géniale (fin de Second Skin, début de From Womb to Waste).

Néanmoins, on peut déceler quelques traces de mélodies (mini solo de Second Skin) avec un légère influence classique. Gallagher distille aussi des vagues de sweepings chromatiques donc totalement dissonants au milieu de cette guerre. Ces divers passages sont souvent doublés par la basse.

D'ailleurs le bassiste Sean Beasley fait un très bon boulot puisque en plus de ses lignes de basses techniques, il se permet d'être le 2ème hurleur du groupe, avec un timbre légèrement différent de John Gallagher.

Si Sean Beasley n'est pas en reste, qu'en est-il du batteur, Trey Williams. Ben comme d'hab avec le Death bien technique, le mec est une machine, avec un jeu limite incompréhensible et doté d'une endurance affolante.

Vous recherchez un album défouloir, sans compromis : jetez vous dessus. Très franchement sans être habitué au genre, Reign Suprême tourne pas mal chez moi. C'est simple après une journée de taf, je balance ça et je retrouve une pêche de malade

marilyn cantat 17 / 20 Le 03/09/2012 à 12H40

album extra qui mélange influences death , trash, hard et grind . la seule chose qui je regrette , c est la durée de cet album , seulement 9 chansons , dommage .