Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star
Pochette The Chosen One Pochette A Throne of Ash,

logo Dry Kill Logic

Biographie

Dry Kill Logic

Autrefois connus sous le nom de Hinge, Dry Kill Logic est un groupe de métal, vous me direz normal sur metalorgie, mais ici on parle de métal pas fusionné du tout, du brut de brut qui hurle. Après deux album sortis sous le nom de Hinge sur leur label Psychodrama records, les voilà sur roadrunner avec The Darker side of nonsense.

Pas de message personnel, pas de vies tourmentées dans les paroles mais juste de la haine, Dry Kill Logic est un groupe qui s'écoute fort, bien fort.

Chronique

15 / 20
13 commentaires (15.5/20).
logo amazon

The Darker Side Of Nonsense ( 2001 )

Dès les premières notes on trouve une étonnante ressemblance au niveau du son avec le Korn du début, son au niveau de la guitare, de la batterie et un peu de la voix. La basse n'est pas ici sismique comme dans Korn mais le tout reste beaucoup plus violent , du vrai métal comme diraient certains. Ca hurle, c'est violent, le phrasé est rapide puis mélodique à la maniére de M.C.U.D. (Mudvayne). On pourrait s'arrêter là vu que l'album ressemble étonnamment à cette rencontre Korn sous amphét' (pour la zic) / Mudavyne (pour le chant).

Première piste assez dévastatrice, Nightmare est d'ailleurs le premier single issu de l'album, rythme chaloupé très entraînant mélangeant violence et calme, rien de tel pour pogoter comme un taré. 2ème piste tout aussi violente mais moins accrocheuse. Pain, 3ème piste, sort elle du lot avec des guitares et des sons qui en font une piste limite indus. Nothing, Assault et tout le reste de l'album reste dans ce style relativement heavy et qui décrasse bien les oreilles.

Mais il ne faut pas croire que Dry Kill Logic n'est composé que de brutes épaisses buveurs de biére, non, en eux sommeille un petit être craintif et cajoleur qui aime les papouilles avant de s'endormir après avoir hurlé pendant 45 minutes, en effet Goodnight, chanson vraiment calme tout en accoustique présente le groupe sous une autre facette et termine merveilleusement bien cet album bien bourrin... Mais après quelques minutes une piste cachée remplit de fuck, de rots, de cris va reveiller tout ceux qui se seraient endormis sur la dernière piste.

Une bonne surprise que ce CD, Dry Kill Logic signe un très bon premier album qui ne brille certes pas par son originalité mais qui passe tout de même très bien ; on attend la suite avec impatience. A conseiller à tout ceux enervés par le bourbier néo-métal actuel et a tout ceux enervés tout court.

A écouter : Nightmare - Pain - Goodnight