Titre : Falling Into Infinity Année : 1997

Tracklist
1 - New millennium
2 - You not me
3 - Peruvian skies
4 - Hollow years
5 - Burning my soul
6 - Hell s kitchen
7 - Lines in the sand
8 - Take away my pain
9 - Just let me breathe
10 - Anna lee
11 - Trial of tears it s raining
12 - Trial of tears deep in heaven
13 - Trial of tears the wasteland
Acheter : logo amazon
Collection : 16 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 15.56/20 (8 avis dont 7 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

Eagle_John 14.5 / 20 Le 27/07/2013 à 06H29

Après deux albums absolument brillants, le line-up de Dream Theater change avec le départ du claviériste Kevin Moore qui sera remplacé par Derek Sherinian. Les rapports entre Dream Theater et sa maison de disque ne sont pas très bon, car celle-ci contraint le groupe à composer des morceaux plus commerciaux ce à quoi Mike Portnoy s’opposera. James Labrie s’est abimé les cordes vocales suite à une infection alimentaire trouvant ses capacités vocales bien réduites. Il en résulte l’album le plus atypique du groupe. Premièrement, les chansons sont plus proches du rock que du métal des trois premiers albums et le côté progressif si cher au groupe a été relativement mis en retrait.

Et pourtant nous sommes en présence d’un bon album très agréable à l’écoute. Une grande partie des moments instrumentaux fous du groupe ainsi que le les longs solos ont disparu, laissant place à des morceaux assez courts et beaucoup plus structurés. A l’exception de 3 titres, la durée moyenne des chansons se situe aux alentours des 5 minutes 30. L’exemple le plus flagrant est You Not Me qui est carrément pop.

Heureusement, il s’agit du seul titre dans le genre, car le groupe a exploré pas mal d’autres styles de musique qu’il a incorporée aux autres chansons. Par exemple, l’album se démarque par la présence de nombreuse balades qui sont globalement très réussies : Hallow Years accoustique où Labrie chante très bien, sinon Take Away My Pain très entrainante, un peu tribale où une fois de plus Labrie s’en sort très bien ou celle au piano Anna Lee aux influence jazz. Peruvian Skies commence aussi comme une balade bien sombre mais fini de manière très métal avec un très bon riff, excellente chanson !
Du métal on en trouve également avec Burning My Soul (avec un excellent solo de synthé) et Just Let Me Breath (plutôt sympa).
Le côté progressif est tout de même présent grâce à la présence d’un (court) titre instrumental : Hell’s Kitchen ou les trois titres plus long de l’album qui finalement sont très rock : New Millennium, Line in the Sand contenant un solo de Petrucci à faire pleurer, ou Trial Of Tears.

Finalement nous nous trouvons face à un album très déséquilibré, manquant de cohérance, mais plutôt bon. On sent le groupe qui a envie de faire ce qui lui plait sans que cela se remarque trop. Les parties progressives sont plus rock sûrement pour donner meilleur impression face à la maison de disque ce qui a permis au groupe d’explorer d’autres horizons. Finalement le meilleur côtoie le pire dans cet album.

Meilleurs titres: Peruvian Skies, Take Away My Pain, et Burning My Soul
Ca reste énorme: Hollow Years, Lines in The Sand
Bof: Just Let Me Breathe, Hell’s Kitchen
Titre le plus mauvais: You Not Me

crush 16.5 / 20 Le 14/08/2012 à 15H59

Pas grands choses à dire, tout a été dit. On sent que les gars ont fait le strict minimum pour cet album.
Le son est génial, il y a encore des albums de 2012 qui n'arrivent pas à la cheville du son dans Infinity. le style de Derek Sherinian n'est pas vraiment loin de celui de Jordan Rudess sur cet album...on ne s'en rend presque pas compte que Rudess n'était pas encore dans le groupe à cet époque.
Très bon album, moins de folie mais c'est très acceptable

MagicDanny 13 / 20 Le 20/04/2012 à 17H40

Voilà un album que je qualifierais... D'étrange.

Après le succès de Images And Words et l'échec commercial de Awake (mailleur que le premier à mon sens) DT est sous pression de sa maison de disque et le résultat s'en ressent malheureusement.

Tout au long on a l'impression vraiment qu'ils font de la musique qui n'est pas la leur. On dirait qu'ils sont comme émoussés... C'est étrange. Toutes les chansons ont un réel potentiel mais il manque ce brin de folie, de virtuosité même si il y'en a.

Du coup on a de bonnes chansons mais auxquelles il manque un bon bout.

Étonnamment ça donne une certaine cohérence à l'album. Et même, ça donne à l'album une ambiance assez glauque, bizarre. C'est celui qui a l'atmosphère la plus dure à décrire. Et ça a le mérite de le différencier nettement des autres albums de Dream Theater et ça c'est un bon point. Le style en lui même s'approche plus du Rock Progressif que du Metal Prog.

Bref, un album qui ne nous fait pas décoller et qui est assez frustrant car on sent que le groupe voit ses chansons un peu détruites par la volonté de sa maison de disque. Il aurait facilement obtenu un 16 ou 17 de ma part si le groupe avait pu s'exprimer musicalement comme il le désirait j'en suis sûr. En tout il n'est évidemment pas mauvais (comme aucun album de DT ;)

Mes coups de coeur : Hollow Years (maignifique ballade, une des plus belles du groupe), Peruvian Skies (un des meilleur riffs de Petrucci à la fin du solo), Just Let Me Breathe, Burning My Soul.

burning frost 12.5 / 20 Le 08/08/2009 à 11H34

L'album de DT qui contient les chansons les plus dispensables.
Ici DT nous compose des chansons au format sans risque : couplet, refrain, etc.. Ainsi les chansons qui sortent de ce format, qui vont au-delà de cette simplicité se démarquent de cet album étrange, plutôt accessible mais peu convaincant.

EmPeReUrSoUrIsSiStE 16 / 20 Le 27/02/2007 à 21H31

Album décrié à sa sortie, Falling into Infinity révèle des pièces de très grande qualités telles que New Millenium, Peruvian Skies, Hell's Kitchen/Lines in the Sand et Trial of Tears.
On peut cependant regretter les choix semble-t-il dictés par la maison de disque, de s'élargir à un plus large public, ce qui se ressent sur certaines chansons.

Wish_you 18.5 / 20 Le 11/10/2006 à 14H58

Une invitation au voyage intérieur, un son magnifique (quelles guitares et quels claviers!!) et surtout un des meilleurs albums de D.T. Même les quelques balades de l'album passent merveilleusement bien (contrairement à celle sur les autres albums du fait de la voix de J.Labrie).
Mais il faut avant tout s'attarder sur les chef d'oeuvres de Falling into Infinity que sont New Millenium, Peruvian Skies,Lines in the Sand et Trial of Tears.
Bon voyage...

sebjknow 17.5 / 20 Le 31/08/2005 à 12H17

excellent album, moins axe metal mais tout aussi experimental, une nouvelle demonstration du talent des musiciens