Chronique

Demo ( 2007 )

  Divanity est une formation israélienne dont on ne sait pas grand-chose, sinon que le poste de chanteur est occupé par un activiste de la scène underground locale en la personne de Rani Zager (Grave in the Sky, Poochlatz). Ceci est sa première démo, sortie en 2007.

Tiens donc, une seule piste d’un quart d’heure répondant au doux nom de Leaden (« plombé »), c’est du Funeral Doom ? Ben non, c’est du Sludge Doom. Et version ultra crade en plus, genre les zicos pas en place, la prod’ dégueulasse, le chant ignoble noyé de réverb’… et aucune variation. Rien qu’un flot de guitares dronisantes qui saturent l’atmosphère de bouts de riffs itératifs et autres larsens assourdissants. Ah, y a une batterie aussi.

Donc oui en gros c’est pénible à écouter, mais étrangement, ça marche. Et plutôt bien même, puisque sans aller jusqu’à atteindre ce niveau, on pense à ce qu’on pu faire des formations telles que Noothgrush, Grief ou encore Corrupted. En effet, il faut s’accorcher, mais au final on finit par se croire au fonds d’un puits en train de patauger dans des trucs innommables, ce qui est assez agréable en fait. Bon par contre c'est pas original, mais c'est qu'une première sortie après tout.

Et du coup on se dit que si Divanity survit assez longtemps (le sire Zager ayant apparemment la réputation de faire trente six mille choses en même temps), il y a moyen qu’elle fasse de « belles choses ». C’est tout le mal qu’on lui souhaite en tout cas. En fin de compte, voilà une première démo qui n’a de dégueu que le style dans lequel elle donne.

A écouter :
Divanity

Style : Sludge-Doom
Tags : -
Origine : Israël
Site Officiel :
Amateurs : 1 amateur Facebook :